Focus – Mai 2019

C’est aujourd’hui l’heure de vous présenter le bilan du mois de Mai, assez riche pour nous deux sur le blog. Nous commençons à gérer la cohabitation et nous allons vous offrir de bien belles chroniques, à l’avenir.

Le bilan de Tom: 5 livres. Aucune déception, un rouleau compresseur et un OVNI littéraire.

Le bilan de Chris: 3 livres et 2 films, dont aucune déception. Un mois qui dénote avec ce que j’ai vécu au mois d’Avril.

Sans plus tarder, voyons de plus près ce riche bilan qui nous a fait voyager ce mois-ci, et qui le fera dans les semaines à venir.

FOCUS – LITTÉRAIRE

Sharko de Franck Thilliez

J’ai débuté le mois avec une valeur sûre, histoire de me mettre en jambe comme il fallait. Je dois dire que c’est la sortie de LUCA qui m’a un peu dicté ce choix… Je me suis donc lancé dans la lecture de Sharko ! Franck Thilliez explore encore davantage la folie humaine et la soif de violence. Bien que l’enquête et l’écriture paraissent bien plus académique que pour Pandemia, je n’ai pas boudé mon plaisir d’être au côté de Sharko et Hennebelle. J’ai tremblé pour le couple qui se retrouve dans une bien mauvaise posture et comme d’habitude, j’ai appris énormément de nouvelles choses dans cette histoire.

sharko-franck-thilliez

La famille Nilsen de Daryl Delight

Quoi de mieux qu’un nouveau de roman de Daryl Delight pour rester dans l’horreur la plus crasse. J’ai pu découvrir La famille Nilsen en avant première et ce fut une agréable lecture. L’auteur m’a vraiment surpris en améliorant encore son niveau d’écriture. La famille Nilsen est une plongée sur plusieurs époques d’un duo, d’un couple qui n’est pas comme les autres. Vous avez pu les apercevoir dans le roman Amalia et cette fois-ci, ce sont les stars. On suit donc la montée progressive vers la violence et la barbarie. C’est dérangeant et parfois sale, mais c’est ce qu’on attend d’un récit tel que celui-ci.

la-famille-nilsen-daryl-delight

De l’autre côté du lac de Xavier Lapeyroux

Vous le savez, je fais partie d’un club de lecture et il arrive parfois qu’un lecteur nous donne envie de faire une découverte. Ce fut le cas avec ce roman qui m’avait été vendu comme paranoïaque et assez désagréable. Ni une, ni deux, je me suis lancé dans cette lecture et j’en ressors retourné. L’auteur traite de la paranoïa en nous faisant suivre un personnage. On est dans son esprit, on pense et on agit comme lui. Il n’y a pas véritablement de temps, ni de lieu. Seul la chaleur étouffante domine. De l’autre côté du lac nous entraîne dans un récit assez fou où la limite entre réalité et fantastique est mince. L’atmosphère pourra vous faire penser à une œuvre de David Lynch. Insaisissables et bizarre.

de-lautre-cote-du-lac-xavier-lapeyroux

La Lame de Frédéric Mars

J’ai eu une petite pause au niveau lecture, puisque j’attendais impatiemment l’arrivée du prochain. La patience a été payante, puisque ma plongée dans le dernier roman de Frédéric Mars, La Lame publié chez Metropolis a été incroyable. L’auteur nous invite dans un thriller d’anticipation et politique qui parle de la France, du Nigéria et du reste du monde. Ça se passe en 2031, ça se passe demain et ça fait froid dans le dos. L’auteur reprend toutes les données et statistiques sur les flux migratoires et les soucis environnementaux, afin de les pousser au maximum. Parfois dense et complexe, La Lame est un véritable rouleau compresseur qui ne nous laisse pas indemne. J’en suis ressortie lessivé comme jamais…

la-lame-frederic-mars-editions-metropolis

A même la peau de Lisa Gardner

Dernière lecture du mois avec A même la peau, le dernier roman de Lisa Gardner. J’avais un peu peur de me lancer dans ce récit, car je ne suis pas un grand adepte de cette autrice, mais je crois bien avoir été une nouvelle fois conquis pas ce que celle-ci avait à me proposer. L’enquête est bien ficelée, intéressante et certains détails montrent toute l’horreur humaine. En plus ce ça, Lisa Gardner nous fait suivre des personnages complexes où la question d’hérédité et de lien du sang seront au centre de cette intrigue. Ce n’est pas exceptionnel, mais ça reste une lecture plus que plaisante.

