Atomka de Franck Thilliez

Un retour sur la violence humaine, du nucléaire et un duo d’enquêteurs plus réaliste que jamais. Aujourd’hui, je vous parle du roman Atomka de Franck Thilliez publié aux éditions Fleuve Noir (grand format), mais aussi aux éditions Pocket.
Après un sacré coup de cœur pour Gataca, j’avais un peu peur de ne pas retrouver le même engouement pour Atomka… Alors, après lecture du roman en question, est-ce que l’enquête a su me transporter et me surprendre ?

Résumé de l’éditeur :

URSS, 1986. Hommes, terres, bêtes… l’atome a tout ravagé. Mais de Tchernobyl vient de s’échapper un mal plus terrible encore…
Paris, 26 ans plus tard. La scène de crime n’est pas banale : un journaliste mort de froid, enfermé dans son congélateur. À quoi travaillait-il ? Franck Sharko et Lucie Hennebelle, de la Crim’, remontent la piste… Elle les mènera au coeur de l’enfer, là où, au nom de la science, l’avenir s’écrit en lettres de sang.

– La folie des grandeurs –

Franck Thilliez nous invite encore une fois à plonger dans la folie des Hommes dans cette nouvelle enquête de notre duo de choc. Cette fois-ci, l’auteur ne va pas y aller par quatre chemins et va nous entraîner directement dans son intrigue avec un prologue digne d’un film catastrophe, voire d’espionnage. Le réacteur de Tchernobyl explose, un individu repart avec des documents secrets et … retour en France 26 ans plus tard. Franck Thilliez réussit, avec brio, à nous faire entrer directement dans cette intrigue, notamment grâce à une maîtrise de rythme. Rythme qui ne va pas faiblir d’un iota durant la totalité de cette histoire, l’auteur nous pousse à tourner les pages de façon complètement hypnotique.
Alors que la précédente enquête de Sharko et Hennebelle était relativement complexe, au niveau de la science, Atomka se veut bien plus simple et compréhensible pour nous lecteur. Nous savons, à peu près, où l’auteur veut nous amener, mais nous suivons toujours l’enquête avec un grand intérêt. Sans dévoiler le but final de cette enquête et de ces multiples meurtres, Franck Thilliez s’aventure dans un thème qui fait, à la fois l’actualité, mais qui existe également depuis la nuit des temps. Cette exploration est digne d’une enquête de Aloysius Pendergast (Douglas Preston et Lincoln Child), puisque Franck Thilliez plonge dans une partie de la science qui peut paraître, à nos yeux, complètement irréelle et fantasmée. Cependant, l’auteur n’oublie pas d’encrer son histoire dans la nôtre, puisqu’elle fait écho à notre actualité et à nos peurs quotidiennes.

avis tomabooks-atomka-franck-thilliez.jpg

– Des enquêteurs humains –

Si vous êtes un lecteur de Franck Thilliez, vous savez déjà que Sharko et Hennebelle sont très humains, mais c’est encore plus le cas ici, selon moi. Alors, qu’une tragédie avait secoué le couple dans Gataca, le couple tente désespérément de laisser le passé derrière eux, afin d’avancer. Il est intéressant de voir que l’auteur fait écho à la vie quotidienne de milliers de français, à travers le couple que forme Sharko et Hennebelle, même s’il leur mène la vie dure.
C’est le côté humain qui fait avancer cette histoire, mais aussi que nous nous attachons à ce duo. On croit dur comme fer à ce couple, puisque Franck Thilliez va nous dépeindre une vie « normale », avec ses joies, ses craintes, ses coups durs et ses coups de gueules. Il y a encore une certaine dose de tragédie, avec cette difficulté à être parent et ses nombreux non-dits, mais la lumière est au bout du tunnel pour notre plus grand plaisir. Pourtant, une menace flotte au-dessus du duo et plus particulièrement pour Sharko, qui voit son passé lui revenir en pleine face et de façon horrible. L’auteur réussit à nous plonger dans une double enquête où la folie est tout autant perverse.
Je trouve que ce retour, à certains moments de l’histoire, dans le quotidien est une bouffée d’air frais pour nos personnages, mais aussi pour nous, car il serait vraiment difficile de supporter autant de violence, page après page.

Bien que le récit paraisse moins complexe que le précédent roman, Atomka réussit à nous entraîner dans la folie de son enquête, de par son rythme et son histoire qui nous touche. Ce n’est pas un coup de cœur, comme avait pu l’être Gataca, mais ce roman n’en reste pas moins excellent. Je m’attache de plus en plus à ce duo d’enquêteurs et je pense qu’il représente la force des récits de Franck Thilliez. Les prochaines aventures de Sharko et Hennebelle m’attendent bien sagement et j’ai hâte de m’y plonger prochainement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s