Docteur Sleep de Stephen King

Des vampires gitans, le retour de Danny Torrance et l’impression de vivre une aventure en famille.
Aujourd’hui, je vais vous parler de Docteur Sleep de Stephen King publié aux éditions Albin Michel, mais également aux éditions Le livre de Poche.

Trois mois que le King n’était pas apparu sur le blog, trois mois de longues attentes pour les fans du maître de l’horreur. Je dois dire que ça fait du bien de vous parler encore une fois de cet auteur et d’une de ses oeuvres.

Allez, je commence par deux SPOIL d’envergure. Vous allez bouffer du Stephen King en 2019 et Docteur Sleep est un super roman !

Le résumé de l’éditeur :

Le petit Dany Torrance est désormais adulte. Il a échappé au sort de son père alcoolique et travaille en tant qu’aide-soignant dans un hospice où il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser la souffrance des mourants. D’où son surnom : Docteur Sleep. Il rencontre Abra, fillette de 12 ans, pourchassée par un étrange groupe de voyageurs qui traversent les Etats-Unis en se nourrissant de la lumière des enfants télépathes. Commence alors une guerre épique entre le bien et le mal…

– Une suite de qualité –

Il est toujours difficile de se lancer dans la suite d’un Best-seller et je ne vous cache pas que j’ai eu un peu peur de connaître une déception immense en commençant ce Docteur Sleep, mais c’était sans compter sur le talent indéniable de Stephen King. Pour celles et ceux qui ne le savent pas encore, ce roman est la suite du très célèbre Shining et nous retrouvons Danny Torrance qui a bien grandi dans cette histoire.
Je pense que mon avis sera un petit peu décousu, puisque je vais avant tout vous parler de tout ce que j’ai ressenti durant cette suite. Stephen King a pris le pari fou de revenir sur l’un de ses personnages mythiques pour lui apporter une suite, voire une conclusion à la hauteur. Comme je le disais, c’est assez difficile de se lancer dans cette idée, surtout bien des années après. Le maître a pris le risque de se heurter aux fans mécontents de l’évolution de certains personnages et pour ma part, je trouve que Stephen King a réussi haut la main.

Stephen King construit son roman comme une frise chronologique, ainsi qu’une évolution dans la vie de Danny Torrance. L’auteur nous montre un jeune adulte qui n’arrive toujours pas à trouver ses repères, après les événements tragiques de l’hôtel Overlook. Le jeune Danny Torrance est toujours hanté par les visions de ce lieu, de ses fantômes, reflets de ses propres peurs. L’évolution du personnage est terriblement bien traité et surtout d’une logique implacable. Qui ne serait pas tombé dans l’alcoolisme après avoir vécu tout ça ? Qui n’aurait pas peur de ce pouvoir ? Qui ne ferait pas tout pour tenter d’oublier ? Personne je pense. Danny Torrance trouve refuge dans l’exode et dans l’alcool, afin de fermer les barrières à son don.
Durant ses quelques périples, notre personnage va apprendre de nombreuses choses sur la vie et il va surtout trouver des amis qui sont prêts à l’aider et à le comprendre. C’est à partir de ce point que le roman de Stephen King prend tout son sens, que ce soit pour nous ou pour son personnage. Danny Torrance comprend alors son utilité dans cette vie et fera tout pour aider son prochain.

avis-tomabooks-docteur-sleep-stephen-king

Docteur Sleep est une ode à la différence et à l’acceptation de soi, face à une Amérique qui juge bien trop souvent par la normalité et le physique. Stephen King nous offre un message extrêmement intéressant et qui résonne encore aujourd’hui en moi. De plus, il envoie un nouveau personnage dans les jambes de son Danny Torrance, afin que celui-ci comprenne son rôle de mentor, de frère et de protecteur. Ce personnage, c’est la jeune Abra. Celle-ci possède le DON, le Shining et ne cesse de le cacher à ses parents, afin de ne plus les inquiéter. Cependant, tout va basculer le jour où une drôle de bande fera tout pour la retrouver et la tuer… Dès lors, une véritable partie d’échec va se mettre en place entre les deux clans, afin qu’il n’y ait qu’un seul vainqueur.
Avec cette idée, le roman nous donne l’impression de vivre cette aventure avec les personnages et de faire partie intégrante d’une belle et grande famille. Je pense que c’est cet aspect qui m’a le plus donné le sourire durant cette lecture, en plus du lien qui unie Danny et la jeune Abra.
Stephen King en profite pour tacler un peu la culture américaine et nous mettre en garde contre les personnes âgées qui sillonnent le monde au volant d’un camping-car. Croyez- moi, vous ne les verrez plus du même œil après ce roman.

Avec ce Docteur Sleep, Stephen King n’est pas dans l’horreur pure et dure, bien au contraire. L’auteur prend son temps pour décrire un monde réel, touché par un peu de fantastique. L’horreur n’est pas au centre de cette histoire, mais elle gravite autour de chacun des personnages et c’est ce qui fonctionne le plus dans cette histoire. Les incursions du fantastique sont parfaitement maîtrisées et détaillées par l’auteur. Nous ne sommes plus dans l’ambiance lourde de Shining, mais dans quelque chose de plus subtil, tout en étant plus énergique…

Ne pas lire Docteur Sleep de peur d’être déçu, c’est prendre le risque de passer à côté d’un roman d’une grande qualité… En plus, Mike Flanagan (JessiePas un bruit, The Haunting of Hill house) a terminé le tournage de l’adaptation !

Bonne lecture et n’hésitez pas à faire un tour (éventuellement à vous abonner à) ma page Facebook !

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur Stephen King et son actualité, je vous invite à vous rendre sur le Club Stephen King.

Publicités

5 commentaires sur « Docteur Sleep de Stephen King »

  1. Je reconnais que j’ai toujours hésité à me lancer dans cette suite. Cette fameuse peur de la déception dont tu parles. Je vais peut être reconsidérer la chose 🙂 En ce qui concerne l’adaptation j’aime beaucoup ce réalisateur alors j’espère que cela sera réussi. Toujours très dur d’adapter Stephen King ! A bientôt 🙂

    J'aime

    1. C’est toujours difficile de se lancer dans une suite, surtout après tant d’années… Je ne pourrais pas te dire, si tu vas l’apprécier. Je sais que certains l’ont détesté, mais j’ai eu une réelle sympathie pour les personnages 🙂
      Je ne sais pas à quoi m’attendre de ce réalisateur, puisqu’il a su faire du très bon, comme du très moyen… Je suis bien plus emballé par le remake de Simetierre par contre !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s