Quand le cinéma d’horreur s’inspire du réel : La colline à des yeux ou la légende Sawney Bean

Bon voilà, c’est le troisième Halloween que nous fêtons ensemble sur le blog et il fallait que je trouve quelque chose d’intéressant à vous écrire sur le sujet. Vous ne le savez peut-être pas, surtout si vous êtes nouveau ici, mais j’ai déjà pu écrire quelques TOP 5 sur mes films d’horreur préféré, les slashers qui m’ont marqué, mais aussi sur les tueurs en séries dans la littérature et sur bien d’autres sujets encore.
Je voulais une approche différente de l’horreur et de sa représentation au cinéma. Je voulais quelque chose qui vous interpelle et qui vous garde scotché à votre chaise durant votre lecture. J’ai d’abord pensé à vous écrire un sujet sur les pires films horrifiques ou encore sur les plus dur à regarder, mais je garde ça pour plus tard.

On le sait tous, mais l’horreur est là pour nous bousculer, pour nous confronter à nos propres peurs. C’est un moyen cathartique de nous en échapper et de grandir. Ce qu’on oublie un peu trop souvent, c’est que les scénaristes et réalisateurs s’inspirent souvent du quotidien pour écrire. Vous l’aurez compris avec le titre, mais aujourd’hui je vais vous parler d’un long métrage, enfin plus précisément du fait-divers qu’il l’a inspiré.

Vérifiez que votre porte est bien verrouillée, car c’est dans votre demeure que vous êtes le moins en sécurité… 

La colline à des yeux ou la légende Sawney Bean

Bon là, je vais faire une entorse pour ce qui est du fait réel, puisque je vais vous parler d’une histoire prétendument vraie, qui est à la fois validée et réfutée par divers Historiens, qui se serait déroulée au XVIIe siècle en Écosse. Cette histoire, c’est celle de Sawney Bean et c’est une des plus célèbres légendes d’ÉcosseWes Craven s’en serait alors inspiré pour construire son long métrage de La colline à des yeux.

Vous êtes prêts à voyager dans le temps ?

Selon les informations du bulletin mensuel des exécutions de la garde de la prison de Newgate à Londres, The Newgate Calendar ou The Malefactor’s Bloody Register, Alexander Sawney Bean serait né en Ecosse, près d’Édimbourg, sous le règne du roi James I, au XVe siècle. De ce qu’on a pu recueillir, Sawney Bean avait été cantonnier comme son père pendant quelques années, avant de tout abandonner. Il faut dire que le jeune homme avait un goût prononcé pour la paresse et la malhonnêteté. Après avoir quitté son travail et ses parents, celui-ci épousa une femme qui avait les mêmes principes et surtout les mêmes penchants que les siens et ils s’enfuirent ensemble loin de tout.
Sans travail et donc sans aucune source de revenus, le couple s’installa dans une grotte isolée de tout dans la région de Calloway, au sud-ouest du pays. D’après les dire, la caverne faisait plus de deux cents mètres de profondeur et on pouvait y pénétrer que durant les heures de marée basse.

Sawney Bean et sa femme vécurent dans cette caverne durant vingt-cinq longues années, sans jamais avoir de contact avec le monde extérieur, enfin presque… Durant cette longue période, le couple eurent huit fils, six filles et dix-huit petits-fils et quatorze petites-filles, dont beaucoup étaient, comme vous pouvez vous en douter, le fruit de l’inceste. Toute cette petite tribu fut élevée à leur manière, c’est-à-dire comme des sauvages. Le cannibalisme était alors au cœur de cette drôle de tribu. C’est ainsi que les membres de la famille de Sawney Bean se mirent à tendre des embuscades nocturnes aux voyageurs, afin de survivre. Ils les assassinaient pour les voler, mais pas seulement… Les corps étaient ramenés dans la caverne, afin de les démembrer et de les manger. Les restes étaient alors tout simplement jetés à la mer. Parfois, les villageois retrouvaient des os décapés, voire des morceaux de corps décomposés sur les plages, sans vraiment savoir d’où pouvait provenir de telles pièces. Il faut dire que le clan de Sawney Bean savait être discret…

