Que le diable l’emporte de Anonyme : Un huitième tome qui en fait toujours plus

L’auteur Anonyme est de retour en cette année 2019 pour nous apporter une nouvelle pierre à l’édifice de la saga du Bourbon Kid !

Qui est-il ? Personne ne le sait. Enfin, c’est un secret bien gardé ! Personnellement, je ne veux pas savoir. Je veux garder le mystère, je veux continuer à croire que c’est peut-être ma vieille voisine qui commence à devenir folle. Cela ajoute son charme, son lot de folie.

Aujourd’hui, je vous donne mon avis sur Que le diable l’emporte de Anonyme qui est publié aux Editions Sonatine. Un septième tome qui en fait toujours plus

La 4eme de couverture

Vous êtes bien-pensant ? Conformiste ? Poli, honnête et respectable ? Vous voulez le rester ? N’ouvrez jamais ce livre.

Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais porté était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant.

Ce qui est une très mauvaise nouvelle.

Pour tout le monde, mais surtout pour lui.

Plutôt que de profiter d’une paisible retraite plus ou moins méritée, notre homme va en effet devoir régler quelques dettes.

Avec à ses trousses toutes les bonnes et les mauvaises âmes de ce monde, le Kid a la très mauvaise idée de se réfugier dans un monastère où sommeillent de sombres secrets. S’il a l’habitude d’affronter des vampires, des bikers, des ninjas, des policiers assermentés et autres créature de l’enfer, faire face à un moine fou et des nonnes psychotiques est une autre paire de manches.

Que le diable l’emporte : Un huitième tome qui en fait toujours plus

Surtout ne faites pas comme moi ! Ne lisez pas ce septième tome, sans avoir lu les précédents ou du moins sans avoir tout lu de la saga du Bourbon Kid. Parce que c’est ce que j’ai fait et je ne vous raconte pas la galère que c’était pour me repérer dans cette histoire. Déjà, l’histoire reprend, enfin je pense, directement après les événements du sixième et septième tome, mais aussi des autres et donc tout tourne autour d’événements passés. J’avais tout de même quelques références, mais pas l’entièreté et je me suis senti quelque peu largué et j’ai donc lu comme un escargot anémique…

Bref, revenons en au livre et si je n’ai pas passé un mauvais moment, ce n’était pas non plus l’extase. On va dire que j’ai retrouvé l’univers qui est si cher à cet auteur Anonyme fait de bandes de bikers, de ninjas, du Diable, de Dracula et autres vampires. On retrouve cette folie qui fait son succès, bien que j’ai trouvé que les potentiomètres étaient mis à fond pour ce tome. Tout est toujours plus gros, plus fort, plus drôle (pas vraiment en fait). J’ai trouvé que l’humour posait tout de même problème dans cette histoire, tant il est mis en avant. Alors, l’humour vous savez que c’est mon rayon (vous connaissez l’histoire de Toto aux toilettes ? Non ? Bah moi non plus, il avait fermé la porte…), mais là c’est plutôt porté sur le côté pipi-caca par forcément très évolué et surtout présent quasiment à chaque page de ce livre. Cela vient surtout du personnage de Sanchez, que je n’ai pas apprécié plus que cela, qui passe son temps sur le trône, qui urine dans des bouteilles, afin de les servir à ses clients et je ne vous parle pas du reste. Bref, l’humour est assez spécial et difficile de rester accrocher, du moins quand on n’est pas fan de ce genre.

avis sur le roman Que le diable l'emporte de Anonyme chez Sonatine éditions. Saga du Bourbon Kid

Anonyme nous offre, encore une fois, un livre inclassable, déjanté, fou, à la croisée des genres. Que le diable l’emporte est un mélange plutôt réussi entre l’horreur, le fantastique, le thriller et l’humour, un peu comme Une nuit en enfer de Robert Rodriguez finalement. 
Pour le reste, j’ai trouvé que l’histoire était assez banale, parfois pas forcément intéressante à suivre, du moins je n’ai pas pris plus de plaisir que cela à suivre les différents points de vues et les différentes actions. Aucun personnage ne m’a apporté de plaisir, même le Bourbon Kid. C’est peut-être dû au fait que je reprends la saga en cours de route, je ne sais pas. Il n’empêche que le début de la lecture m’a paru assez lent. J’étais souvent à deux doigts de l’abandon, mais j’ai persévéré et j’ai bien fait, puisque Anonyme apporte un final électrique et haletant qui remet tout en jeu pour la suite des événements.
Alors, si j’ai trouvé que je me perdais dans cette histoire, c’est parce que cela vient surtout du fait que je n’avais pas forcément beaucoup de temps devant moi pour m’y plonger comme il le fallait. Que le diable l’emporte reste tout de même un roman électrique qui, je pense, pourra ravir les fans de la première heure.


L’avis a été plutôt court, mais c’est parce que je n’avais pas plus de choses à dire. Que le diable l’emporte d’Anonyme continue sur sa lancée dans le monde de l’absurde, tout en mettant les potentiomètres au maximum. Ce septième tome est fait pour les fans de la première heure. Pour les autres, je vous invite à découvrir cette saga du Bourbon Kid ou du Livre sans nom, par le premier tome, histoire de bien entrer dans cet univers si particulier.
En tout cas, je ne sais pas si je lirai les prochains. Si ce genre d’histoire me plaît au cinéma, ce n’est plus forcément le cas sous sa forme littéraire. 

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    J’ai lu le premier. Un gros plaisir de lecture. Pas lu les autres. Je ne savais pas qu’il y en avait autant.
    J’ai l’impression que ça s’essouffle.

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Ce n’est pas l’avis des fans en tout cas. Ils sont toujours aussi enthousiastes à chaque nouvelle sortie !
      Je trouve que cela commence à faire beaucoup quand même et ça serait bien de le voir faire autre chose

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai le livre sans nom dans ma PAL depuis des années et j’ai peur de l’en sortir, j’attends le bon moment !

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Je dirais que l’été est un bon moment pour le sortir de là. C’est divertissant comme un blockbuster 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s