Orages d’Estelle Tharreau : Tout pour en faire une saga de l’été

Vous vous souvenez des sagas de l’été qui étaient diffusées à la télévision ? 

Orages d’Estelle Tharreau publié aux Editions Taurnada est clairement le même genre, mais adapté à la littérature et je pense qu’il pourra plaire à beaucoup d’entre vous.

La 4eme de couverture

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort ! Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Orages : Tout pour en faire une saga de l’été

Estelle Tharreau nous offre un premier thriller de qualité qui réserve quelques surprises. Ce roman m’a tout de suite fait penser aux différentes sagas que les chaînes de télévisions nous proposer durant l’été. Tout y est pour en réaliser une : Le village un peu inquiétant, qui semble vivre en autarcie, les secrets enfouis depuis des dizaines d’années, une enquête par quelques personnages et ce mélange avec l’occultisme. Outre cet aspect saga estivale, Orages m’aura également fait penser à certains films de genre, puisque l’autrice mélange avec habileté légende et réalité.
Orages tire son épingle du jeu grâce à l’atmosphère mise en place par l’autrice. On sent dès notre arrivée que l’ambiance qui règne dans ce village est bien trop propre pour être réelle. Les habitants semblent tous se connaître, s’entraider et on retrouve LA famille de pestiférée. Tout cela nous semble louche et ce n’est pas la suite des événements qui nous fera dire le contraire. Il y a comme un sentiment de malaise dans ce village et je trouve qu’Estelle Tharreau l’exploite de la meilleure des façons. 

Pour instaurer ce climat, l’autrice va prendre appui sur son rythme qui se voudra lancinant, afin de faire monter cette pression et cette drôle de sensation de malaise. Le livre se construit sur deux temporalités, notamment grâce à la découverte d’un vieux cahier d’écolier dans le grenier de la maison. Le passé du village va ressortir sous les pages de ce cahier jaunis, les mystères vont devenir un peu plus clairs et notre perception des villageois va relativement changer.
Dans les deux cas, le roman porte bien son nom. L’orage arrive doucement mais sûrement sur ce village. Le début du roman pourra vous sembler long, mais ce rythme est utile pour mettre en place son village, ses villageois et son ambiance. Celle-ci prendra de l’ampleur et finira par éclater dans un final énergique. 

orages-estelle-tharreau

Orages, c’est une histoire de femme, de vengeance, de violence et de pouvoir. Estelle Tharreau nous offre un panel de personnages tous plus intéressants les uns que les autres et elle n’oublie pas ceux venu du passé. Elle nous captive par son histoire et cette sensation sera décuplée une fois que le cahier sera au cœur de cette histoire. On découvre page après page le destin de certaines personnes, le plan machiavélique mis en place et le changement qui s’opère dans le village. Pourtant Estelle Tharreau ménage ses effets, puisqu’il sera vraiment difficile de comprendre réellement ce qu’il se passe dans ce village franc-comtois.
L’autrice nous offre de beaux portraits de femme, notamment de cette mère célibataire et de sa fille qui forment un duo moderne, plein de fraîcheurs, de complicité, mais aussi de soucis que beaucoup de parents connaissent un jour ou l’autre. Cependant, les portraits que je garderai en mémoire sont ceux de toutes ces femmes du début du siècle unies dans la violence, la rage et la vengeance. Toutes ces femmes qui ont souffert des hommes et de ce village. 


Orages d’Estelle Tharreau n’est pas le thriller du siècle, mais force est de constater que l’autrice nous offre un très beau premier roman qui donne envie de continuer de la découvrir. Roman idéal pour les vacances estivales comme pour celle d’automne, Orages saura ravir les amateurs de mystères, de secrets de famille et de village perturbant. 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Dans ma wish-list !

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      J’espère qu’il va te plaire 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s