Ces séries qui m’ont marqué – Sons Of Anarchy de Kurt Sutter

Bonjour à tous,

Je débute cette rubrique séries TV qui reviendra une fois par trimestre. Dans cette section, je vais vous présenter une série qui a su marquer une partie de ma vie. Que ce soit la série que je ne pouvais louper ou celle qui m’a lancé dans cette drogue, je vais essayer, à travers cet article, de vous expliquer tout l’amour que je porte pour elle.

Je débute donc ce nouveau format avec la série américaine, Sons Of Anarchy de Kurt Sutter. Cette série a connu sept saisons entre 2008 et 2014. Donc, pendant sept années, j’ai attendu la sortie de chaque épisode avec impatience, c’était comme retrouver sa bande de pote… Et quelle bande de pote !

sons-of-anarchy

Drame shakespearien chez les motards

C’est l’histoire d’un club de motards hors la loi habitant dans la ville de Charming située dans le comté de San Joaquin en Californie. Ce club se nomme Sons Of Anarchy Mortorcycle Club Redwood Orignial ou SAMCRO.
Chez les SOA, le marteau se transmet de père en fils. C’est ainsi que l’on retrouve Clay Morrow, Ron Perlman (Le nom de la rose, Hellboy) à la tête du club et Jackson Teller, Charlie Hunnam (Pacific Rim, Crimson Peak, Le roi Arthur), comme VP. Cependant, tout bascule lorsque Jax découvre le journal de son défunt père… Entre la lutte de territoires, les gangs rivaux et les différents trafics d’armes, Jax va devoir éclaircir certaines choses dans sa famille.

Comme dans Hamlet de Shakespeare, le défunt père de Jax va lui parler à travers son journal. Les idéaux de Jax vont alors changer et il va remettre en cause le fonctionnement du club et la présidence de Clay, son beau père.
Entre drame familial, mensonges et trahison, la vie de motard n’est vraiment pas facile.

sons-of-anarchy-charlie-hunnam

Sons Of Anarchy, une série couillue

Sons Of Anarchy est une série violente, crue et un poil macho. Bon, on est dans une histoire de gros motards barbus donc il fallait s’en douter. Mais les Sons of anarchy, c’est surtout une série qui ose des choses et ça fait du bien

Kurt Sutter a su créer des personnages à la fois torturés, monstrueux mais tellement attachants. Chaque épisode est une plongée dans le monde des motards et dans l’esprit des personnages.
Impossible de ne pas s’attacher à chacun d’eux et je suis sûr que vous aurez vite vos favoris. Pour ma part, je voue un culte pour Opie Winston, Happy mais surtout pour Tig, le plus barge de tous. Vous vous rendrez compte avec lui que la sexualité n’a aucun tabout.
Les guests sont exceptionnels dans cette série ! Entre un Stephen King qui arrive pour nettoyer les preuves d’un meurtre et un Marilyn Manson, chef d’une section arienne.

sons-of-anarchy-season-7-charlie-hunnam-and-marilyn-manson

Les intrigues sont souvent bien menées même si certains passages sont assez inégaux. La transition saison 3 et 4 est très bien travaillé et très bien trouvée. Je n’avais pas ressenti autant d’émotions depuis un moment. Le visuel est bon, sans toutefois atteindre des sommets. Mention spéciale lors du voyage en Irlande du Nord durant la saison qui a offert de magnifique plan.
Mais ce sont les choix scénaristiques qui en font une série couillue. Kurt Sutter, tel un George R.R Martin, n’hésite pas à tuer un de ses personnages phares sans aucun indice. Il joue avec les sentiments humains à la perfection.

Un mot aussi sur l’humour de cette série, les scénaristes et acteurs s’amusent à jouer et ça se ressent. Au fil des saisons, l’équipe est devenue une vraie famille. Malgré l’extrême violence de certains épisodes, d’autres sont franchement hilarants notamment grâce à des personnages comme Chuck, le ressors comique de la série qui permet de relâcher la pression.

soa

La place de la femme dans cette série est tout de même intéressante à analyser. La femme est vue comme une régulière si elle vit avec le membre du club. Sinon, la femme est utilisée pour les tâches quotidiennes ou comme objet de fantasme.
Cependant, les femmes jouent quand même un rôle très important notamment avec la matrone du club, Gemma Teller jouée par Katey Sagal (Mariés, deux enfants) et la compagne de Jax Teller, Tara Knowles. On remarque au fil des saisons que ce sont ces deux femmes qui tirent les ficelles.

