TOP albums metal 2019

Je pensais que les rétrospectives de l’année étaient belle et bien finie sur le blog, mais je me suis dit que ça serait vraiment con de ne pas vous parler des albums metal qui m’ont marqué en cette année 2019…

Bien évidemment ce top ne repose que sur mes goûts personnels et sur le peu d’album que j’ai écouté tout au long de l’année (il va falloir que j’améliore cela en 2020). Pas de surprise pour certains choix, mais peut-être qu’il y en aura pour d’autres. 

TOP albums metal 2019

1. TOOL – Fear Inoculum (Volcano Entertainment / RCA Records)

Quand je vous disais que vous n’auriez pas de surprise dans ce top, je voulais parler de ce choix. Vous vous doutiez bien que cet album allait se retrouver à la première place. C’est simple, je n’arrête pas de l’écouter depuis sa sortie et chaque morceau de cet album me transperce, me transporte et fait partie de moi dorénavant. TOOL revient sur le devant de la scène avec une grande maturité, mais surtout avec une envie de jouer ensemble et de faire les choses de manière parfaite. La production est incroyable, les compositions grandioses et Fear Inoculum se transforme en un album parfait. Le groupe navigue avec toujours autant d’aisance dans le mélange des genres pour nous offrir un art global. TOOL offre un album qui se vit, qui se ressent, qui vibre au fond de nous. Un album que l’on doit s’approprier de manière personnelle. Il suffit de vous laisser embarquer par la promesse faite dans le premier morceau, celle que vous trouverez quelque chose à sa toute fin. Le groupe vous invite à réfléchir sur vous-même, à vous retrouver et à ne faire qu’un avec vos sentiments. TOOL vient tout simplement de nous offrir la plus belle des récompenses après 13 longues années d’attente.


2. Klone – Le grand voyage (Kscope)

Klone nous a offert un très grand album en 2019, sans doute l’un des plus beaux français de l’année et de leur carrière. Le Grand Voyage est dans la parfaite continuité de Here Comes The Sun et de Unplugged, puisque le groupe continue son exploration d’un rock progressif brillant, ingénieux et surtout sacrément envoûtant. Il faudra plusieurs écoutes attentive de cet album pour y déceler un véritable fil rouge, mais toutes ces écoutes vous feront comprendre que vous êtes face à un grand album. Le Grand Voyage comme son nom l’indique vous fera quitter notre bonne vieille Terre pour un mélange d’atmosphère à la fois enivrante, émouvante, grisante et parfois lente. Nos émotions seront décuplées tout au long de cet album et elles seront surtout complexes. Klone nous offre une introspection, un voyage intérieur incroyablement fort qui joue avec son intensité émotionnelle pour nous ravir. Le Grand Voyage est un album marquant, bouleversant et surtout inoubliable. Une véritable pièce d’orfèvrerie.


3. Atlantean Kodex – The Course Of Empire (Van Records)

C’est en faisant ce classement que je me rends compte à quel point j’ai pu évoluer en terme de goût musicaux (enfin tout en restant dans le Metal). Atlantean Kodex m’a mis une claque comme je n’avais rarement prise par un groupe. The Course Of Empire est un album épique et qui semble avoir sa propre vie. C’est une masse compacte qui s’abat sur nous, sur nos oreilles. On se fait piétiner par une oeuvre symphonique, pleine de sonorités et d’ambiances incroyables. Il faut être attentif pour tenter de déceler ne serait-ce qu’une partie de tout ce travail. Atlantean Kodex nous offre un Heavy épique, partant par moment dans des riffs de Doom hypnotisants. The Course Of Empire est une grande fresque de l’Histoire humaine, de ses batailles, de ses occupations et de ses mythes, tout en donnant l’impression de ne jamais s’arrêter. Un album qu’il faudra écouter de nombreuses fois, afin de s’imprégner de l’atmosphère particulière du groupe. On part en croisade pendant plus d’une heure et on en redemande.


