Alter Ego – Tome 2 : Au-delà des frontières de Sélène Derose : Attention à l’ombre qui nous guide

Souvenez-vous. C’était en juillet dernier et je me plongeais dans une lecture qui allait me faire lire autre chose que du thriller / horreur… Cette lecture a été en quelque sorte bénéfique, puisqu’au-delà de sa qualité, cette histoire m’avait permis d’élargir mes horizons. Ce livre, c’était le premier tome de la saga Alter Ego de Sélène Derose.

Depuis cette lecture, les habitudes ont repris du terrain et je me suis encore plus enfoncé dans la noirceur de mes enquêtes et des meurtres en séries. Mais ça, c’était avant que Sélène Derose débarque avec son deuxième tome d’Atlter Ego qui se nomme Au-delà des frontières et c’est de celui-ci que je vais vous parler aujourd’hui.

La 4eme de couverture

« Les frontières entre les choses, même les moins probables, sont plus fines que nous ne le pensons. »

« Nos amis sont de retour chez eux après un lourd moment vécu ensemble. Sans leur donner de répit, les évènements s’enchaînent et exacerbent des blessures plus profondes, plus intimes. Zain particulièrement, paraît toujours plus mystérieux. Est-il celui qu’il prétend être ? Et alors que Niya découvre son potentiel, sa singularité la poussera à se battre contre les ombres et secrets du passé… Ainsi les faces sombres de nos protagonistes se révèlent en apportant leurs lots de conséquences. Mais s’en sortiront-ils ?

Alter Ego – Au-delà des frontières : Attention à l’ombre qui nous guide

Alors que Sélène Derose m’avait attrapé au vol pour me faire lire autre chose et qu’elle avait surtout réussi à mettre en place une histoire intéressante, voilà qu’elle remet le couvert avec cette suite… Je peux même vous dire que ce deuxième tome me semble bien plus équilibré, prenant et sombre. Je dois dire que l’autrice m’avait laissé un peu orphelin de ce groupe d’ami qui avait dû affronter des événements assez particuliers pour cette première histoire. J’avais comme une envie d’y retourner et d’en apprendre plus sur ces personnages et sur cette culture amérindienne. Est-ce que mes souhaits se sont exhaussés ? Carrément !

Sélène Derose reprend là où elle nous avait laissé dans son premier tome. On reprend nos marques, nos petites habitudes et on retrouve notre groupe d’amis qui se sépare pour reprendre chacun leurs occupations. L’autrice n’attend pas et démarre son intrigue dès les premières pages, avec un premier événement troublant et qui n’annonce rien de bon pour la suite… On ne s’y trompe pas, la spiritualité, les coutumes et croyances ancestrales seront bien présentes durant la totalité de cette histoire et ce, pour notre plus grand bonheur. Cette touche amène une intrigue qui se complexifie et qui devient bien plus sombre, car une ombre se répand petit à petit. Ces divers événements vont nous amener à en apprendre encore un peu plus sur chacun des personnages et ceux-ci vont tous évoluer sous nos yeux. Bien sûr, il y a des arcs narratifs qui sont plus intéressants que d’autres, notamment celui autour du Nagi et de ce que cela entraîne par la suite.
L’autrice met toujours autant son talent au service de son intrigue. Au-delà des bons mots et de la touche poétique de sa plume, ce deuxième tome d’Alter Ego : Au-delà des frontières dispose d’un rythme qui ne nous fera pas lever les yeux une seule fois de notre lecture. Le rythme est là dès la première phrase et cette histoire ne nous quitte pas. 

Alors que l’accent était mis sur les coutumes et les croyances ancestrales amérindiennes dans le premier tome, Sélène Derose va davantage nous parler de la jeunesse qui doit vivre avec tout cela, tout en étant corrompu par le côté sombre et capitaliste du monde occidental. C’est ainsi que l’autrice va nous parler d’une bande de malfrat qui s’occupe comme ils le peuvent dans cette réserve où ils ne se sentent pas vraiment à leur place. C’est un constat dramatique de la vie quotidienne de certains jeunes désabusés par la vie, par l’ennuie et par l’envie de partir toujours plus loin. On pourrait regretter le fait que l’autrice n’aille pas aussi loin dans cette thématique, mais il est possible d’en voir plus dans les prochains tomes, enfin je m’avance peut-être… 


Difficile de vous en dire plus cette histoire sans prendre le risque de vous dévoiler quelque chose de cette intrigue. Tout ce que je peux vous dire, c’est de tenter l’aventure, de plonger dans l’univers de Sélène Derose qui est fait de coutumes, de rites, de magies, de poésies et d’humanisme, afin d’en ressortir un peu plus grand. Alter Ego : Au-delà des frontières est un beau roman sur la culpabilité qui nous ronge de l’intérieur et qui nous transforme petit à petit. C’est une ode à la libération qui ne vous laissera pas indifférent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s