Mangavrac #2

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau numéro de Mangavrac ! J’ai été étonné de voir que le premier numéro ait si bien fonctionné auprès de vous ! Je lis des mangas depuis peu et surtout à la vitesse d’un escargot… C’est pour cela que les numéros de Mangavrac vont se faire assez rare (un numéro tous les deux mois).
Attention, je suis un grand débutant dans le monde des mangas, donc vous allez sans doute voir des titres très connus, mais peut-être pas de tous. Donc, si vous passez par là et que vous êtes un grand consommateur, voire un spécialiste du manga, soyez indulgent avec moi.

Avant de commencer, je vais répertorier à chaque rendez-vous les différents genres dans l’univers du manga. Cette distinction pourra, sans doute, aiguiller les plus novices d’entres vous vers un genre de prédilection. Je tiens à vous préciser que je vais vous faire un rapide résumé des genres et qu’ils peuvent être représenté par d’autres caractéristiques. J’ai bien conscience qu’il doit exister tout un tas d’autres genres, mais je ne connais que ceux-la pour le moment…
Cependant, notez bien que vous pouvez trouver votre compte dans n’importe quel genre. Aucun n’est fermé et n’est pas fait exclusivement pour les filles ou les garçons. N’ayez aucune honte à vous diriger vers un genre catégorisé. Les barrières sont faites pour être franchies. 

tomabooks-mangavrac

Le Shonen : C’est un manga plutôt destiné à un public masculin entre 10 et 15 ans. Ce genre permet de suivre un héros masculin, parfois juvénile, mais qui va représenter quelque chose de bon. Le Shonen va encourager le lecteur à développer quelque chose de positif en lui, comme la bonté, le courage, le respect ou encore l’amitié.

Le Shojo : Genre plutôt fait pour les jeunes filles allant de l’école jusqu’au lycée. On pourrait dire que c’est l’équivalent du Shonen, mais pour les filles. Cependant, les histoires vont aborder différents thèmes et univers, tels que le sport, l’école ou encore la musique avec comme toile de fond une histoire d’amour.

Le Seinen : Ce sont les mangas pour adultes et ils peuvent parler de plein d’histoires. On retrouve des récits historiques, des thrillers, de l’horreur, de la Fantasy, mais aussi des intrigues sentimentales par exemple. Tout cela bien sûr en proposant un ton plus grave, un graphisme plus ou moins élaboré (mais dans l’ensemble plus sombre).

tomabooks-berserk-manga

Berserk de Kentaro Miura (Tome 1 à 4) – Glénat Manga- Seinen

S’il y a bien un titre que l’on m’a conseillé lors de mes débuts dans ce monde fantastique du manga, c’est bien Berserk de Kentaro Miura ! Pourtant, j’ai mis pas mal de temps avant de me décider, car j’avais peur que le sujet ne m’intéresse pas et la quantité de tome m’avait fait un peu peur… Il aura pourtant fallu que le vidéaste Alt 236 en parle avec amour pour que l’envie de me lancer soit au maximum. D’ailleurs, je vous invite à regarder sa vidéo très complète, enrichissante et surtout très intéressante.
Je n’ai lu que les quatre premiers tomes et je peux vous dire que je veux découvrir les autres au plus vite. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet oeuvre de Kentaro Miura, Berserk est une histoire qui est toujours en cours et dont on ne sait pas quand elle finira. Le mangaka nous invite à suivre une épopée de Dark Fantasy très sombre et riche en détails. Durant les quatre premiers tomes, nous allons suivre le personnage de Guts dans un Moyen-âge fantasmé et celui-ci connaît une existence et une destinée incroyablement sombre et torturé. Berserk se démarque de ses contemporains par une violence graphique, mais aussi par une certaine folie dans ses traits. Nous allons côtoyer la violence et la mort, page après page, si bien que le manga pourra vous perdre par moment. C’est un véritable tourbillon de folie que le mangaka nous offre et certains aspects m’ont fait penser à l’univers de Clive Barker.

