[Retour Sur Saga] – Vendredi 13 – Chapitre 4 : Chapitre final de Joseph Zito (1984)

Le corps des victimes massacrées dans une ferme, ainsi que celui du tueur fou Jason Voorhees, sont amenés à la morgue du comté de Wessex. Malheureusement pour le personnel, Jason n’est pas mort et refait un carnage avant de s’enfuir vers Crystal Lake. Sans savoir que la mort rôde dans les parages, un groupe d’amis investit une maison de vacances, située en face de la maison des Jarvis. Trish Jarvis et son petit frère Tommy font connaissance avec une joyeuse bande d’ados prêt à tout pour faire la fête. Deux sœurs jumelles habitant la région se joignent à eux. Trish et Tommy rencontrent également Rob, un randonneur en visite à Crystal Lake pour raisons personnelles. Tout se petit monde va rapidement devenir la cible de Jason…

the-putrid-factory-affiche-vendredi-13-chapitre-4-chapitre-final

Vendredi 13 : Chapitre final est censé être, à l’époque, le dernier chapitre de l’histoire de Jason Voorhees et de Crystal Lake. On sait tous aujourd’hui que les producteurs ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, mais nous allons faire comme si de rien n’était.
Ce chapitre final voit arriver Joseph Zito derrière la caméra, qui ne réalisera par la suite que des films d’action à petit budget pour le compte de la Cannon Films, mais ce « dernier » Vendredi 13 marque surtout le retour de Tom Savini, que l’on n’avait pas vu depuis le premier opus, pour les effets spéciaux et maquillages. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le bougre s’en donne à cœur joie dès les premières séquences, avec notamment une exécution à la scie…
Avec cette ouverture survitaminée et jouissive, on était en droit d’avoir une conclusion rythmée, mais cela ne sera malheureusement pas le cas. Le soufflet redescend aussi vite qu’il est monté et nous avons alors à faire à l’un des Vendredi 13 les plus lents, en termes de mise à mort.

the-putrid-factory-jason-voorhees-vendredi-13-chapitre-4

Joseph Zito ne change pas une idée qui fonctionne et le réalisateur nous plonge, encore une fois, dans le territoire de Jason Voorhees, c’est à dire Crystal Lake. Cette fois-ci, l’idée est de mettre deux maisons l’une en face de l’autre pour amener un peu plus d’interaction, mais surtout de chasse. Dans la première maison, nous allons retrouver une bande de jeune venu pour faire la fête et profiter du week-end. Tandis que la seconde maison, nous avons une mère et ses deux enfants vivant ici à plein temps. Nous ferons ainsi la connaissance du personnage le plus intéressant de la saga, à savoir Tommy Jarvis, qui deviendra le nemessis de Jason Voorhees.
Nous n’allons pas pouvoir échapper aux activités habituelles et je pense que vous commencez à les connaître aussi bien que moi. En effet, nous allons retrouver les soirées alcoolisées, sous fond de musique rock, de drogue et surtout de sexe… Cependant, ce chapitre final se démarque, puisque nous ne voyons plus ces délicieux moments par les yeux de Jason, mais bien par ceux du jeune Tommy. C’est un peu son week-end de découverte, de folie et d’évolution.
Comme je le disais, le personnage le plus marquant restera celui du jeune Tommy Jarvis qui est interprété par Corey Feldman. Cet adolescent est, sans aucun doute, le personnage le plus intelligent que l’on ait vu jusqu’à présent et son univers est particulièrement intéressant. Sinon, on pourra tout de même remarquer Crispin Glover qui signe l’un de ses premiers rôles au cinéma et que l’on retrouvera l’année suivante dans Retour vers le futur de Robert Zemeckis.

the-putrid-factory-vendredi-13-chapitre-final

Le soucis majeur de ce Vendredi 13 : Chapitre final réside dans son rythme, mais aussi dans le fait que Jason Voorhees se fait trop longuement désirer, alors qu’avec une conclusion on pouvait s’attendre à un déferlement d’hémoglobine…
Cependant, il est possible de se consoler en se disant que nous étions au plus près des personnages et que nous avons pu apprendre à mieux les connaître, les apprécier et du coup, compatir à leur mort. C’est dans la deuxième partie que le réalisateur semble se réveiller, puisqu’il fait enfin entrer Jason dans l’histoire. Cependant, Joseph Zito rate totalement cette venue, puisqu’il continue sur certains plans à le filmer de façon subjective. Le soucis, c’est que l’on sait que Jason est là, que l’on sait à quoi il ressemble et qu’on veut le voir complètement à l’oeuvre. Le réalisateur n’arrive pas à le rendre spectaculaire, iconique et c’est une sensation de déception qui pointe à l’horizon.
MAIS, Joseph Zito réussit à complètement renverser la situation dans une séquence finale intéressante, creepy et dérangeante à souhait, remettant absolument tout ce chapitre final en question…

 

Avec un final comme celui-ci, ce Vendredi 13 : Chapitre final de Joseph Zito fait clairement partie des meilleurs épisodes de la saga. Le réalisateur a su se démarquer en faisant appel à Tom Savini pour les effets spéciaux et il a également su surprendre le spectateur tout au long de son long métrage. Ce chapitre final est donc très apprécié des fans et avec une dernière scène comme celle-ci, il était difficile de croire que la production n’allait pas rebondir pour un cinquième chapitre…

Publicités

Un commentaire sur « [Retour Sur Saga] – Vendredi 13 – Chapitre 4 : Chapitre final de Joseph Zito (1984) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s