Les Limbes d’Olivier Bal : Insomnie au programme

Je vais vous la faire courte. S’il y avait bien un seul roman qui me faisait de l’œil dans le catalogue des Editions De Saxus, c’était ce roman. Les Limbes d’Olivier Bal

J’ai attendu ce roman durant toute la fin du mois de mars, je voulais absolument le lire. Le roman m’attirait comme jamais… Je ne lisais rien en l’attendant, j’étais comme hypnotisé par ce titre…

Les Editions De Saxus ont eu la gentillesse absolue de me l’envoyer et je me suis tout de suite plongé dans Les Limbes !

La 4ème de couverture :

Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver.

Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret : les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska pour une aventure aux frontières de la peur et de la folie, une aventure qui les entraînera au cœur des rêves pour percer le mystère des Limbes. 

Les Limbes : Insomnie au programme

Bon, la question que je me suis posé en refermant ce roman c’est « Pourquoi je ne l’ai pas lu avant ? ». Je n’avais presque aucun doute quand je l’ai commencé, mais voilà, Les Limbes d’Olivier Bal est un gros coup de cœur ! Pour vous donner une petite idée du truc, c’est que j’ai dévoré ce roman en une petite journée, tel un insomniaque, un drogué de lecture. J’avais toujours besoin d’en savoir plus, de m’enfoncer dans les songes et les limbes des personnages. Je crois que ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas ressenti ça pour un roman, mais tout était extrêmement fluide et compréhensible dans cette oeuvre.
Les Limbes est un véritable coup de fraîcheur dans le monde littéraire et dans celui du thriller tant l’auteur brasse des références diverses et variées. On passe de la SF au fantastique, sans aucun soucis, pour terminer sur un thriller technologique et paranoïaque comme jamais. C’est intelligent, divertissant et ça fait froid dans le dos, car Olivier Bal lance des pistes qui m’ont fait peur. Contrôler les rêves, c’est avoir la main mise pour réécrire l’Histoire… Ce monde onirique peut devenir une arme puissante entre de mauvaises mains et je n’ose imaginer les conséquences.

Les Limbes débute durant la guerre du Vietnam où l’auteur nous fait ressentir l’humidité, les odeurs, la peur qui émane de cette tranchée, le sang, la mort et de l’attente infernale des soldats. La lutte pour ne pas s’endormir est déjà grande, les hommes ne sont déjà plus eux-mêmes. L’assaut est lancé, James Hawkins se lance malgré la peur et se prend une balle en pleine tête… Coma… Réveil… Trouble du sommeil et cauchemar qui revient toutes les nuits. La violence est toujours présente dans son esprit, le manque de sommeil se fait ressentir. La folie le guette et le seul remède à tout ça, c’est l’alcool et les médicaments qui l’assomment…
De cette introduction, découle une longue partie où l’auteur va nous parler du projet scientifique Limbes où il sera question de contrôler les rêves d’autrui et de changer un peu le cours de l’Histoire. Olivier Bal nous parle des rêves de façons scientifiques, mais aussi au travers des civilisations, ce qui rend le roman très intéressant. On navigue avec les personnages dans un nouveau monde où tout semble possible.

les-limbes-olivier-bal

Vous ne le savez peut-être pas, mais le monde des rêves, des songes est quelque chose qui me fascine depuis de nombreuses années et c’est ce qui m’a attiré vers ce roman. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais j’ai eu quelque chose de fort devant les yeux. Olivier Bal nous transporte dans son univers et dans ses références cinématographiques et littéraires. Les Limbes pourront vous faire penser au monde onirique que Wes Craven a mis en place dans la saga Freddy ou encore à la folie que l’on retrouve dans L’échelle de Jacob d’Adrian Lyne. Le lieu, en dehors des limbes, pourra vous évoquer le paranoïaque The Thing de John Carpenter. Les limbes dispose d’une dimension et d’une profondeur digne de l’imagination d’H.P. Lovecraft… Tout cela m’a été confirmé par l’auteur, mais je suis sûr que vous pourrez trouver d’autres références qui vous sont propres.
On peut penser qu’il est difficile de se perdre avec de telles références, mais Olivier Bal propose son propre univers avec une facilité déconcertante. Son écriture est fluide, cinématographique, si bien que l’on entre dès les premières pages dans cette histoire de folie. Les chapitres sont parfois longs, mais il montre que le temps n’est pas le même dans le monde des Limbes. Tandis que la fin devient complètement hypnotique en alternant des chapitres courts, entrecoupé d’horaire, afin de nous donner l’impression de somnolence. La sensation de paranoïa est à son comble… La pression monte durant ce final à couper le souffle !

Les Limbes est un thriller teinté de fantastique qui pourra ravir les amateurs des deux genres. Olivier Bal a tout d’un grand auteur, puisqu’il dispose d’une plume de qualité, qui nous transporte dans son histoire avec aisance et surtout d’un univers qui lui est propre. C’est une véritable révélation pour moi, un gros coup de cœur qui mélange tout ce que j’aime dans la littérature. Les Limbes est un roman prenant, intéressant où la tension se fait grandissante jusqu’au final paranoïaque !
En plus, vous avez de la chance puisque Les Limbes est arrivé dans une version poche aux Editions Pocket depuis le 11 avril dernier.

15 commentaires Ajouter un commentaire

  1. HorreurGore dit :

    Je ne connais pas du tout cet auteur ma ta critique m’a donné envie de le lire…

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Bon, c’est que j’ai réussi ma chronique alors 🙂 Si tu aimes l’univers de Craven, alors ce roman devrait te plaire 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Xander dit :

    Je n’ai pas lu Les Limbes mais je vais attaquer Le maître des Limbes qui sort le 11 avril 😍
    Et sinon, chez DeSaxus, j’ai lu Un fruit amer, qui était vraiment top 👍

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      La version poche arrive le même jour 😇. J’ai fini Le maître des Limbes hier et je suis toujours sous le choc… Mon avis arrive lundi 🙂
      Un fruit amer est génial 🔥

      Aimé par 1 personne

      1. Xander dit :

        Oui j’ai vu ça ! Je le prendrais sans doute après avoir lu Le maître des limbes 😁

        Aimé par 1 personne

  3. Ce sujet m’a toujours fasciné et l’auteur l’a très bien exploité !!!

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Le monde du rêve et des cauchemars me fascine également et c’est l’un des meilleurs romans qui l’exploite aussi bien 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Ouiii! Je vais viiite attaquer la suite !!! 😁👍

        Aimé par 1 personne

      2. tomabooks dit :

        La suite est tout aussi merveilleuse 😍

        Aimé par 1 personne

      3. Super !!! (Ps :ça part dans le délire de la fin du 1 ?)

        J'aime

      4. tomabooks dit :

        Quelque chose de différent, mais Olivier Bal va encore plus loin dans le développement de son concept des rêves 😉

        Aimé par 1 personne

      5. 🎉👍Super!!! Parfait !!

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s