Angry de Darren Bryte

Bonjour à tous,

C’est avec un nouvel article littérature que l’on se retrouve aujourd’hui. Tout d’abord, je tenais à remercier l’auteur, Darren Bryte, pour m’avoir envoyé son premier roman, Angry, alors que je posais une simple question sur Twitter : Pouvez-vous me donner des titres ou auteurs de romans fantastique, voire horrifique.
C’est en lisant la quatrième de couverture et en discutant avec Darren Bryte de son roman que l’envie de le lire est arrivée. Tout dans ce synopsis est là pour faire plaisir aux amateurs des deux genres. Bref, je me suis lancé directement dans cette lecture pour finalement en ressortir complètement chamboulé. Je vous préviens tout de suite, cet article est une alerte coup de cœur.

C’est une nuit comme les autres dans une petite ville de l’état de New York lorsque tout commence. Une femme pousse des hurlements de terreur  : son chien vient de l’attaquer et de lui lacérer le cou. Ce n’est que le premier événement d’une étrange fureur animale qui se répand tel un virus.

Quelques jours plus tôt, Paul, le vétérinaire local, a recueilli Angry, un bonobo provenant d’un laboratoire d’expérimentation. Avec une expression intense dans son regard, le grand singe semble vouloir communiquer silencieusement avec Paul.

Alors que la terreur gagne la petite ville, Angry disparaît. Le primate s’est volatilisé, tout comme Ethan, un jeune garçon autiste qui ne parle pas, mais possède l’étrange faculté de comprendre les animaux. Aux yeux de Paul, tous ces événements sont liés. Et si c’était le début d’une nouvelle ère pour l’espèce humaine  ?

Fantastique, mais pas que…

Angry est un roman percutant, prenant et qui nous laisse dans notre réflexion tout au long des pages. Véritable page turner, ce roman de Darren Bryte ne pourra vous laisser indifférent.
Angry alterne entre l’horreur, le fantastique et la spiritualité. Si bien que le roman devient prenant dès les premières pages. L’auteur maîtrise son sujet et la montée en puissance de la tension. Dans ce récit, nous sommes face à une inquiétante folie régnant chez les animaux. Le point de départ est assez mémorable puisque nous assistons à une attaque de chien, assez spectaculaire il faut le dire. Puis, une montée en puissance s’installe et tout dérape. Les animaux d’une petite bourgade vont se rebeller et vont même jusqu’à saboter les moyens de communications et se suicider.

Darren Bryte maîtrise à la perfection les codes du genre fantastique dans ce premier roman. La trame pourra vous sembler classique, mais l’auteur y insuffle quelque chose de plus dès la deuxième partie de son récit. En bon amateur de Stephen King, l’auteur nous dépeint une petite ville fictive des Etats-Unis, ainsi que ses habitants. C’est dans ces descriptions que réside la force de ce roman, puisque chaque personnage a son rôle à jouer, mais également sa propre vie.
C’est ainsi que l’on va suivre les changements psychologiques de tous les personnages durant cette crise majeure. L’histoire principale est même parfois mis de côté afin de donner une réelle substance aux personnages.

Rébellion

Sous cette couche de fantastique, Darren Bryte évoque quelques thèmes universels et donne la voix aux opprimés et aux laissés pour compte. Nous avons donc le droit à un très beau développement sur la condition animale notamment dans les cirques et zoo. Étant moi même contre ce contrôle de l’animal, j’ai pu me retrouver dans le discours du jeune Ethan.

Comme je le disais, Angry est bien plus qu’un roman fantastique. Darren Bryte délivre un message, voire des messages, forts dans ce roman. En effet, l’auteur dénonce dans une dernière partie plus philosophique, les problèmes et les dérives de l’humanité face à une planète qui n’arrive plus à se défendre correctement. On pourrait voir Angry comme un manifeste écologique. L’humain est le cancer de notre monde, il détruit la planète sans réfléchir à ses actes. L’auteur nous pousse donc dans la réflexion dans ce final tandis que les événements autour se multiplient. On entre encore plus en profondeur dans cette histoire et nous sommes pleinement acteur de ce roman.
Il faudrait, je pense, que l’homme redescende de son piédestal et qu’il se remette en cause. Nous ne sommes pas le maillon fort, la nature peut reprendre son droit quand elle le souhaite.

 

Je sors de cette lecture encore déboussolé et j’attends la suite avec impatience. Si vous êtes défenseur de la cause animale, si vous aimez les bonnes histoires fantastiques, voire horrifiques, alors ce premier roman de Darren Bryte est fait pour vous.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s