Innocent de Shin’Ichi Sakamoto

Bonjour à tous,

C’est avec une nouvelle rubrique que je viens vers vous aujourd’hui. On va parler de Manga et plus particulièrement des quatre premiers tomes de la saga Innocent de Shin’Ichi Sakamoto. Mais d’abord, je vais vous parler de moi.

Ma relation avec l’objet Manga

Le manga et moi ça fait deux… Non plus sérieusement, je me souviens en avoir lu et en avoir possédé quelques uns dans ma bibliothèque de collégien. J’ai l’agréable souvenir de lire et de relire ma collection de Dragon Ball. Puis, j’ai découvert l’univers musical et c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers Beck et quelques temps plus tard j’ai découvert le gentillement trash Great Teacher Onizuka.

Ça partait donc bien entre le manga et moi mais je me suis vite perdu… Il existe plusieurs raisons à celà : le trop grand nombre de titres, je me sentais perdu dans la masse de sortie et dans la masse de style. Il était impossible pour moi de trouver une histoire qui me plaise.
Ensuite, il y a le coût du manga et la vitesse à laquelle je le lis. Mais tout comme la bande dessinée, je me rends compte de tout le travail qu’il y a derrière cette oeuvre et commence à voir ce monde d’un autre oeil.

Depuis quelques semaines, l’envie de découvrir de nouvelles choses se bouscule en moi. La raison ? Une amoureuse qui aime lire des mangas. Ni une ni deux, je lui ai demandé des conseils. C’est en récapitulant mes goûts qu’elle a pu me donner quelques pistes. Alors maintenant, je sais qu’il faut que je regarde dans le rayon Seinen !
J’ai alors pu découvrir la saga Innocent mais aussi acquérir mon tout premier manga avec Freak Island dont je parlerais dans un article futur.

Innocent, ça parle de quoi ?

Durant neuf tomes, Shin’Ichi Sakamoto retrace librement la vie de la famille Sanson et plus particulièrement de la carrière de Charles-Henri Sanson.
Pour ceux qui ne connaissent pas, la famille Sanson est connu pour être la plus grande famille de bourreau français, ils ont travaillé pour la cour de Louis XIV puis sous la Première République française. Ils ont alors exercé leur art de 1688 à 1847 et Charles-Henri Sanson est même l’investigateur de la guillotine. Charmant non ?

Innocent shin'ichi sakamoto tomabooks 3

Shin’Ichi Sakamoto retrace donc librement la vie de Charles-Henri Sanson puisqu’il va en faire un personnage à part dans ce monde assez barbare. Charles-Henri n’est pas comme le reste de sa famille, il ne voit pas d’un bon oeil le fait d’hériter de cette tâche de bourreau. Pour ne pas ressembler au reste de sa famille et parce que c’est un jeune homme plein de valeurs, Charles-Henri Sanson va penser au bien-être des condamnés à mort. Il va étudier l’anatomie pour connaître la façon la plus rapide d’abréger les souffrances des prisonniers.
Tiraillé entre cette envie d’être juste et sa famille qui ne le comprend pas beaucoup, Charles-Henri Sanson va modifier quelque peu la mission des bourreaux. Il rêve également d’un monde où les classes sociales et les ordres auront disparus mais aussi un monde où il n’y aura aucune distinction de genre. Vous l’aurez compris, le Charles-Henri Sanson de Shin’Ichi Sakamoto est un doux rêveur pour la période cruelle qu’est le XVIIIe siècle.

Innocent, violence

et beauté graphique

Vous l’aurez compris Innocent aborde un sujet plutôt sanglant et assez malsain. C’est également sans compter sur la vie familiale de Charles-Henri Sanson qui doit jongler entre un père paralysé, un oncle qui veut lui prendre sa place et une grand-mère tyranique et qui contrôle la famille d’une main de fer.

Innocent shin'ichi sakamoto tomabooks 2

Tout au long de cette lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la violence et à la beauté graphique qu’était la série TV Hannibal de Bryan Fuller. Entre métaphores et onirisme visuel, Innocent subjugue par sa beauté. Les images sont très bien mises en avant et très bien travaillés. Les détails sont nombreux et présents aux niveaux des paysages et des personnages. Bien sûr, les mises à mort sont spectaculaires et on en perd pas une seule miette. De quoi ravir les passionnés ou les amoureux du genre.

Innocent shin'ichi sakamoto tomabooks

Un objet historique et pédagogique

Comme je l’ai dit précédemment, l’auteur retrace librement la vie de la famille Sanson, mais Innocent n’en reste pas moins un outil pédagogique pour le lecteur. Durant la lecture de nombreux points sont expliqué en bas de pages pour mieux comprendre le contexte social et politique de l’époque ou pour comprendre la technique de mise à mort utilisée. Vous connaitrez donc la date de la mise à mort de Ravaillac par écartellement ou bien la date de création de la fameuse guillotine.

Pour en rajouter une couche, une partie historique est ajoutée à la fin de certains tomes permettant ainsi d’en savoir un peu plus sur l’Histoire de cette époque mais également sur les sources de l’auteur pour cette belle saga.

Innocent shin'ichi sakamoto tomabooks

Pour vous donner encore plus envie de découvrir cette saga, je peux vous dire qu’Innocent de Shin’Ichi Sakamoto a un bon rythme dans l’intrigue de quoi vous donner envie de dévorer les neuf tomes d’une traite. Et cerise sur le gâteau, une histoire parallèle existe s’intitulant Innocent Rouge et elle parle de la petite soeur de Charles-Sanson, une bourreau très prometteuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s