Angor de Franck Thilliez : Autopsie du corps humain

Est-il possible qu’un auteur réussisse à toujours faire mieux roman après roman, notamment lorsque celui-ci se lance dans une saga ? Tandis que certains n’y arrivent absolument pas, d’autres triomphent…

Après nous avoir parlé de contamination mentale dans Le Syndrome [E], de notre héritage et de notre ADN dans Gataca et enfin de l’atome nucléaire dans Atomka, Franck Thilliez nous embarque, avec son roman Angor, dans une nouvelle enquête aux côtés de Sharko et Henebelle.

L’auteur signe-t-il un exploit ? Est-ce qu’il a su concrétiser tout ce qu’il avait mis en place dans ses précédents romans ? Je vous dis tout juste après…

Le résumé de l’éditeur :

Camille Thibaut, gendarme à Villeneuve-d’Ascq, récemment greffée du coeur, fait un cauchemar récurrent, celui d’une femme séquestrée. Se sachant condamnée, elle décide d’en savoir un peu plus sur le donneur. Franck Sharko mène une enquête sur une femme presque aveugle, retrouvée sous un arbre, qui aurait été enfermée pendant très longtemps. Il remarque qu’il est devancé dans l’affaire.

– Autopsie du corps humain –

Roman après roman, Franck Thilliez marque le thriller français de son empreinte. Avec Angor, l’auteur semble être au tournant de sa série sur les enquêteurs Sharko et Henebelle
Angor se veut être un parfait mélange entre le thriller scientifique, dont Franck Thilliez est passé maître, et le style sanglant de ses débuts. Le romancier nous plonge dans une enquête lourde, malsaine et parfois même difficile à supporter. Cette fois-ci, l’auteur évoque un rassemblement d’hommes sadiques, de prédateurs. Le caractère violent et perturbé de l’Homme est à son paroxysme dans ce roman et ce dès les premières pages…

Franck Thilliez joue encore avec notre intérêt, nos nerfs et notre pression, puisqu’il va nous entraîner dans une enquête sordide et assez tortueuse pour notre esprit. Les fausses pistes et les protagonistes vont s’accumuler devant nos yeux, si bien que l’on se demande où l’auteur veut en venir…
Comme toujours, le romancier fait preuve d’intelligence en s’appuyant sur des faits divers et certaines tragédies contemporaines, afin de proposer un savant mélange entre fiction et vérité. On sent que Franck Thilliez maîtrise son sujet et il réussit, encore une fois, à nous apprendre de nombreuses choses.
Pour le côté scientifique de Angor, l’auteur évoque un fait qui est toujours d’actualité et qui est encore assez obscure pour le grand public… C’est le corps humain et plus particulièrement les organes qui seront au cœur de cette enquête. Je ne pensais pas que ce sujet allait autant me fasciner et pourtant… L’auteur propose une véritable autopsie du corps humain dans ce roman.

tomabooks-angor-franck-thilliez

L’auteur va alors jouer avec l’organe le plus important du corps humain, le cœur, pour aiguiser sa plume. Angor alterne les passages calmes et les passages stressants, rapides, si bien que notre cœur s’emballe facilement. Franck Thilliez montre qu’il a une maîtrise complète de son style, si bien qu’il donne l’impression d’être plus calme, plus posé dans son récit.
Tout comme sa plume, le duo Sharko et Henebelle semble être plus apaisé et il y a une très bonne raison à ça. Cependant, l’auteur nous rappelle assez rapidement que nous avons affaire à deux enquêteurs au caractère bien trempé et qu’ils vont vite se mettre en danger dans cette enquête… Ce qu’il y a de marquant dans Angor, c’est que Franck Thilliez n’hésite pas à mettre son duo à l’arrière-plan, afin de mettre en avant certains membres de l’équipe, ainsi qu’un nouveau personnage. L’auteur renforce ainsi notre intérêt pour eux, tout en les rendant bien plus humains qu’ils ne l’étaient déjà.

Avec cet opus, Franck Thilliez prouve, encore une fois, qu’il est passé maître dans le thriller scientifiqueAngor est un roman incroyablement documenté, que ce soit sur le fonctionnement du corps humain, mais aussi sur la folie humaine. En s’inspirant du célèbre tueur Ed Gein, l’auteur donne une nouvelle trajectoire à sa saga…
C’est dans un final intense que l’auteur va réussir le tour de force de redistribuer les cartes et de nous faire comprendre que les opus précédents étaient en train de préparer un événement encore plus gros, encore plus dramatique…
Je n’ai qu’une chose à dire avant de vous quitter… Il faut vite que je lise Pandemia

6 commentaires sur « Angor de Franck Thilliez : Autopsie du corps humain »

    1. J’en avais aussi, surtout après deux déceptions, mais je dois dire que cette saga autour des deux enquêteurs est grandiose !
      La prochaine chronique portera sur sa suite, Pandemia, et ce sera encore plus dingue ! 😂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s