Hellfest 2020 : Ces groupes que j’aimerai voir

Le Hellfest 2020 approche (oui j’ai le droit d’être optimiste quant au temps qui passe) et bien que le Running Order de cette quinzième édition n’ait pas encore été dévoilé, j’ai eu envie de vous présenter quelques groupes que j’aimerais voir sur le site de Clisson l’an prochain !

Avant tout sachez que je ne me suis aucunement basé sur les possibilités que les groupes en question puissent ou non être en tournée à ce moment-là. Je ne fais pas une sélection de pronostics, mais bien un souhait (qui se réalisera peut-être pour certains). Je ne vais pas non plus faire la blague que l’on retrouve partout avec des groupes comme Metallica, AC/DC ou encore les Guns’N’Roses, puisqu’ils ne m’intéressent absolument pas… 

C’est parti. 3 groupes par scènes. 

Hellfest 2020 : Ces groupes que j’aimerai voir

Hellfest 2020 : Mainstage 1 et 2

Je ne vais pas vous faire 3 groupes par Mainstage, puisque je considère que c’est une seule et même scène. Difficile pour moi de mettre en avant trois groupes taillés pour cette scène, puisque je n’y suis pas si souvent que cela, mais il y a quand même trois noms qui me sont venus tout naturellement. 

JINJER

C’est sans doute l’un des groupes qui m’impressionnent le plus ces dernières années. Jinjer transpire la musicalité, le brio et cette rage envoûtante que je recherchais depuis un petit moment. Jinjer m’impressionne pour son ensemble homogène et ses créations musicales qui sortent de l’ordinaire, mais aussi par la tessiture vocale de leur chanteuse. J’ai vraiment envie de les découvrir en live et je n’ai aucun doute quant au fait que ce serait une claque assurée pour moi… 

HAVOK 

Havok, c’est un peu la renaissance du Thrash à mes yeux et sans aucun doute l’un des groupes qui innovent le plus dans cette sous-branche du Metal. Je ne suis pourtant pas un fervent adepte du Thrash Metal, mais je dois dire qu’Havok réunit à lui tout seul tout ce que je peux apprécier, notamment sur les parties de basses. Il suffit d’écouter l’album Conformicide pour en avoir la preuve. Bon, j’espère vraiment les voir un jour, même si j’ai peur que le groupe ne soit programmé qu’en début de journée pour ne jouer que 30 à 40 minutes…

MASTODON

On part sur quelque chose de bien plus connu et reconnu par le grand public, mais qui n’en reste pas moins difficile d’accès. Mastodon est le genre de groupe dont il est difficile de déposer une étiquette, tant les musiciens semblent naviguer sur tous les fronts… Stoner, Prog, Thrash… Ce serait l’occasion pour moi d’enfin les voir sur scène et de me prendre une petite claque d’intensité dans la face, bien que la période Blood Mountain soit assez loin maintenant. 

Hellfest 2020 : Temple

Bon, s’il y a bien une sous-catégorie du Metal que je ne maîtrise absolument pas et dans laquelle je n’arrive pas encore à y éprouver quelque chose, c’est bien dans le Black… Mais j’essaie petit à petit de m’aventurer dans les froides contrées de ses sonorités et dans cette ambiance oppressante qu’elle nous offre. On ne voit que très peu sous cette tente, mais si ces trois groupes y sont, j’y serais ! 

MIDNIGHT

Il faut toujours une porte d’entrée et un groupe qui ne s’éloigne pas trop de ce qu’on écoute habituellement pour apprivoiser une nouvelle branche et Midnight est le groupe parfait à mes yeux. Quand le Black Metal et le rock’n’roll de Lemmy Kilmister s’allient pour engendrer quelque chose, on tombe sur le Black’n’roll et qu’est-ce que c’est bon ! Midnight pue la classe à 300 km et on sent que l’esprit survolté sévit encore chez eux. J’ai eu vent de certains concerts et j’ai déjà hâte de voir ça. 