a-meme-la-peau-lisa-gardner

BILAN LECTURE CHRIS

VINDICTA DE CÉDRIC SIRE

Terminé début Mai. Vous avez déjà pu voir ma chronique, ainsi que celle de Tom et d’une pléiade d’autres blogueurs ou personnes sur Instagram. Quasiment tout le monde est unanime sur le fait d’avoir tenu entre les mains un bouquin d’outre-tombe, laissant les cadavres de nos cœurs meurtris derrière lui. Vindicta est une bombe lâchée dans la sphère Thriller. Un très bon ouvrage qui ne nous laisse pas de marbre, mais qui nous atteint bien là où il faut, nous agrippe par le col et nous entraîne là où l’auteur le veut. Et qui sait si, nous aussi, nous ne finissons avec une grenade dégoupillée entre nos gencives défoncées, attendant l’heure de la prochaine bombe. A ce que j’ai vu, Tom l’a déjà trouvée, et elle est chez le même éditeur. La Lame est incisif.

CENDRES DE JOHANNA MARINES

C’est le second roman que je lis de Johanna, qui est une personne que j’ai rencontré sur Instagram. Son premier roman (Airstronomy) m’avait déjà beaucoup plu. C’était un thriller futuriste qui avait de bonnes réflexions sur notre propre société.
Pour ce thriller Young-Adult, Johanna a posé le cadre d’un nouveau décor qu’elle affectionne beaucoup: le Steampunk. Ici, ce côté méconnu pour moi dans la littérature, bien que j’en connaisse ses aspects, se révèle être une toile de fond et de quelques descriptions qui viennent agrémenter le roman. L’intrigue est bonne, tout comme les personnages qu’elle met en scène. De nombreuses surprises parsèment le livre et la fin repose sur la même ligne que le reste. Pas de grand final mais une bonne lecture tout de même !

LE MAÎTRE DU HAUT CHÂTEAU DE PHILIP KINDRED DICK

Tellement différent de la série adaptée à la télévision par Amazon. J’ai bouclé la série, dont la saison 4 (et dernière) est en production, et je voulais découvrir l’univers de Dick par ce livre. Le style de l’auteur n’est pas évident. Beaucoup de redondance, c’est assez lourd. Mais une fois que l’on l’a pris en main, c’est première bonne étape. Je me suis surpris à sourire ou rire de certains passages. La série a innové en y ajoutant certains personnages pas présent dans le livre ou en changeant l’histoire, de bien des façons. Dans l’intrigue qu’elle propose, la série est meilleure. Mais le livre est tout de même le support initial et permet de se rapprocher psychologiquement de certains personnages. J’ai pris plaisir à découvrir Frank, son ami Ed et surtout le ministre Tagomi dans ce livre. Autre fait notable, la présence quasiment systématique du Yi-king, sorte de tarot chinois qui m’attire beaucoup. L’auteur, au travers de ses personnages, étale énormément d’informations sur les tirages, qui nous font perdre parfois le fil de l’histoire malgré l’intérêt que nous pouvons lui en porter. Une bonne lecture, mais oubliable, à mon grand regret. J’aurais toutefois plaisir à découvrir une autre de ses œuvres prochainement: Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

Chronique à paraître le Jeudi 06 Juin.

BILAN CINÉMA CHRIS

JOHN WICK PARABELLUM (3e)

Pas de spoil ici et je ne traiterai que de cet opus, sans revenir sur les deux autres que j’ai apprécié, sachez-le.
Évidemment, ce n’est pas du grand cinéma. Pas de scénario rocambolesque. Pire, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Décevant de ce côté, car les deux premiers avaient au moins ce mérite, un tantinet efficace, d’évoquer la vengeance avec tact. Ici, John fuit. Tout le long du film, il lutte pour sa vie, sa survie même. Mais nous voyons un John Wick. Et que lui demandons-nous ? D’éradiquer ses ennemis ! Bonne réponse ! Et pour ce simple fait, le film est bon, très bon. Efficace, il tient en haleine. Même si l’on sait pertinemment qui en sort vainqueur, c’est un réel plaisir de voir toutes les merdes (excusez du mot) qui arrivent à notre rouleau compresseur favoris. Keenu Reeves excelle dans ce rôle. Les chorégraphies des combats sont propres et plaisantes, tout comme le jeu d’ombre et de lumière et la réalisation, plutôt soignée.
En bref, c’est un film divertissant, qui nous offre de l’adrénaline à foison. Et il est déjà le meilleur succès de la franchise. Respect.

