Roadmaster de Stephen King : Énigme au coin du feu

Commencer un roman de Stephen King, c’est la garantie de vivre une aventure humaine incroyable.

Quand l’auteur parle encore une fois d’une voiture, on ne peut s’empêcher de penser à ChristineStephen King montre qu’il peut très bien faire deux histoires bien différentes avec une idée de base similaire. 

Aujourd’hui, je vous parle de Roadmaster de Stephen King publié aux Editions Albin Michel, mais qui est également disponible aux Editions Le livre de Poche

La 4eme de couverture

Un inconnu s’arrête dans une station-service perdue au fin fond de la Pennsylvanie, au volant d’une Buick « Roadmaster », un magnifique modèle des années 1950… qu’il abandonne là avant de disparaître. Alertée, la police vient examiner le véhicule, qui se révèle entièrement factice et composé de matériaux inconnus.

Vingt ans plus tard, la Buick est toujours entreposée dans un hangar de la police d’Etat, et rien n’a filtré des phénomènes surnaturels qui se produisent à son entour, et qu’elle semble provoquer. Un homme veut cependant savoir la vérité : Ned Wilcox, le fils du policier initialement chargé de l’enquête, mort depuis dans un mystérieux accident.

Et si rouvrir les portières de la mystérieuse automobile revenait à ouvrir les portes de l’horreur ?

Roadmaster : Énigme au coin du feu

Les amateurs, les amoureux de Stephen King le savent tous. Par moment, le maître se lance dans l’écriture d’un roman avec une idée toute simple qui se termine toujours par un miracle. Celui d’une aventure extraordinaire, d’un coup de cœur qui restera toujours en mémoire. Roadmaster fait clairement partie de cette catégorie.
L’idée toute simple de cette histoire est venue à Stephen King d’une bien triste manière. L’auteur s’arrête à une station service, il passe faire sa petite affaire, il sort, contourne la station et se rapproche d’une pente… Je vous le donne en mille, Stephen King glisse, se rattrape in extremis à une pièce automobile qui traînait par là et à échapper à une possible mort…
La matière première pour faire un roman était là. Il fallait qu’il parle des coïncidences et des hasards de la vie, des causes et des conséquences, comme il avait déjà pu le faire avec Cujo par exemple. 

La machine était lancée, Stephen King met en place une drôle de Buick Roadmaster. Objet de toutes les convoitises au sein de cette histoire. Je ne vais vous en dire trop à son sujet, car c’est là où tout réside le mystère de cette histoire. Au final, nous ne savons pas grand chose de cette Buick Roadmaster. Elle est arrivée là, avec des pièces étranges. Cette voiture suscite énormément d’interrogations, ce qui permet à Stephen King de nous entraîner dans son histoire de façon magistrale, car au final ce n’est pas le plus important ici. Petit à petit les interrogations laissent place à une enquête particulière où l’auteur va nous montrer une équipe de policier se transformer en expert de la débrouillardise pour comprendre le mystère qui entoure ce véhicule. Sans s’en rendre compte, Stephen King nous parle du fonctionnement d’une caserne de Police de la route des années 70 à 90 aux USA et j’ai trouvé tout cela très instructif. 

Roadmaster-Stephen-King

Encore une fois, Stephen King fait preuve d’une force dans sa narration, puisqu’il va nous faire suivre cette histoire sous forme de Flashback, comme si nous étions autour d’un feu en pleine forêt. Idéal pour s’imprégner totalement de cette histoire, mais aussi pour en faire partie. Il faut toujours lire entre les lignes avec le King, puisque ce roman foisonne encore de nombreuses thématiques. C’est encore avec ses personnages à la psychologie parfaitement maîtrisée qu’il va nous parler du deuil, de l’amitié, de la nostalgie de l’ancien temps, sans pour autant entrer dans le “c’était mieux avant”. Roadmaster est un récit à la fois cathartique pour certains et initiatique pour d’autres. Stephen King réussit encore une fois à construire des personnages attachants dont il est difficile de les oublier…
La narration de Stephen King hypnotise, nous pousse à lire toujours une page de plus, histoire de voir si une partie du mystère sera révélée. Il nous scotche à notre place avec cette histoire, ce récit à l’inspiration très Lovecraftienne

Roadmaster ne plaira pas à tout le monde, car Stephen King joue avec nous jusqu’au dernier moment sans vraiment répondre à toutes les questions. Mais au final, est-ce vraiment le but de savoir où l’on va ? Ne serait-ce pas mieux de profiter de ce voyage ? Le Maître nous laisse des blancs dans cette histoire, afin que l’on puisse se faire notre propre idée, avec notre imagination qui sera bien développée avec cette histoire. La Buick Roadmaster nous ensorcelle, pour qu’on ne puisse plus s’en détacher. Elle devient une obsession. On ressent sa présence même quand elle n’est pas là… 


Roadmaster de Stephen King est un roman qui pourra en diviser de par son histoire et sa narration, mais le maître s’est toujours comment s’y prendre pour alimenter le mystère. Ce roman est une oeuvre directement inspiré de Lovecraft avec ses entités à la fois extraterrestre et maléfique. Le pourquoi du comment est impalpable au final, mais ce n’est pas le plus gênant. Encore une fois, Stephen King nous invite à entrer dans une nouvelle famille avec ses dysfonctionnements et son amour qu’elle a donné. On n’est encore pas loin du coup de cœur de mon côté. 

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur Stephen King et son actualité, je vous invite à vous rendre sur le Club Stephen King.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Xander dit :

    Il faudra que je le lise un de ces jours 😁

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      J’espère que tu ne seras pas déçu avec celui-ci 😋

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s