Baby Driver d’Edgar Wright : le film le plus rythmé de 2017

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous revenons avec un article fait à quatre mains pour vous parler du dernier film d’Edgar Wright, à savoir Baby Driver qui est sorti le 19 juillet dernier.
Thomas connaissait très bien le travail de ce réalisateur puisqu’il est fan de la totalité de ses films tels que Shaun of the dead, Hot Fuzz, Le dernier pub avant la fin du monde et Scott Pilgrim vs the world. Pour ma part, je n’étais pas franchement très emballée car je n’avais jamais vu de film d’Edgar Wright et la bande annonce ne me séduisait pas plus que cela, mais les excellents avis que j’en ai reçu ont eu raison de moi…
Edgar Wright est le genre de réalisateur à s’inspirer de tous les univers, que ce soit les bandes-dessinées, les films de genre ou encore la musique. C’est un réalisateur qui construit son film avec du rythme et filme avec minutie chaque scènes.

Baby Driver est-il une réussite ? Edgar Wright a-t-il une nouvelle fois réalisé un bijou ? On vous donne la réponse dans cet article.

Affiche.jpg

Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

Des personnages inoubliables et attachants

Dans Baby Driver, on découvre le monde aux travers du regard de Baby, et surtout, de sa musique. Victime d’un accident quand il était enfant qui lui cause des troubles auditifs permanents, il ne quitte pas ces écouteurs, et possède plusieurs iPod en fonction des jours et de ses humeurs, vivant littéralement grâce au rythme de la musique. Elle participe ainsi à donner voix à ce personnage, qui, avare en parole, ne s’exprime que peu oralement. Il va se retrouver contre son gré à servir de chauffeur hors pair pour des braqueurs de banque et par là même rencontrer de nombreux personnages d’étonnants. Chaque second rôle a dans ce film un véritable développement et sert à la progression du personnage principal. Les personnages de Bats, criminel sacrément flippant, ou de Buddy, un autre criminel mais un peu moins flippant (du moins au départ), participent réellement à construire ce personnage et l’immerge dans sa nouvelle vie de conducteurs de braqueurs de banque. Au travers de tout cela, la fille qu’il aime, Debora est un véritable rayon de soleil qui le ramène à sa musique, à ses racines.

Romance.jpg

Une chorégraphie rythmée

Que serait Baby Driver sans sa musique ? C’est l’essence même de ce film ! On le disait, la musique a une importance de première ordre dans la vie du personnage principal, et elle crée elle même les dialogues. Certaines scènes sont d’ailleurs filmée à la manière d’un clip musicale, ce qui leur donne un rythme fou.
Edgar Wright a véritablement pensé à la musique avant de penser à son récit. On le remarque facilement grâce au placement parfait des scènes liées à une certaine musique. Les portières de la voiture claquent quand le batteur tape sur son fût, un trompettiste se trouve dans la rue lorsqu’il y a un solo dans la chanson qu’écoute Baby ou les coups de feux sont synchronisés avec le rythme de la musique.

Course.jpg

Plus que pour donner du rythme, la musique est là pour nous faire vivre le monde de Baby. Ce jeune homme est obligé d’écouter sa musique très forte pour palier à un acouphène. Nous avons donc le droit d’entendre le monde musical de Baby, son refuge. Dès que que des personnages retirent la musique des oreilles de Baby, le son devient moins fort comme lorsque nous écoutons que d’une seule oreille. De plus, lorsque Baby se retrouve sans musique, nous avons le droit au sifflement de son acouphène et nous comprenons que Baby souffre d’un traumatisme sévère. Edgar Wright contrôle le son avec perfection dans ce film. Par ailleurs, les scènes de courses poursuites en voiture sont tout simplement inoubliables.

