Les indestructibles 2 de Brad Bird

Bonjour à toutes et à tous,

Je reviens vers vous aujourd’hui pour vous parler de cinéma et plus particulièrement d’un film attendu par de nombreuses personnes depuis maintenant 14 ans. Et oui, je vais vous apporter mon avis sur Les Indestructibles 2 de Brad Bird.
Je ne vous cache pas que j’étais très excité quant au fait d’aller voir cette suite, car le premier volet entre parmi mes films de Super-Héros favoris (vous pouvez retrouver le TOP 5 ici), mais aussi parmi mes Pixar préféré.
Du coup, je vais essayer d’être le plus objectif possible durant cet avis, mais je peux d’ores-et-déjà vous dire que cette suite est une réussite. Je suis prêt à attendre autant de temps entre chaque épisode d’une saga, afin d’arriver à ce résultat.

tomabooks-affiche-les-indestructibles-2

Synopsis :

Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Une leçon pour les autres

Attention ! Je déconseille ce film aux personnes atteintes d’épilepsie. Sans en dévoiler le contenu, certaines scènes sont très lumineuses et pouvant alors provoquer une crise. Je pense que ce n’était pas le but du réalisateur et que l’intérêt est purement esthétique, mais je préfère tout de même vous mettre en garde.

Brad Bird nous invite à reprendre là où nous avions laissé notre famille de Super-Héros en 2004, c’est-à-dire lors de l’apparition du Démolisseur. C’est plutôt malin de sa part, puisque le film débute directement sur une séquence explosive et rythmée, mettant en scène tous les membres de cette famille et donc chaque pouvoir. On ressent directement la cohésion au sein de cette équipe, mais aussi des valeurs et galères qu’ils vivent. C’est particulièrement visible avec Violette et Flèche devant s’occuper du petit Jack Jack, tout en ayant l’envie de participer à l’arrestation du Démolisseur.
On se rendra vite compte que l’opinion politique et donc publique, par le jeu des médias, n’a pas changé à l’égard des Super-Héros. Ceux-ci sont encore vus comme des hors-la-loi et des troubles fêtes…

tomabooks-les-indestructibles-2-Bird

Tout en restant objectif, je pense que ce deuxième opus est une réussite et il est rare de voir de bonnes suites dans le cinéma d’animation (sauf les Toys Story). Brad Bird a su apporter un nouveau souffle à cet épisode, sans pour autant renier les valeurs et l’idée du premier film. Cette fois-ci, Les Indestructibles 2 ne navigue plus vraiment dans les terres du film d’espionnage, mais plus particulièrement dans le polar noir avec l’enquête que mène ElasticGirl.
Brad Bird bénéficie également de l’évolution technologique et on s’en rend réellement compte dans les rendus des textures, de l’animation au niveau des visages et des couleurs bien plus vives. On a cette sensation que la ville est faite de millier de détails et c’est particulièrement visible lors des scènes d’actions et notamment dans la course poursuite en moto. Le réalisateur est assez généreux dans ces phases là et on ressent qu’il y a de nombreuses idées de mises en scènes. Le film ne souffre, selon moi, d’aucune perte de vitesse et c’est sans doute dû au fait que ce long métrage dure un peu moins de deux heures. Je pense d’ailleurs que les productions du MCU et du DCEU devraient en prendre de la graine, puisque Les Indestructiblesest une petite leçon de maîtrise en termes d’intensités.
Cependant, malgré le fait que ce deuxième opus introduit quelques Super-Héros supplémentaires dans l’histoire, tel que Voyd dont le pouvoir est de créer des portails (référence directe au jeu vidéo Portal), l’intrigue et l’identité de l’antagoniste est assez prévisible, surtout en ces temps où les films de Super-Héros pullulent dans nos salles de cinéma. D’ailleurs, j’ai beaucoup apprécié les nombreux clins d’oeil et références faites à différents films de ce genre (Spiderman Homecoming, BatmanBatman V Superman ou encore Iron Man)