tomabooks-berserk

Tetsumin de Sugahara Keita (série complète) – Komikku Editions – Seinen

Il ne suffit de pas grand chose pour m’attirer dans une nouvelle histoire et ce fût le cas pour Tetsumin de Sugahara Keita. C’est sa couverture argentée qui m’a tout de suite attiré, mais surtout son personnage au visage arraché nous laissant entrevoir une sorte de robot. Ce clin d’œil à They Live de John Carpenter m’a tout de suite convaincu et je pense avoir eu raison de laisser sa chance à cette histoire.
Attention, Tetsumin n’est pas un chef d’oeuvre, mais j’ai trouvé l’histoire assez intéressante, puisqu’elle se passe uniquement sur une petite île qui voit sa population se faire remplacer par des êtres de fer. Bien que les dessins du mangaka ne soient pas exceptionnels, Tetsumin a su m’intéresser avec son scénario et son huis-clos paranoïaque, au point de me perdre un peu vers la fin. Les trois tomes de ce manga sont assez rapides à lire, mais je vous conseille tout de même de prendre votre temps pour saisir la totalité des nuances. Ce manga développe des thématiques intéressantes comme celle de l’intelligence artificielle qui prend de plus en plus de place dans notre société, mais aussi celle de la paranoïa ambiante qui sévit en ce moment. Tetsumin, c’est également une quête d’identité incroyable pour notre héroïne, puisque le doute s’installe autour d’elle.

tomabooks-tetsumin

Tokyo Ghoul de Sui Ishida (Tome 1 à 2) – Glénat Manga – Seinen

Je ne pensais pas découvrir ce manga aussi rapidement, mais j’ai pu profiter d’une offre découverte avec les deux premiers tomes. J’avais tout de même un peu d’appréhension vis-à-vis de ce manga, car je pensais que le sujet allait être assez enfantin. Monumentale erreur, puisque Tokyo Ghoul est un manga de qualité et bien plus profond que ça en à l’air. Vendu comme un Seinen, le premier tome de Tokyo Ghoul se rapproche plus d’un Shonen, puisque la violence graphique ou physique est peu présente. Nous allons avant tout suivre le parcours initiatique d’un jeune garçon tentant de s’intégrer dans ce nouveau monde de monstre. Tokyo Ghoul est aussi une grande quête d’identité et initiatique qui va nous faire passer par toutes les émotions. Bien que l’aspect horreur soit peu mis en avant dans le premier tome, celui-ci sera un peu plus poussé par la suite, si bien que l’aspect des Ghouls pourront impressionner les lecteurs les moins avertis. L’action se met en place petit à petit, si bien que les prochains tomes semblent très prometteurs.
Je pense continuer la lecture de cette saga, même si l’achat des mangas se fera tranquillement. J’ai envie d’en savoir plus, mais en même temps l’histoire et les dessins ne m’ont pas transcendé.

tomabooks-tokyo-ghoul

Voilà, ce deuxième rendez-vous du Mangavrac est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et que vous aurez envie de découvrir ou de redécouvrir certains titres. Un prochain numéro de Mangavrac arrivera en novembre et les prochains seront une surprise, aussi bien pour vous que pour moi !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Angelakoala dit :

    Super ton article!
    Je ne connaissais pas le deuxième, pour Berserk j’ai lu le premier tome et j’ai eu du mal à accrocher, apparemment une fois passé les 3 premiers tomes on est totalement pris dans l’univers. (Ca tombe bien je dois en avoir une vingtaine chez moi)
    Pour ce qui touche aux robots etc, il y a Last Hero Inuyashiki qui est vraiment très très bien fait en 10 tomes. Il va falloir que je fasse un article dessus 🙂

    J'aime

    1. tomabooks dit :

      Ah ça fait plaisir d’avoir ton retour 🙂
      Je pense que tu devrais continuer pour Berserk, car l’univers est complètement fou 🙂
      Je prends note pour ta recommendation, en plus 10 tomes ça me va amplement :p Hâte d’avoir ton article dans ce cas !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s