Buddy.jpg

Un film au croisement de plusieurs genres

Les deux premières scènes du film suffissent à donner le ton sur cette œuvre. On rencontre Baby attendant au volant de sa voiture l’arrivée de ses collègues qui se sont remplies les poches à la banque du coin, tout en écoutant de la musique. Ainsi, le film annonce la couleur. C’est tout d’abord un film d’action, c’est indéniable (il n’y a qu’à voir la première scène de course poursuite). C’est un film profondément musical, et presque une comédie tellement Baby transpire la joie de vivre. Mais c’est aussi des histoires d’amour, et c’est ça qui est magique. La romance avec Debora est très bien traitée et à aucun moment niaise. Contrairement à beaucoup de film d’action qui utilisent les histoires d’amour pour embellir encore plus un héros sur-musclé et ainsi toucher un plus large public, Baby Driver ne tombe pas dans cet écueil, et cette romance a une véritable importance (d’ailleurs bravo si vous avez vu venir la fin car moi, elle m’a surprise !).

Baby driver 3.jpg

 

En bref on ne trouve pas le moindre reproche à énoncer à l’encontre de ce film. Il nous a séduits de bout en bout. C’est un film fichtrement cool et Rock’n roll, donc si vous avez l’occasion, foncez le voir !

 

 

Publicités

15 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’avais une petite envie d’aller le voir mais avec une chronique pareille j’ai envie de le faire remonter dans la liste de mes priorités cinématographiques!

    J'aime

    1. bbunnyhero dit :

      Oui franchement n’hésite pas ! Mais je pense qu’il ne restera plus longtemps à l’affiche. Fonce !

      J'aime

      1. J’y suis allée hier et si j’ai plutôt bien aimé je crois que je suis moins conquise que toi 😂

        J'aime

      2. bbunnyhero dit :

        Mince qu’est ce qui t’as dérangée ?

        J'aime

      3. Ben justement je sais pas trop, je trouve le film bon dans son ensemble mais j’ai pas eu le declic pour l’apprécier vraiment, peut être un truc d’atmosphère / ambiance , étrange 😂

        J'aime

      4. bbunnyhero dit :

        Ah mince je suis désolée qu’il ne t’ait pas plus autant que moi ^^

        J'aime

      5. Haha pas de soucis, ça arrive 😉

        J'aime

  2. auroreinparis dit :

    J’ai bien aimé mais c’est très différent de ce à quoi le réal m’avait habituée,et j’avoue avoir été un peu fatiguée par le trop plein d’action.

    J'aime

    1. bbunnyhero dit :

      C’est vrai qu’il y a énormément d’action mais j’ai trouvé cet aspect là très bien traité et extrêmement fluide !

      J'aime

  3. Thiboutsu dit :

    Je me demandais pourquoi ma sœur avait été voir ce film 4 fois, en ayant lu ta chronique, je comprends bien mieux ! D’ailleurs, il faudra que j’aille le voir avant qu’il ne quitte les salles obscures, tout ça m’a donné envie. ^^

    J'aime

    1. bbunnyhero dit :

      J’avoue que je suis bien tenter de faire comme ta soeur et d’y retourner ! En tout cas si tu vas le voir n’hésite pas à revenir me donner ton avis 🙂

      J'aime

      1. Thiboutsu dit :

        Je vais le voir Jeudi, ce qui permettra à ma sœur de le savourer une 5ème fois… :’)

        Je n’y manquerai pas !

        J'aime

      2. bbunnyhero dit :

        Super j’ai hâte de te lire alors ! Et bon film 🙂

        Aimé par 1 personne

      3. Thiboutsu dit :

        Alors… J’ai été le voir hier (et ma sœur pour la 5ème fois xD), et j’ai été bluffé. Je n’ai pas une grande expérience dans l’analyse des films, mais le fait qu’Edgar Wright tourne autant autour des musiques, et de façon aussi travaillée, ça m’a tenu en halène du début jusqu’à la fin. De l’émotion et de l’action justement dosées, des scènes époustouflantes, et surtout une belle histoire… En bref, j’ai adoré.

        Merci encore une fois pour ton article, j’ai failli rater une perle ! 🙂

        J'aime

      4. bbunnyhero dit :

        Ah je suis contente que tu aies aimé ! Et merci d’avoir pensé à venir me donner ton avis 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s