RGB

Dans l’ère du temps

Ce n’est plus une surprise avec les productions Pixar, mais Les Indestructibles 2 resserre son intrigue autour de la notion de famille et cela permet également de se démarquer des films de Super-Héros actuels. On se rend compte que la famille Parr est comme toutes les autres, c’est-à-dire qu’elle connaît des problèmes de la vie de tous les jours. C’est ainsi que l’un des deux parents doit trouver un travail, afin de faire survivre sa famille. Le choix se porte alors sur ElasticGirl, alias Hélène, permettant ainsi de mettre en avant la femme, ses compétences, ainsi que sa place dans le monde du travail et de la famille. On suivra également le père de famille qui devra quant à lui s’occuper des trois enfants, ce qui n’est pas une mince affaire. Brad Bird a su tirer parti de tout ce qu’il se passe en ce moment avec la place de la femme dans le monde du travail, ainsi que de l’éveil et du changement de regard des hommes par rapport à cela.
Une des questions de ce film est de voir comment parvenir à éduquer les enfants de la meilleure des façons possibles, notamment vis-à-vis de certaines lois qui paraissent injuste, mais qu’il faut tout de même respecter. La place du héros est également remise en question et cela montre que nous sommes vraiment dans la continuité du premier épisode. Le méchant de l’histoire va quant à lui remettre en question le pouvoir et la place que prend les écrans dans notre quotidien. Nous qui sommes abreuvés d’images en continu et dont notre jugement se fausse de plus en plus. Le méchant est pour moi bien moins charismatique que Vision, car nous ne le voyons presque pas, mais ses idées sont bien plus intéressantes.

tomabooks-scene-les-indestructibles-2

Les deux sous-intrigues m’ont paru équilibré et nous avons pu découvrir l’étendue du pouvoir comique de Jack Jack, qui devient mon membre préféré de cette famille. Le ressort comique fonctionne vraiment bien et il ne nous fait aucunement sortir de l’intrigue.
Le développement des personnages est encore une fois très réussi et le choix de prendre une famille permet à tout le monde de pouvoir s’identifier à un des membres de celles-ci. D’ailleurs, j’ai particulièrement apprécié l’analogie qui est faite autour des pouvoirs et du rôle que le membre tient dans la famille. Le père de famille a une force surhumaine, car il se doit d’être le pilier, selon la tradition. Hélène est quant à elle très flexible, comme doit l’être une mère de famille devant jongler entre le travail et la famille. Violette est une adolescente en crise (qui est d’ailleurs bien mieux développé et compris que dans d’autres films), qui disparaît pour se cacher. Flèche est l’enfant hyperactif que nous avons tous été et Jack Jack représente parfaitement la source inépuisable et imprévisible que peut être un bébé.

tomabooks-brad-bird-les-indestructibes-2

 

Je ne pourrais toujours pas vous dire si j’ai préféré le premier ou le deuxième opus de Brad Bird, mais je peux quand même m’avancer en disant que Les Indestructibles 2 est une excellente suite, qui a su profiter des avancées technologiques pour nous apporter un grand spectacle. Brad Bird est généreux tout au long de son long métrage, afin de rendre le tout très rythmé et très drôle.
C’est un film qui saura ravir les petits comme les grands et je pense que Les Indestructibles 2 connaîtra un immense succès.

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. angelakoala dit :

    J’aime tellement mais tellement ton affiche du début d’article (je te la piquerait peut-être pour mon futur article)!!! Edna est mon personnage préféré! Elle me fait trop trop rire alors j’espère qu’elle est à la hauteur, je vais le voir bientôt et j’espère autant douter que toi sur: lequel est le meilleur? J’ai acheté le premier la semaine dernière histoire que ce soit frais dans mon esprit ^^

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Edna est à l’image du premier film ! Peut être un peu plus en retrait, mais son passage avec Jack-Jack est tellement drôle 🙂
      Bon visionnage et j’attends ton avis alors 😋

      Aimé par 1 personne

      1. angelakoala dit :

        Super alors!!!

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s