Ces articles qui n’ont pas du tout marqué l’année 2019

La fin d’année arrive à grands pas et je crois qu’il est temps de faire une petite rétrospective de l’année 2019. Pour commencer en beauté, je vais reprendre l’article que vous appréciez le plus en cette période et c’est celui qui revient sur les articles qui n’ont pas du tout, mais alors pas du tout fonctionné… 

Comme d’habitude, je tiens à souligner que je ne fais pas cela pour me plaindre, mais bien pour en rire, mais aussi pour me remettre en question pour la nouvelle année qui arrive !

PS : Je ne sais pas d’avance sur quel article je vais tomber. SURPRISE TOTALE pour tout le monde.

PS 2 : Cet article n’est pas là pour me faire plaindre de quoi que ce soit.

PS 3 : Si jamais une rubrique revient trop souvent, je l’évoquerai, mais je ne mettrai pas chaque article dans cette sélection.

PS 4 : Si jamais vous avez loupé une de ces sorties, vous pouvez toujours cliquer sur le titre pour le découvrir

Ces articles qui n’ont pas du tout marqué l’année 2019

Clown de Jon Watts

Alors alors, que dire sur cette première constatation ? Je dois vous avouer que ça ne me surprend pas plus que ça, puisque l’on touche quelque chose de bien précis et surtout un aspect que peu de gens n’apprécient. Je mets beaucoup de coeur à l’ouvrage pour vous parler de cinéma d’horreur et par moment ça ne prend pas. Ce n’est pas grave, je persévère !
Le problème vient peut-être du fait que je ne parle pas d’un film plus populaire que ça ou alors que la thématique vous répugne. Bah oui, la coulrophobie fait encore ravage partout dans le monde et ce ne sont pas les deux chapitres de IT qui vont changer la donne. Je comprends, je comprends. Un clown, ça peut faire peur… Mais dites-vous que le clown le plus dangereux est celui de Mc Donald
Amis de l’horreur, laissez-vous tenter par ce très bon film de Jon Watts (avant qu’il parte faire de mauvais Spiderman chez Marvel…). Plongez dans ce film au petit budget, mais aux grandes idées de mises en scènes. Parfois brutal (mais souvent en hors champs), mais surtout perturbant à souhait.

Mortuary de Tobe Hooper

Pour celui-ci je ne peux pas vraiment vous en vouloir, même si c’est Tobe Hooper derrière ce film (Massacre à la tronçonneuse, Poltergeist). Déjà, il faut bien avouer que le film est difficilement trouvable et puis ce n’est pas très bon (pour ne pas dire mauvais).
C’est le genre de film qu’on peut regarder lors d’une soirée entre amis pour bien rigoler, voire pour se faire un peu peur. Mortuary, c’est un film fourre tout, puisqu’on y retrouve des revenants, du slasher et encore bien d’autres choses. Tobe Hooper nous livre un véritable train fantôme que vous n’êtes pas prêts d’oublier, pour le meilleur et pour le pire (surtout pour le pire).

Jason X de Jim Isaac

Encore une chronique de cinéma d’horreur ? Je vais vraiment finir par croire que nous ne sommes qu’une poignée en France à apprécier ce genre cinématographique… Vous vous êtes peut-être lassé de mes Retour sur Saga ou tout simplement des pérégrinations de Jason Voorhees, mais je pense que celle-ci vaut le détour ! Bah oui, ce n’est pas tous les jours que Jason part dans l’espace pour nous offrir un nanard de toute beauté !
En fait, c’est exactement ce qu’il se passe dans les autres épisodes de la saga, mais dans l’espace. Vous voyez, les producteurs ont de la ressource pour nous faire aller au cinéma.
Allez, laissez-vous tenter par ce voyage spatial avec de mauvais personnages, de mauvais acteurs, mais avec des mises à mort qui donnent le sourire (c’est déjà ça).

Kadavar – For The Dead Travel Fast (2019)

Bon alors là, on ne va pas du tout être d’accord… Je sais que tout le monde n’apprécie pas ce genre de musique, que certains ont des aprioris quand ils voient des garçons avec des grosses barbes… Pourtant, Kadavar a tout pour plaire au plus grand nombre. Déjà, ça ne crie pas du tout, mais genre pas du tout. Le trio nous offre un doom psychédélique qui descend tout droit de Black Sabbath et je sais que vous aimez ce groupe (Sans eux pas de Metal, enfin presque).
Jetez une oreille à cet album merveilleux et je suis sûr que vous allez tomber sous le charme de ce groupe.

kadavar

The Baby (Devil’s Due) de de Matt Bettinelli – Olpin et Tyler Gillett 

Encore un film d’horreur ? (prend un air choqué et déçu). En fait, c’est comme pour Mortuary, c’est normal. Ce film est mauvais voilà tout. Mais bon, allez lire ce que j’ai à dire dessus et peut-être que vous aurez envie de perdre votre temps en le visionnant par la suite. 