ANAAL NATHRAKH

C’est sûrement l’un des groupes de Black Metal qui m’intrigue le plus depuis quelques temps et dont j’arrive à écouter quelques morceaux. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre si je les vois sur scène, ni si je vais rester tout au long du show. Anaal Nathrakh, c’est le genre de groupe qui propose quelque chose de toujours plus extrême et chaotique, tout en proposant des productions soignées comme on peut en retrouver dans le Metal Industriel. Plus que du Black, Anaal Nathrakh propose leur propre style et c’est ce qui me ravit le plus. 

ALCEST

Premier groupe français de la sélection ! Je vais être tout à fait honnête, j’ai mis du temps à entrer dans l’univers d’Alcest… Pourtant, j’adore tout ce qui est atmosphérique, mais je n’y arrivais pas. Je me suis accroché à force d’écoute et je dois dire qu’Alcest vient de proposer un grand album fait d’ombre et de lumière. Je veux me plonger dans ce Blackgaze que nous propose le duo, je veux vibrer dans cette intimité qu’ils nous livrent. Je veux être déconnecté de ce monde le temps d’une heure. Je veux Alcest au Hellfest 2020

Hellfest 2020 : Altar 

L’Altar, c’est un peu la scène qui ne m’intéressait pas plus que ça, n’étant pas très fan de Death en général. Mais la lumière divine est apparue dans ma vie en ce début d’année 2019. J’y suis allé plus souvent que je ne l’aurais pensé pendant l’édition 2019 et je me rends compte que j’écoute de plus en plus de groupes extrêmes (enfin peut-être pas aux yeux et aux oreilles de tout le monde) à mesure que je vieillis. 

THY ART IS MURDER

Je sais que le groupe passe à Lyon en janvier prochain, mais j’ai quand même le droit d’espérer les voir ou revoir à Clisson pour les 15 ans du Hellfest. Thy Art Is Murder n’a rien de bien particulier, je dirais même qu’il propose quelque chose de classique en terme de Deathcore, mais ça fonctionne sur moi et j’en redemande. Alors qu’est-ce que je peux demander de plus ?

SLAUGHTER TO PREVAIL

C’est ma petite découverte de l’année et je ne passe une journée sans écouter quelques morceaux, histoire de me mettre en jambe pour la journée. Slaughter To Prevail montre que les Russes ne font pas dans la dentelle quand il s’agit de proposer du Deathcore bien bourrin. 
C’est le genre de groupe qui risquerait de tout casser sous la tente de l’Altar et qui pourrait provoquer des accidents dans le Pit. En tout cas, je suis prêt à en revoir dans la tronche, mais de loin. 

DEATH DECLINE

Deuxième groupe français de la sélection et en plus là je tape dans un groupe de ma région et même que le chanteur est un ami d’un ami. C’est beau non ? En tout cas, je sais qu’ils étaient là sur la scène du Metal Corner en 2019 (mais j’avoue qu’on n’a jamais le temps d’aller y faire un tour) et j’espère qu’ils auront le droit à une plus grosse scène pour cette édition 2020. Death Decline a les épaules assez larges pour assurer un set de qualité en ouverture de bal. En tout cas, le Death que le propose est de grande qualité.

Hellfest 2020 : Warzone

Avec la Valley, c’est sans doute la scène qui me plait le plus. Outre le fait que celle-ci soit en plein air et que l’ambiance soit vraiment cool, c’est bien pour sa programmation que j’aime la Warzone. Du moins, lorsqu’il y a beaucoup de Hardcore comme sur l’édition de 2018.

KNOCKED LOOSE

Je les avais loupé justement en 2018 et j’aimerai beaucoup les voir après avoir écouté leurs albums et surtout le dernier qui est sorti en août dernier. Knocked Loose fait partie de ces jeunes groupes de hardcore qui redonne un élan de fraîcheur au genre en y incluant d’autres sonorités provenant tantôt du Death ou encore du Thrash. Pour moi, Knocked Loose est LE groupe américain à suivre. J’espère les voir, en prendre plein la tronche et surtout ressentir les breakdowns bien lourd ! 