Sons Of Anarchy : Ode au Rock’N’Roll et aux Harley Davidson

C’est une série qui va sans aucun doute vous dépayser grâce à son sujet qui n’était plus exploité depuis des années. Si vous ne connaissez rien aux principes d’un club de motard, vous allez être servi. Entre les rites de passages, les patch et la place à prendre lors du convoi. Sons Of Anarchy est une bouffée d’air frais dans le paysage télévisuel.
La série est un format où le son est primordiale. En effet, il faut mettre le son bien fort pour s’imprégner des gros moteurs des Harley modèle Dyna ainsi que de la bande son bien rock. L’ambiance est magnifique dans cette série, on sent l’amour fraternel qu’il y a entre tous les personnages. Le genre d’amitié que l’on reverrait tous d’avoir.

sons-of-anarchy-223185

Pour aller plus loin dans l’univers des Sons Of Anarchy

Comic book sons of anarchyUn Comic Book basé sur l’univers de la série a été créé en 2013 par Christopher Golden et Damian Couceiro. Le comic conte une histoire inédite basée sur la fille d’un ancien membre du club. Le scénario est dans la même veine que la série et les dessins sont magnifiiques. Pour le moment je n’ai lu que le premier tome mais il me tarde de trouver les autres.

EASYRIDER-SPTI-14.tif

Pour ce qui est du septième art, je vous conseille les deux films cultes que sont L’équipée sauvage, de László Benedek, avec un Marlon Brando inoubliable en icône rebelle et Easy Rider, de Denis Hopper, emblême de la culture hippie.

ob_55a0ad_l-equipee-sauvage-1946-4ea662249dc3d83

Et endavfin, pour aller plus loin dans l’univers des gros custom Harley Davidson, je vous conseille ce magnifique ouvrage, American Freedom Machine, qui retrace l’épopée de la firme américaine. De sa création à ses motos les plus célèbres, en passant par l’impact sur la culture Pop. Cet ouvrage revient magnifiquement sur cette belle histoire de la moto. En plus des magnifiques photographies, vous retrouverez la BO d’Easy Rider ainsi que le film The Wild Angels.
Harley Davidson, c’est plus qu’une marque, c’est une façon de vivre. 

J’espère avoir réussi, à travers cet article, à vous donner envie de découvrir cette série et cet univers. L’article a été difficile pour moi à écrire car les Sons Of Anarchy est réellement ma série favorite… J’ai du voir chacune des saisons au moins six fois !
D’ailleurs, si vous vous laissez tenter, la totalité des saisons sont disponibles sur le catalogue Netflix. Un dernier conseil, regardez cette série en VO car on sent bien les intonations grasses que peuvent laisser l’abus de cigarettes et d’alcool.

Si vous avez essayé cette série, si vous l’avez vu en entier, si vous avez aimé. Dites le moi dans les commentaires pour que l’on en discute ! 

Publicités

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. bookstvshows dit :

    Hei !
    Je suis aussi une grande fan de cette série. J’ai rarement passé d’aussi bons moments que devant SOA. Je survalide Opie et TIG, bien que ma préférence va au barge de TIG 😊
    J’ai aussi adoré le comics et ses dessins ultra ressemblant.

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Hey !

      Quel plaisir de pouvoir parler à une fan de cette série ! Tout comme toi, les Sons m’ont apporté tellement de bon sentiments. Chaque vendredi, j’avais l’impression de retrouver ma famille ! J’ai ri et j’ai pleuré avec eux 🙂
      TIG est vraiment le meilleur ! Difficile a appréhender au début mais après il devient tellement attachant 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. bookstvshows dit :

        Complètement d’accord avec toi pour Tig, je pense que ce qui est le plus marquant chez lui c’est ça capacité à se foutre de tout ou presque et surtout il est tellement entier. Pas de faux semblant avec lui 🙂
        J’ai aussi beaucoup ris et pleuré (et le mot « pleuré » est un euphémisme ! ).
        Tu as aimé le comics ? Il est bien en évidence dans ma chambre en déco, faut dire que cette couv est canon ! Mais je ne l’ai ouvert que pour découvrir le coup de crayon.

        J'aime

  2. Moi qui n’étais pas plus tenté que cela tu me donne envie =)

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Ah ça me fait plaisir de lire ça car c’était mon but premier, donner envie aux lecteurs du blog de découvrir cette série 🙂

      J'aime

  3. revanbane45 dit :

    Je n’ai jamais accroché à cette série 😔

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Pour quelles raisons ?
      Ceci dit je peux comprendre, la série est quand même difficile à aborder..

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s