Vendredi 13 – Chapitre 4 : Chapitre final de Joseph Zito

Pourquoi le quatrième chapitre ? Pourquoi pas le septième ou même le deuxième ? Pourquoi autant de bouderie ? Je suis perplexe, parce qu’il fait partie des meilleurs de la saga des Vendredi 13 ! Tout est là pour faire plaisir aux fans de slasher. Il y a des morts, genre beaucoup, des adolescents qui se font pourchasser, des effets spéciaux et des maquillages incroyables (merci Tom Savini) et une fin absolument dantesque ! Le genre de fin qui remet tout en question, qui te met mal à l’aise et qui te donne envie d’en voir encore plus. 

Alter Ego (Tome 1) – Au-delà des apparences de Sélène Derose : Entre mysticisme et introspection

Et voilà. On va pouvoir tomber sur l’éternel débat (qui existe également dans le monde du cinéma). Chroniquer que des oeuvres connues pour amener beaucoup de monde ou alors parler des petits auteurs sans que cela fonctionne ? Vaste débat qui remue toute la communauté cinéphiles depuis déjà pas mal de temps…
En fait, je suis pour le fait de parler de tout. Mais ce qui me désole, c’est le manque d’intérêt des gens pour les petits auteurs et les histoires moins connues. Peut-être que c’est dû au fait que nous sommes dans une société où tout va trop vite, où la nouveauté et les grands noms sont toujours mis en avant. Mais je sais que ça peut rendre amère et c’est frustrant de vouloir parler de quelque chose sans que ça prenne chez les lecteurs. Limite on a envie de tout plaquer quand ça arrive…
Bref, je ne peux que vous conseiller de découvrir la plume de Sélène Derose avec son premier tome d’Alter Ego. C’est fin, intelligent, poétique, philosophique, parfois dramatique. C’est du très bon et l’autrice mérite d’être connue.

alter-ego-tome-1-selene-derose

L’ombre de la menace de Rachel Caine: Thriller abouti

Une lecture difficile pour Chris, mais pas mauvaise pour autant. Est-ce une raison de bouder cet article ? Je ne pense pas. Comme pour le précédent, je pense que cela peut venir du fait que Rachel Caine ne soit pas encore très reconnue chez nous et c’est bien dommage….
Vous savez ce qu’il vous reste à faire (Lire l’article de Chris et vous laissez séduire par ce thriller).

Un coupable idéal de Steve Cavanagh : Implacable

Je crois que vous n’êtes pas prêts à recevoir les foudres de MR. CHRIS PLEACK ! Comment pouvez-vous laissez Steve Cavanagh dans cette sélection ? Laissez-vous emporter par la plaidoirie de Chris, par son cri du cœur pour ce roman et surtout cet auteur. Mon acolyte a trouvé là l’un de ses auteurs préférés et il est prêt à venir chez chacun d’entre vous pour vous parler de son amour pour Cavanagh. Vous êtes vraiment prêts à prendre ce risque ? Ne jouez pas au plus malin. Allez lire son avis, allez prendre votre veste et partez chez votre libraire pour vous procurer ce livre !

Alter Ego (Tome 2) – Au-delà des frontières de Sélène Derose : Attention à l’ombre qui nous guide

Je suis vraiment obligé de me répéter ? Lisez Sélène Derose.


Et voilà, la première rétrospective de cette fin d’année est maintenant terminé. C’est toujours intéressant de voir quels sont les articles qui n’ont pas fonctionné et je dois dire que je suis soulagé de ne pas en voir certains dans cette sélection.
On se retrouve demain pour ceux qui ont marqué l’année ! En attendant, prenez soin de vous. 

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    J’adore cette idée de rétrospective !
    Je m’insurge et prends la défense (défonce ?) de Jason X avec Môssieurs David Cronenberg. Bon ok, je ne l’ai pas vu, mais s’il y a Cronenberg, c’est forcément pas totalement à jeter… même si je crois me souvenir (car je suis visiblement un des rares à être venu commenter cet article) que tu n’en écrivais pas que du bien.

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Ha bah tu sais, Cronenberg n’est là que pour deux ou trois plans… Et sinon, tu avais bien lu mon article de l’époque, Jason X est un film qui restera dans les mémoires uniquement pour son côté nanard 😂

      Aimé par 1 personne

  2. Maintenant on a hâte de voir les tops !

    Aimé par 2 personnes

    1. tomabooks dit :

      Ça tombe bien, ils viennent d’arriver 👌

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s