CODE ORANGE

Qu’est-ce que je peux l’attendre ce groupe ! Quand je vous disais juste au-dessus que le Hardcore se faisait une nouvelle jeunesse, c’est aussi en partie grâce à Code Orange (anciennement Code Orange Kids). Les quatre jeunes membres de ce groupe apporte une rage encore plus importante à ce genre, notamment avec des sonorités Death Metal bien présente et une énergie sur scène incroyable. Ils se font assez discrets ces derniers temps, mais on ne sait jamais. En tout cas, ce serait un énorme bordel sur la Warzone !

WOLFPACK 

Encore un peu de chauvinisme dans le coin avec le groupe Wolfpack que je ne découvre que maintenant, alors que je connais un tout petit peu leur batteur (le monde est petit). Tous les codes sont là pour mettre une bonne patate à tout le monde dans le Pit (Breakdowns bien lourd, chant plein de hargne), mais Wolfpack a un atout en plus, celle de son batteur. Car celui-ci propose un jeu composé de Blast Beats que l’on retrouve plus souvent dans les genres plus extrêmes. Cette particularité apporte une couleur en plus au jeu du groupe et permet ainsi de sortir vraiment du lot, se rapprochant presque à du Deathcore

Hellfest 2020 : Valley 

Je termine cette sélection avec la Valley, ce lieu qui sent bon l’herbe fraîche, où les gens ne sont pas trop violents, mais où il faut tout de même regarder où on met les pieds, histoire de n’écraser personne. Ce lieu où l’onirisme côtoie le psychédélisme avec naturel. Ce sanctuaire qui fait vibrer l’ensemble de ton corps, à coup de basse puissante et de riff hypnotique. 

SLEEP

Impossible de parler de la Valley sans espérer de revoir les dieux du Stoner Doom que sont les gars de Sleep. Mon corps est prết à encaisser toutes ces basses que Matt Pike décidera à nous envoyer à coup de riff de guitare. Je sens déjà mes yeux se fermer sur ces riff lourds et hypnotiques, à me faire piétiner par cette charge que représente la musique de Sleep. Je sais qu’ils devaient être là en 2019. Je sais que tout est déjà fait où presque, mais si l’équipe du Hellfest passe par là, s’il vous plaît faite les venir pour notre bien à tous. 

BORIS

J’ai eu vent que le Hellfest allait s’envoler vers le pays du soleil levant pour faire des repérages, mais aussi pour organiser un Warm Up Tour. Du coup, je me dis que c’est peut-être bon signe pour nous que de voir sur scène le groupe Boris. Je ne pourrais pas vous dire exactement ce que le groupe propose, puisqu’ils ont touché presque à tout dans le monde du Metal. Il n’empêche qu’ils ont une grosse tendance à proposer quelque chose de lourd, d’hypnotique et parfois psychédélique. De quoi plaire à tout le monde sous la Valley. En tout cas, ce serait vraiment énorme de pouvoir écouter un groupe de ce genre au Hellfest. 

RED FANG

Je finis cette sélection en espérant revoir Red Fang sur scène et je crois qu’il n’y a plus vraiment besoin de les présenter finalement. Les quatre membres proposent un Stoner sans prise de tête, au relent léger de Sludge. C’est LE groupe idéal pour faire décoller la Valley dans une ambiance un peu plus festive. En tout cas, c’est l’un des groupes de Stoner que je suis le plus assidûment, tant l’esprit et la musique me parle au plus haut point. 


Et voilà, cette courte sélection touche à sa fin et j’espère qu’on aura quelques groupes en commun. En attendant, j’aurais bien pu vous en fournir encore plus, mais le but n’était pas de faire ma propre affiche.

En tout cas, j’espère pouvoir croiser certains d’entre vous sur les terres clissonnaises. N’hésitez pas à me dire si vous avez vos Pass et les groupes que vous espérez voir pour les 15 ans du Hellfest !

festival-hellfest-clisson

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Onos T'oolan dit :

    Metal will live forvever!

    Aimé par 2 personnes

  2. J’ai encore quelques découvertes à faire !!

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      J’espère que tu appréciera certains groupes 😉.

      J'aime

      1. Il y a de fortes chances 🤘🤘🤘

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s