Chronique à paraître le Vendredi 07 Juin.

A STAR IS BORN

Pas de chronique pour ce film, mais un court billet tout de même.
J’ai regardé ce film, qui me tentait depuis sa sortie, en compagnie de ma copine. Elle le voyait pour la seconde fois tandis que c’était donc une première. J’avais eu de très bons échos et je dois dire que j’en ressors également surpris. Le film est efficace, prenant. En dehors de mon registre de film habituel, mais il a su me toucher. Bradley Cooper est un acteur que j’aime beaucoup (son rôle dans American Bluff est plutôt bon). Et Lady Gaga est étincelante dans ce rôle. C’est assez marrant de voir ce paradoxe entre une chanteuse couronné de succès qui s’essaie à un rôle, interprétant une jeune chanteuse à l’orée d’une grande carrière. Et un Bradley Cooper, acteur, qui lui incarne un chanteur très connu qui aide une jeune artiste à percer. De plus, c’était le premier film de Cooper derrière la caméra. La réalisation est léchée et le scénario est convaincant. Les musiques m’ont transporté et j’avoue en avoir gardé quelques unes en tête plusieurs heures après la fin du film (notamment le lendemain). Un moment agréable, un bon divertissement. Merci à Alix de me l’avoir proposé et de m’avoir accompagné. Ce billet est en grande partie pour toi !

FOCUS – DÉDICACE CHRIS

Au cours de ce mois de main, j’ai eu la chance et l’immense plaisir de rencontrer Cédric Sire pour la première fois. J’ai eu l’occasion de faire dédicacer Vindicta, le recueil de nouvelles « Écouter le noir » et de parler avec lui. C’est une très chouette personne, ouverte. Nous avons échangé sur mon roman, mais aussi sur des conseils d’écriture, parlé maison d’éditions et un peu de Vindicta, aussi. De tous les auteurs que j’ai rencontré jusqu’à présent (4), ça a été ma meilleure rencontre, bien qu’elle ait été trop brève (5 minutes à tout casser). Mais j’ai pu découvrir l’homme derrière les livres, et ce qui me frappe le plus souvent derrière l’intensité, la terreur, la haine, l’hémoglobine, la rage que peuvent contenir certains romans, c’est de voir au combien ces auteurs sont de vraies petites crèmes. Plus sérieusement, ils sont souvent très gentils et c’est fort plaisant de pouvoir échanger avec eux.
Ainsi, merci beaucoup Cédric pour tes mots et ton aura. Je les garde en mémoire. Et à très vite !

BILAN GÉNÉRAL

Nous pouvons dire que ce mois de Mai fut assez productif, autant pour Tom que pour Chris. Huit livres lus au total pour nous deux & deux films + quatre Unes sur Hellocoton, on peut dire qu’on en tient une belle !
On va bien sûr tenter de faire encore mieux pour le mois de Juin.
La présence de Tom sera moindre avec les festivals, dont le Hellfest. Mais le blog aura tout de même pas mal de contenus !

On se retrouve très vite ! Merci d’avoir lu, car sans vous et vos retours, c’est de suite moins bien 🙂

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Un très joli premier bilan à deux sur le blog 🙂 Vous avez bien de la chance de n’avoir aucune déception !! Il y en aura deux sur mon bilan à paraître demain matin ^^. Bisous à vous deux !!

    Aimé par 2 personnes

    1. tomabooks dit :

      Merci beaucoup Angie ! 🙂
      J’ai hâte de voir ton bilan et surtout de connaître tes petites déceptions. J’espère que j’en n’aurais pas en juin (peu de temps de lecture, alors il faudra bien choisir 😇)

      Aimé par 1 personne

    2. Pleack dit :

      Merci Angie !
      C’est vrai que l’on a été plutôt vernis par les lectures 🙂
      Il me tarde de voir ton bilan du coup ! Sans doute aussi complet que celui du mois dernier ^^
      Bisous !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s