Playlist de Laure Lapègue : Girl Power

Imaginez deux secondes; Vous êtes au volant de votre voiture, ce n’est pas vraiment ça dans votre vie et là, vous prenez quelqu’un en stop qui va tout changer…

Attachez votre ceinture, installez vous confortablement et lancez votre musique, car je vous donne mon avis sur le dernier roman de Laure Lapègue, Playlist, un roadtrip inattendu sous fond de Girl Power.  

La 4eme de couverture

Un soir de pluie sur les routes du nord de la France. C’est l’endroit que choisit Babeth pour échouer sur le capot et dans la vie Lola. L’une jeune, belle et impulsive, l’autre silencieuse et abîmée par la vie, tout les oppose et pourtant, elles décident de ne plus se quitter, le temps d’un roadtrip, le temps d’une playlist, pour le meilleur mais surtout pour le pire… 

Une rencontre entre deux destins, une histoire en mode « girl power » où la violence et l’adrénaline côtoient l’amour et la fragilité, Playlist est un suspense à suivre au fil des kilomètres, moteur et musique à plein régime ! 

Playlist : Girl Power

Le soleil tape dur aujourd’hui, l’asphalte est brûlant, il est temps de partir sur les routes. Quand on me parle de roadtrip, je ne peux que m’imaginer au volant d’un van vivant au jour le jour et s’arrêtant pour admirer de beaux paysages ou alors je suis au volant d’un muscle car de type Ford Mustang de 1967, sous le soleil aride de la Californie ou du Texas, tout en écoutant l’album Song for the deaf des Queens Of The Stone age
Laure Lapègue nous offre un tout autre roadtrip, mais je peux vous garantir qu’il est tout aussi survitaminé que mes rêves. L’Amérique du nord laisse place à la France, dont on oublie trop souvent ses beaux paysages. L’autrice nous embarque dans une cavale assez dingue de deux jeunes femmes que tout semble opposer. L’une est solaire, pétillante et folle de la vie, tandis que l’autre est vieille avant l’heure, enfermée dans un mutisme important…

Laure Lapègue pose les bases de son histoire et de ses personnages en l’espace de quelques phrases. Je ne doutais absolument pas du temps de cette autrice, mais je dois dire qu’ici le travail est incroyable !
Playlist, c’est bien plus qu’un roadtrip classique. Playlist, c’est une bulle que nous offre Laure Lapègue, le temps d’une virée en voiture, le temps d’un week-end au son de cette playlist. Ce roman, c’est aussi une sacrée surprise, car si le début pourra vous faire penser à un roman feel good, Laure Lapègue transforme vite ça, grâce à un événement qui fera tout basculer… On se rend alors compte que l’autrice s’est jouée de nous pendant un bon moment.
L’autrice nous hypnose avec sa plume, mais aussi avec ses personnages. Il n’y a rien à faire, on aime instantanément Lola et Babeth. Lola, femme qui a mal vécu son ancienne relation et sa rupture, qui s’est enfermée dans son silence, dans son existence. Elle se coupe de tout, n’existe plus, même pour elle. Tout change quand elle croise la route de Babeth, qui est une jeune femme électrique prête à tout pour rendre le sourire et la parole à Lola. Babeth attire les hommes, elle a besoin de se savoir regardée, désirée. Elle joue de ça tout en voulant s’en extraire. 

Playlist-Laure-lapegue

Playlist est clairement un roman Girl Power, comme avait pu l’être Female de la même autrice. Laure Lapègue nous offre deux personnages qui doivent lutter contre l’emprise présente ou passé d’un homme, qui a tout bouleversé. Lola et Babeth sont là pour combattre les mauvais garçons, pour s’affranchir de cette société patriarcale qui abuse psychologiquement et sexuellement des femmes. Toutes ces thématiques sont extrêmements bien amenés par l’autrice, puisqu’elle reste au centre de tout. Lola est véritablement celle qui représente le plus cette lutte. Elle qui a perdu la parole, suite à de nombreux soucis avec son ex mari. Elle va devoir montrer qu’elle plus forte que tout ça pour s’en sortir, pour retrouver l’usage de sa parole. Playlist est un roman fort de la première à la dernière ligne. C’est un roman important, d’autant plus aujourd’hui quand on voit tout ce qu’il se passe dans notre quotidien…

Difficile ne pas vous parler du travail de Laure Lapègue sur la musicalité de son roman. L’autrice développe chaque chapitre avec une chanson différente et on sent qu’elle maîtrise son récit et son concept. Elle réussit à insuffler une partie de l’ambiance du morceau choisi, mais aussi de son rythme. Playlist est un roman qui va à cent à l’heure, mais qui sait également lever le pied, afin de nous offrir des passages plus tendres, plus introspectif, telle une bouffée d’oxygène dans ce roadtrip infernal.
Playlist est un roman qui parle des relations, du pouvoir des mots, de la prise de paroles, mais aussi des silences et des regards qui en disent parfois bien plus. La plume de Laure Lapègue joue merveilleusement bien avec toutes ces sensations et tout ceci magnifie son travail. 


Si vous êtes à la recherche d’un roman d’une maîtrise parfaite, alors vous pouvez vous jeter sur Playlist de Laure Lapègue. Il saura ravir les amateurs de polar à l’américaine, de roman initiatique et introspectif. L’autrice montre qu’elle a tout d’une grande avec ce roman, surtout avec son basculement après quelques chapitres, mais chut, je n’en dis pas plus. 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s