Orphan Black de Graeme Manson et John Fawcett

Orphan Black est une série que j’avais repéré il y a quelques temps mais je n’avais jamais franchi le pas. Pourquoi ? Je pensais qu’Orphan Black était une série très girly à la Pretty Little Liars… Les préjugés je vous jure…
Puis il y a quelques mois, mon amoureuse m’en a beaucoup parlé et me l’a sacrément vendu comme étant une super série. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer. Résultat ? Les quatre saisons sont englouties grâce à Netflix et c’est un gros coup de cœur pour cette série.

Orphan Black : une histoire prenante et intrigante

Orphan Black est une série canadienne créée par Graeme Manson et John Fawcett en 2012. Orphan Black c’est : quatre saison de diffusée et une cinquième qui sort dans quelques semaines (10 juin 2017). Cette série a été diffusé en France sur la chaîne Numéro 23, mais le public n’a pas été au rendez-vous… 9000 personnes ça ne fait vraiment pas beaucoup quand même.

Orphan Black, c’est l’histoire de Sarah, marginale et orpheline, qui est témoin du suicide d’une femme. Après réflexion, elle décide de prendre l’identité de cette dernière, qui lui ressemble étonnamment. Elle découvre qu’elles sont en fait deux clones, que d’autres existent et sont la cible d’un tueur qui tente de les éliminer une à une.

Je vous laisse avec le premier Trailer pour vous faire une petite idée

Orphan Black est un mélange des genres qui vous fera passer un agréable moment. Entre action, thriller et SF, Orphan Black brasse une large palette de styles pour proposer des épisodes mouvementés qui vous gardera en haleine. Les saisons sont assez courtes, 10 épisodes à chaque fois. Le rythme ne baisse jamais, même quand il y a un moment de calme sur les personnages. Ces moments sont importants puisqu’ils permettent de développer la psychologie de chacun.
La série peut se voir avec deux niveaux de lectures. Un premier niveau où vous vous laissez bercer par le rythme et la série reste une énième production d’action, ou vous vous laissez prendre au jeu de la théorie de l’évolution qui est quelque peu modifiée dans cette série.
Les péripéties vont s’enchaîner à une vitesse folle. Par moment, elles seront ultra prévisible et à d’autres moments elles vous prendront de court pour changer toute la donne dans l’histoire.

Futur proche ou présent ? nous ne pouvons pas vraiment savoir en regardant la série puisque seules les avancées de la Néolution peuvent présager un futur proche. Le reste ne change pas et l’esthétique non plus.

Tatiana Maslany porte la série à elle seule

Tatiana Maslany offre une prestation époustouflante dans cette série, puisqu’elle joue pas moins de sept personnages différents. De plus, chaque personnage a sa propre mentalité, style, compétence. Chaque clone s’est adapté à son milieu, à sa culture et à sa langue. Tatiana Maslany jouera une inspectrice de police, une mère au foyer psychorigide, une étudiante en biologie, etc. Mention spéciale pour son rôle d’Helena, la clone la plus déséquilibrée et instable de la bande. Helena est une femme sauvage et fragile qui n’hésite pas à tuer pour sa propre survie. C’est un peu le personnage que vous allez attendre durant tout un épisode.

Il arrive même que le personnage principale, Sarah, se change pour prendre la place d’une de ses clones. Tatiana Maslany réussie donc à jouer un personnage qui n’arrive pas forcément à en copier un autre, ce qui est très fort également. Ce travail a été récompensé à de multiples reprises notamment avec l’Emmy Awards de la meilleure actrice dans une série dramatique en 2016.
C’est un vrai travail d’acteur que Tatiana Maslany remplie dans Orphan Black. Tout ce travail ne serait rien sans la qualité des effets spéciaux. Certaines scènes sont spectaculaires puisqu’ils incrustent tous les clones en une scène.

Cependant, même si Tatiana Maslany joue tous ces personnages de manière incroyable, le reste du casting pèche un peu. J’en convient qu’il doit être difficile de tirer la couverture avec une actrice qui peut jouer tout le monde, mais la série en patît un peu tout de même.

