Seven Sisters de Tommy Wirkola

Bonjour à tous,

C’est avec un nouvel article cinéma que nous revenons vers vous. Seven Sisters est un film de Tommy Wirkola qui est un réalisateur connu pour ses films Dead Snow (film horrifique de zombies nazis) mais également pour Hansel et Gretel : chasseurs de sorcières. Autant vous dire que niveau réalisation on partait de très loin. Cependant, dès que nous avons vu la bande-annonce et les acteurs nous avons voulu en savoir plus et nous nous sommes donc inscrit pour l’avant-première.
Avant toute chose, il est important de noter que le film est distribué aux États-Unis par Netflix donc le film est déjà disponible sur la plate-forme alors qu’en France, le film est distribué au cinéma. Pour être honnête, nous sommes plutôt mitigé  concernant ce film, donc il va nous être difficile d’en faire une chronique, mais on se lance quand même !

Seven sister.jpg

2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparait mystérieusement…

Un contexte intéressant

Soyons honnête, Seven Sisters déroule son intrigue sur une histoire cohérente. Nous sommes sur une Terre qui est surpeuplée, et une mesure politique visant à réduire l’expansion est votée. Tommy Wirkola dépeint assez bien ce monde futuriste grouillant d’êtres humains. Le contexte politique et social est plutôt bien amené et travaillé. Nous avons quelques scènes où nous voyons des vidéos de propagande et des murs remplis d’affiches pour promouvoir la mesure de l’enfant unique.
Ce contexte permet de comprendre le risque que prenne les sept sœurs et leur grand-père, ainsi que leur peur d’être démasqué.

Dictature

L’univers SF n’est cependant pas assez poussé selon nous. Nous avons quelques véhicules de style futuriste et des armes ne fonctionnant qu’au contact digital donnant ainsi une scène particulièrement violente. Mais la suite du film reste assez sobre dans le style, nous sommes plus dans une ville assez sale et sans réellement de visuels. Cependant, la photographie est très bonne, donnant ainsi quelques beaux plans. Le style est assez sombre et donne un aspect assez pauvre de la population.
Avec Seven Sisters, nous nous rapprochons plus d’un thriller que d’un film de SF, puisque les sœurs vont mener l’enquête suite à la disparition d’une des leurs. Sous fond d’intrigue politique, Tommy Wirkola nous fait un peu réfléchir sur le monde qui nous entoure et notre futur. Cependant, l’intrigue connaît quelques incohérences et offre un final qui peut sembler bancal voir expéditif.

Mercredi.jpg

De bonnes références et une Noomi Rapace taillée pour le rôle

Quelques emprunts aux grands noms du cinéma et de la littérature sont faits. Certaines scènes  pourront vous faire penser à la trilogie Matrix des soeurs Wachowsky tandis que le côté sombre pourra vous faire penser au roman 1984 de George Orwell.
Pour ce qui est de l’action, Seven Sisters n’en manque pas. Le tout est bien rythmé et filmé donnant un certain style au film. Noomi Rapace montre un physique taillé pour ce genre de film, ce qui n’était pas forcément le cas pour Charlize Theron dans Atomic Blonde.
Néanmoins, nous n’avons pas pu manquer de remarquer quelques incohérences scénaristiques, qui nous ont un peu gâché le plaisir, sans compter que le twist de fin est très prévisible.

Couple

Noomi Rapace sauve le film par une prestation très convaincante. Elle joue sept sœurs avec facilité même si les personnages sont un peu caricatural (la sportive, la rebelle, la stoner, la geek à lunettes, etc.). On ne peut s’empêcher de penser au travail de la série TV Orphan Black.
On ressent que la tâche de gérer sept personnages différents devait être difficile au niveau du scénario puisque Tommy Wirkola décide d’en survoler et d’en faire disparaître une bonne partie assez rapidement. Nous avons alors du mal à nous attacher aux différentes personnalités de Noomi Rapace.
Pour ce qui est des autres acteurs, Willem Dafoe est toujours aussi bon. Glenn Close quant à elle n’est pas très expressive à cause d’une grosse tonne de botox dans le visage. Thomas avait même pensé que c’était un personnage crée numériquement pour tout vous dire…

Willem.jpg

Seven Sisters de Tommy Wirkola est un bon film de série B même si quelques incohérences et quelques simplicités scénaristiques entachent le récit. Noomi Rapace tient le film à elle seule en proposant un sacré travail pour incarner sept personnages différents. Entre thriller et SF, Seven Sisters pourra ravir les amateurs du genre grâce à son contexte intéressant et ses scènes d’actions assez sanglantes.
Nous en attendions peut-être un peu trop mais nous avons passé tout de même un bon moment.

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. tommyloser dit :

    Merci pour cet avis. J’hésitais beaucoup à aller le voir (autant l’affiche me faisait envie, autant la bande annonce pas du tout); je pense qu’à moins de trouver une séance à tarif réduit, ça attendra une sortie VOD. J’ai l’impression que T. Wirkola est très fort pour les films fauchés qui ne se prennent pas au sérieux, mais que dès qu’il y a du budget, il se laisse bouloter par les producteurs.

    J'aime

    1. bbunnyhero dit :

      Franchement, c’est surtout au niveau du scénario que ça pêche, les incohérences s’accumulent mais le reste est vraiment très intéressant ! Donc si jamais tu as l’occasion je t’encourage quand même à aller le voir car il y a malgré tout de bons éléments 🙂

      J'aime

  2. auroreinparis dit :

    Bon vous êtes mitigés. Je devais le voir hier, j’y vais finalement ce soir. Je vais modérer mes attentes pour ne pas en sortir trop déçue 🙂

    J'aime

    1. bbunnyhero dit :

      J’espère qu’il te plaira plus qu’à nous ! En tout cas n’hésite pas à revenir me dire ce que tu en as pensé 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Pleack dit :

    J’suis en train d’en écrire ma chronique ^^
    Par contre j’aurais du lire la tienne après avoir fini la mienne, parce que sur certains points je pense la même chose !
    Quoi qu’il en soit, nous avons eu le même avis !
    Bise à vous deux et bon retour 🙂

    J'aime

    1. bbunnyhero dit :

      Haaa je suis désolée qu’il ne t’ai pas plu plus que nous !
      Hâte de lire la tienne en tout cas 🙂
      Bises à toi aussi

      Aimé par 1 personne

      1. Pleack dit :

        Elle sortira demain ^^
        Par contre c’est vraiment ouf à quel point nos deux avis sont similaires sur bien des points x)
        Même sur la SF j’ai trouvé que c’était trop peu poussé et ça m’a vraiment déstabilisé !
        Par contre les références à Matrix et 1984, j’y avais pas pensé mais elles sont bien juste ! 🙂
        J’en ai trouvé une autre personnellement ^^

        J'aime

      2. bbunnyhero dit :

        Ahah oui Thomas a pensé Matrix au niveau des combats et moi plus 1984 quand à l’ambiance et à ce côté répétitif, presque parfois « robotisé » dans les mouvements et les actions.
        Ha on devra attendre demain alors 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s