[Retour sur Saga] – Vendredi 13 – Chapitre 9 : Jason va en enfer de Adam Marcus (1993)

Jason Voorhes, le tueur au masque de hockey, est de retour pour semer la terreur. Le secret de ce terrible personnage est enfin révélé…

La fin des années 1980 est compliquée pour les nombreuses sagas horrifiques. Halloween 5 : La revanche de Michael Myers de Dominique Othenin-Girard ne fonctionne pas auprès du public et la saga devra attendre six années avant d’avoir une nouvelle suite. Freddy 5 : L’enfant du cauchemar de Stephen Hopkins ne marquera pas les esprits, sauf le mien, si bien que la New Line avait envisagé de mettre fin à cette saga.
Inutile donc de vous dire que la franchise Vendredi 13, initiée par Sean S. Cunningham, va connaître exactement le même sort. Le huitième chapitre, L’ultime retour, n’ayant pas fonctionné, la franchise entière se voit abandonné par la Paramount, pour le plus grand bonheur du créateur Sean S. Cunningham qui apporte son enfant à la New Line, car celle-ci avait comme projet de lancer un cross-over impliquant Jason Voorhees et Freddy Krueger.
C’est ainsi que la New Line et Sean S. Cunningham décide de lancer un neuvième chapitre qui mettra en scène, encore une fois, la mort de Jason Voorhees. Pour ce faire, ils vont prendre un réalisateur débutant, Adam Marcus, pour mettre en scène la nouvelle ère Jason Voorhees sous le nom de Jason va en enfer.

tomabooks-vendredi-13-chapitre-9-jason-va-en-enfer-affiche

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Adam Marcus, qui est scénariste et réalisateur sur le projet, va offrir le chapitre le plus original de la franchise. Ce neuvième opus pourra en surprendre plus d’un et notamment les fans, puisque Jason Voorhees est très peu présent et qu’il se fera tuer dans une scène d’introduction incroyable de surprise. Jason se fera ainsi disséquer, afin de réellement comprendre d’où provient le mal, telle une métaphore de la saga entière. C’est à partir de ce moment que l’on comprend que le réalisateur va proposer quelque chose de nouveau, mais aussi d’un peu plus intéressant. En effet, la saga Vendredi 13 va fortement s’inspirer de certaines franchises fantastiques, mais aussi horrifiques pour aller un peu plus loin dans la mythologie du personnage de Jason Voorhees. Il est clair que l’équipe du film s’est inspiré de The Hidden de Jack Sholder (1987), The Thing de John Carpenter (1982), des Griffes de la nuit de Wes Craven (1984), mais également de Evil Dead de Sam Raimi (1981), afin de prendre un tournant dans le fantastique bien plus assumé qu’avant. Jason n’est plus vraiment un Bogeyman sanguinaire, mais il nous est présenté comme une entité mystique, dont l’âme prend possession d’un corps au gré de ses besoins. Si l’idée de base semble être intéressante, l’équipe du film se perd un peu et nous offre un chapitre à la qualité plus que variable.

tomabooks-vendredi-13-chapitre-9-jason-goes-to-hell

Le développement de la mythologie de Jason Voorhees est, sans doute, la partie la plus intéressante de ce neuvième chapitre. On apprend donc que Jason est une entité maléfique et surtout qu’il est connu de tous. Le Bogeyman devient véritablement un objet de fascination pour la population, en atteste le menu spécial Voorhees dans le dinner de Crystal Lake. J’ai trouvé que cette idée aurait pu amener le film dans une sorte de thriller horrifique très convaincante, mais ce ne sera pas le cas.
L’idée que l’âme de Jason puisse prendre n’importe quel corps apporte une très bonne idée dans la gestion de la peur et du suspense, à l’image de The Thing de John Carpenter. C’est beau sur le papier, mais ce ne sera pas vraiment le cas dans ce film, notamment à cause de ses personnages. Bien évidemment, les personnages dans une telle franchise n’ont jamais vraiment été développés et intéressants, mais le renouveau de cette saga aurait pu amener un développement bien plus conséquent. Au final, Adam Marcus offre des personnages inutiles, voire horribles en termes d’écritures.
Jason va en enfer se rattrape avec l’équipe artistique, car ce neuvième chapitre nous offre de très beaux maquillage et des incursions plus que réussi dans le monde du Body Horror. Les corps se putréfient à force d’être en contact avec l’âme de Jason Voorhees, offrant ainsi des visions cauchemardesques. Adam Marcus continue à nous offrir de très bonnes scènes sanglantes, notamment lors de l’introduction avec la dissection de corps putride et la dégustation du cœur encore fumant.

tomabooks-jason-va-en-enfer

Il est surprenant de constater, qu’en voulant apporter une mythologie plus incroyable à Jason Voorhess, Adam Marcus en oublie son personnage, ce qui est paradoxale. Jason Voorhees est absent physiquement, puisqu’il se réincarnera dans des corps oubliables. S’en est donc terminé pour la stature athlétique et impressionnante de Kane Hodder, ce qui est bien dommage. Les nouveaux corps n’apportent absolument aucune peur à l’écran, si ce n’est un travail graphique bien plus important.
En voulant rendre le film plus spectaculaire, Adam Marcus se trompe souvent en le rendant ridicule. Il faut avouer qu’il ne dirige pas forcément ses acteurs et figurants comme il le faudrait, en atteste la scène d’ouverture où ils font littéralement n’importe quoi devant l’écran…
Vendredi 13 – Chapitre 9 : Jason va en enfer montre à quel point il est compliqué d’apporter un équilibre dans la nouveauté. Adam Marcus semblait avoir de très bonnes idées, peut-être un peu trop, si bien qu’il n’a pas réussi à les exploiter au mieux. La mythologie du personnage se voit donc gonflée, sans pour autant en faire profiter LE Jason Voorhees.

tomabooks-vendredi-13-chapitre-9-jason-voorhees

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Enfin ! Jason atteint son (Belzé)but ! Bien chouette article pour un opus qui n’a franchement pas la côte. Son petit côté The Thing le rendrait presque attractif sous ta plume.

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Merci pour le compliment, ça fait chaud au cœur ! Jason va t-il véritablement mourir un jour ?

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s