Psychose de Robert Bloch : meilleur que la célèbre adaptation ?

Un soir d’orage, Mary, qui a dérobé 40 000 dollars à son patron, s’arrête dans un motel miteux et isolé. Le propriétaire est un vieux garçon un peu étrange mais sympathique. Épuisée par dix-huit heures de route, la fugitive s’accorde une douche bien méritée. À travers une fissure dans le mur, quelqu’un l’observe…

Quand on parle de Psychose ou Psycho (en version originale), on pense plus facilement au film mythique d’Alfred Hitchcock. On oublie alors très rapidement que c’est ce roman qui a inspiré le maître du suspense au cinéma.
Psychose de Robert Bloch est-il à découvrir ? Et bien oui. Je ne vais vous cacher qu’après cette lecture, je remets un peu en cause ma fascination pour ce film. En effet, Alfred Hitchcock est bien loin de ce roman que ce soit en terme d’intensité ou d’horreur. Je pense qu’il est préférable de regarder la série TV Bates Motel pour se rapprocher plus facilement de l’oeuvre originelle de Robert Bloch.

Un récit inspiré de faits réels

Comme de nombreux auteurs et cinéastes, Robert Bloch s’est inspiré d’un tueur en série du nom d’Edward Theodore Gein dit « Ed». C’est un fermier d’une cinquantaine d’année qui a sévit dans le Winsconsin. Ed kidnappait, tuait, mutilait, décapitait et enlevait les parties génitales des femmes.
La police a retrouvé une multitude de sexes féminins dans des boîtes à chaussures, des journaux. Ed se confectionnait également des habits avec les peaux de ses victimes. Mais ce n’est pas tout, Ed déterrait également les morts dans différents cimetières.
Ed deviendra par la suite une influence notable dans la création de personnages pour le cinéma et la littérature comme avec Leatherface dans les différents Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper ou encore Buffalo Bill dans Le silence des agneaux de Thomas Harris.

Le roman commence donc avec le récit biographique d’Ed Gein, de quoi vous donner quelques sueurs froides dès les premières pages. Cette préface signée Stéphane Bourgoin donne un côté plus lugubre à Psychose. Le ton est donné, bienvenue dans la maison des horreurs. Vous ne pourrez pas oublier que l’histoire de Robert Bloch est inspiré de faits réels, ce qui va provoquer chez vous comme une sensation de malaise en imaginant toutes les scènes.

Psychose : un roman intense et complexe

Robert Bloch maîtrise le thriller, l’horreur à la perfection. L’intensité monte en puissance tout au long de cette lecture. Le tout dans une ambiance lugubre et assez folle. Nous suivons le personnage de Norman Bates qui semble bien moins saint d’esprit que dans l’adaptation d’Alfred Hitchcock. Robert Bloch nous permet d’entrer dans les pensées de Norman Bates et nous pouvons nous rendre compte que c’est un personnage assez complexe et énigmatique.
Cependant, Norman Bates n’occupe que très peu de place dans le récit et c’est bien dommage puisque nous aurions pu avoir un roman encore plus gênant et rythmé.

Même si je connaissais l’histoire de Psychose, Robert Bloch réussit l’impensable. Nous faire douter sur le coupable et sur Norman Bates. Durant cette lecture, je me suis souvent dit que tout était possible et que, peut-être, le coupable serait différent. C’est donc un tour de force que nous offre l’auteur avec ce roman.
Cependant, le final est un peu abrupt et rapide à mon goût. Je trouve que Robert Bloch ne se penche pas encore assez sur le cas Norman Bates. Une réflexion plus approfondie aurait été la bienvenue, ce qui aurait pu rendre le roman encore plus complexe et intéressant au niveau de la compréhension de certains troubles psychiatriques.

 

Vous l’aurez sans doute compris mais Psychose de Robert Bloch est un roman à découvrir même si vous connaissez les différentes adaptations. Robert Bloch a crée une histoire qui suffit à elle-même et donne une ambiance plus énigmatique et lugubre. Plus un livre horrifique qu’un polar, Psychose est une lecture plaisante et prenante.

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ça me donne bien envie de le découvrir !

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Laisse toi tenter, Psychose se lit facilement et rapidement en plus 🙂 Si tu aimes les polar noirs et un psychologique, il peut très bien te plaire.

      Aimé par 1 personne

      1. Ca fait partie des genres littéraires que j’aime 😉

        J'aime

  2. J’ai adoré le film d’Hitchcock ! J’aime lorsque les films inspirés de romans sont tout de même assez différent afin de découvrir les deux versions de l’histoire =)

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Ah mais moi aussi mais j’ai juste remarqué qu’Hitchcock n’allait pas assez loin dans l’horreur. Bon après à l’époque ce n’était pas encore monnaie courante.
      Merci de ton passage 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s