Entre fraternité et sciences

Orphan Black, c’est avant tout la relation particulière entre chaque clone. Je tiens encore une fois à préciser que c’est Tatiana Maslany qui joue tous les clones féminins. Nous sommes vraiment, tout au long des quatre saisons, dans une histoire de famille. Entre amour, incompréhension et colère, les clones sont et se sentent très proches. Comme on peut le voir avec le clone Helena qui parle de Sestras. Ce terme reviendra très souvent dans la bouche de tous les personnages. Chaque clone fera quelque chose dans cette histoire pour aider, protéger ou pour sauver son double.

Outre la relation particulière entre les clones, il y a également la relation entre Sarah et son frère adoptif Félix. Félix, c’est un peu le personnage qui m’a rebuté au début. Le genre de personnage caricatural que l’on croise tout le temps, l’artiste contemporain homosexuel vivant dans un loft du centre ville. Mais Félix est bien plus que ça en terme de jeu d’acteur. Face à Tatiana Maslany qui peut jouer jusqu’à cinq clones par épisodes, Jordan Gavaris offre lui un personnage individualiste et marginal. La relation entre Sarah et Félix est très importante dans la série puisqu’ils ont une relation dite classique entre un frère et une sœur. Chacun sachant comment l’autre va réagir à la pression, à la peur et au chagrin. Ce duo fonctionne donc parfaitement bien et nous pousse à continuer les épisodes.

Mais Orphan Black, c’est aussi les sciences et l’évolution génétique sous le trait de la Néolution. C’est une organisation scientifique fictive portée par le Dr Leekie. La Néolution est suivie par de nombreuses personnes qui voient en cette science une vraie philosophie de vie. La Néolution est une science qui prône l’évolution de l’homme par lui-même au travers d’implants ou de cellules modifiées. On va donc croiser des personnages avec des yeux bioniques, des queues poussant dans le dos et d’autres étrangetés. Mais la partie la plus intéressante dans la Néolution réside dans le clonage humain. Toute la série va tourner autour de ça, de son côté moral, son côté éthique, philosophique et scientifique.
Un rapprochement peut être fait avec le courant du Transhumanisme qui se développe de plus en plus depuis quelques années. Le transhumanisme, c’est un courant de pensée qui prône l’utilisation de la robotique et nano-robotique pour améliorer le corps humain au niveau corporel et intellectuel. Donc avec ce courant de pensée, on se rapproche doucement mais sûrement vers les interrogations de la série Orphan Black.

Pour finir, la cinquième et dernière saison arrive dans quelques semaines (10 juin 2017) et elle s’annonce très bonne au vu du trailer.

Orphan Black n’est ni assez populaire, ni assez élitiste pour une reconnaissance immédiate. Alors, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette série, si ce n’est pas déjà fait.

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sophie 🙋 dit :

    J’aime beaucoup cette série. Toutefois, je trouve qu’elle s’estompe de plus en plus et c’est bien dommage. J’ai enchainé les deux premières saisons en quelques jours (Oooops?) mais je suis lassée de cette dernière saison. J’espère qu’ils vont réussir à la relancer..

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      J’ai le même sentiment que toi. J’ai trouvé que la saison 4 en faisait trop et en mettait dans tous les sens sans pour autant que ça soit intéressant. Mais le trailer de cette dernière saison m’a l’air d’annoncer de belles choses et surtout une bonne confrontation entre les personnages 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai aussi apprécié cette série sur laquelle je suis tombe par hasard. C’est effectivement ce bon mélange de genre, qui m’a donné envie de continuer. J’espère que la prochaine saison sera formidable et a la hauteur des premières😉.

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Je l’espère aussi ! En tout cas, cette bande annonce donne vraiment envie de se jetter dessus. Encore quelques semaines a tenir pour avoir le verdict 🙂
      Merci de ton passage !

      Aimé par 1 personne

      1. La série « the family » contenant 12 épisodes est surprenante et pleines de promesses. Je sais pas si tu connais. Si tu as un bout de temps, tente et tu seras pas déçu.

        J'aime

      2. tomabooks dit :

        Je ne connais pas mais je prends note pour aller voir ce que ça donne. Merci beaucoup 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s