La légende de Sawney Bean : Des disparitions qui inquiètent

Les disparitions inquiétantes ne passaient plus inaperçues et elles commencèrent à inquiéter la population, mais aussi les autorités. Des espions de la cour durent envoyés en reconnaissance dans la région, mais nombreux sont ceux qui ne revinrent jamais… Loin de décourager les autorités compétentes, de nombreuses expéditions furent organisées afin de trouver les coupables, mais sans résultat probant. Pourtant, ceux-ci passèrent devant la caverne en question à de nombreuses reprises, mais ils refusèrent de croire qu’un homme pouvait y survivre. Suite à ces nombreux échecs, la décision de tout arrêter fut prise par les autorités et elles laissèrent tout au bon vouloir de la sagesse divine…

Cette décision ne fut pas satisfaisante aux yeux des habitants de la région et des heurts éclatèrent. Ils voulaient se venger de ces disparitions et commencèrent à attaquer des innocents, des voyageurs, des vagabonds ou encore les aubergistes. Tous les soupçons étaient sur eux, puisqu’ils étaient les derniers à avoir vu vivant les disparus… De nombreux commerçants ont alors pris la décision d’abandonner leur profession, de peur d’être soupçonnés et d’être attaqué par les villageois. La région commença peu à peu à se vider de ses habitants et de ses voyageurs…

C’est ainsi que la famille de Sawney Bean dû sortir de la caverne, assailli par la faim, afin de mettre en place une embuscade. C’est un homme et sa femme qui tombèrent dedans en revenant d’une foire. Ils chevauchaient sur le même cheval et tombèrent sur la tribu… Cependant, l’homme avait son pistolet sur lui, ainsi qu’une épée et les Sawney Bean n’avaient pas prévu cela. L’homme se défenda furieusement, afin de les tenir à distance. Ils réussirent cependant à atteindre la jeune femme et à la mutiler. La tribu entière se jetèrent sur elle, puis les membres lui tranchèrent la gorge pour lui boire son sang. Ils passèrent ensuite sur le ventre de la victime pour lui extirper ses entrailles… En voyant cette scène horrible, l’homme redoubla d’efforts pour se battre quand une trentaine de personnes qui revenaient eux-aussi de la foire arrivèrent sur les lieux de l’embuscade. Sawney Bean et sa tribu prirent la fuite dans les bois…
La victime, ainsi que les quelques témoins, décidèrent de monter sur Glasgow, afin de raconter cette affreuse histoire aux magistrats de la ville. Ceux-ci renvoyèrent l’affaire devant le roi James IV. Captivé par le récit sordide, il décida de s’occuper de ce cas personnellement. Il partit alors avec quatre cents hommes et des dizaines de limiers sur les lieux, afin de ratisser la zone. Ce sont les chiens qui, alléchés par l’odeur de putréfaction, trouvèrent l’entrée de la caverne.

Une fois à l’intérieur, c’est l’horreur que les hommes découvrirent. Des morceaux de corps desséchés d’hommes, de femmes et d’enfants étaient suspendus dans la caverne. Des membres marinaient dans de larges tonneaux. Des objets personnels s’entassaient dans toute la caverne (or, bijoux, vêtements, épées, pistolets, etc.). D’après les restes découverts dans la grotte, le nombre de leurs victimes pouvait être évalué à plus d’un millier.
Aucun membre de la tribu de Sawney Bean ne firent de tentative pour s’échapper. Ils furent alors tous capturés vivant et emmenés à Édimbourg. Les adultes furent conduit à la prison de Tolbooth, tandis que les enfants étaient transférés dans les prisons de Leith et de Glasgow. Aucun jugement ne fut émis et ils furent tous exécutés. Les hommes eurent leurs mains, leurs pieds et leurs organes génitaux de coupés, afin de les laisser se vider de leur sang. Les femmes et les enfants durent assister au spectacle puis furent brûlés vifs.

Sources :

Ronald Holmes, The Legend of Sawney Bean
Greffier noir, le clan cannibal de Sawney Bean : https://www.greffiernoir.com/le-clan-cannibal-de-sawney-bean

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. alexandragrimoire dit :

    Et bon appétit😂

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Tu reprendra bien un peu de cuisse non ? 😂

      J'aime

      1. alexandragrimoire dit :

        Haha c’est ça 😂

        J'aime

  2. lagalactheque dit :

    C’est du délire ! 😱 Merci pour ce cours d’histoire. 😊

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Mais avec grand plaisir ! Fais très attention quand tu passes à côté d’une grotte maintenant 😇

      Aimé par 1 personne

      1. lagalactheque dit :

        Promis 😂

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s