4. Jinjer – Macro (Napalm Records)

S’il y a bien un troisième groupe qui aura marqué mon année 2019, c’est bien Jinjer et son metal moderne qui pioche à droite et à gauche pour nous proposer quelque chose de vraiment efficace. Macro est là pour montrer que le quatuor de Jinjer fait ce qu’ils veulent tout en se faisant plaisir. C’est frais, brutal, tout en ayant des envolées lyriques de la part de la chanteuse alternant chant clair et growl ravageur avec une facilité déconcertante. Macro est indéniablement un album riche qui pourra en dérouter certain, tant le groupe mélange les genres avec brio tout au long de cet album, voire même au sein d’une même chanson. Jinjer est le genre de groupe indomptable, parfois indéfinissable, tant ils vont puiser dans de nombreux genres pour nous offrir quelque chose d’unique, à l’image des premiers albums de Mastodon par exemple. Le groupe tend vers quelque chose de plus progressif, afin de mettre en place des morceaux plus longs, plus aérés et surtout de plus impactant. Jinjer est un groupe qui me fascine par bien des aspects, mais surtout par la qualité des musiciens et de leurs compositions.


5. Cult Of Luna – A Dawn To Fear (Metal Blade Records)

Encore un album très atmosphérique pour cette année 2019 et je ne pouvais pas passer à côté de la nouvelle cuvée des Suédois de Cult Of Luna. A Dawn To Fear semble différemment construit de ces prédécesseurs, puisqu’il semble plus intuitif. Le groupe donne l’impression de tout sortir en temps réel, alors que tout est d’une maîtrise absolue. Cult Of Luna nous livre, encore une fois, un album d’une qualité indéniable avec ses nappes hypnotiques, ambiantes et surtout très lourdes. Pourtant, A Dawn To Fear donne parfois l’impression d’une légèreté déconcertante. Tout cela est sans doute dû au fait que le groupe soit avare en chant, ce qui donne une aura particulière à cet album. On navigue dans un univers de riff gargantuesque et massifs qui ne laissent absolument pas indifférent. Les musiciens de Cult Of Luna montrent qu’ils restent, même après plus de 20 ans de carrière, les meilleurs dans le Post-Metal.


6. Alcest – Spiritual instinct (Nuclear Blast)

J’ai mis du temps à l’apprécier, mais il est bel et bien présent dans mon top albums de l’année 2019. Alcest, c’est un cas à part dans l’horizon musical et plus particulièrement du metal. Pas assez black pour être considéré comme tel en France et trop black pour les amateurs de post-rock. Le groupe continue sa route avec un mélange personnel et des sonorités envoûtantes pour nous offrir une véritable pépite. Spiritual Instinct est un voyage contemplatif, voire personnel pour le musicien Neige, telle une âme en déroute dans une forêt japonaise. Alcest revient avec cet album à quelque chose de plus infernal avec des riffs aériens, un chant clair qui laisse toujours autant de place aux instruments, tout en étant complété par une agressivité qu’on avait pas revue dans le groupe depuis un petit moment. Spiritual Instinct se voit agrémenté d’un chant black-Metal, de blast-beat destructeur, afin de mettre en place une sensation de malaise diffus et permanent au sein de cet album, tout en donnant plus de force aux passages lumineux. Entre tourments et émotions, Alcest propose ainsi l’un des albums les plus intéressants de cette fin d’année 2019.


7. Kadavar – For The Dead Travel Fast (Nuclear Blast)

kadavar-for-the-dead-travel-fast

Kadavar montre, avec ce cinquième album For The Dead Travel Fast, que le trio a apporté un soin aux mélodies et à la composition générale pour nous offrir leur plus bel album. Tout y est travaillé pour nous offrir une réelle continuité entre les morceaux, passant d’un riff de Doom à une musique descendant directement du Heavy Old School. Kadavar nous offre un album d’une grande maîtrise dans ses choix artistiques. La nostalgie que l’on ressent dans ce groupe pour les 70’s ne peut vous laisser de marbre, tant les membres de Kadavar y insufflent une sincérité, mais aussi une fraîcheur dans cette mode du Revival. Kadavar est l’un des grands noms de ce genre musical et For The Dead Travel Fast est leur pièce maîtresse.


8. Knocked Loose – A Different Shade Of Blue (Pure Noise Records)

Il fallait bien que je case une dose de Hardcore dans cette sélection de l’année 2019 et je dois dire que c’est Knocked Loose qui se démarque du lot. Le groupe nous offre ici un condensé de grosse claque dans la tronche. La voix criarde de Bryan Garris est bien là, le côté punk des accélérations aussi, mais c’est surtout le mélange entre l’agressivité et la noirceur qui se dégage de cet album. Le groupe n’hésite pas à mélanger son hardcore avec du riffing death pour apporter quelque chose en plus dans cette scène hardcore qui dort un peu sur ses acquis. Knocked Loose use toujours autant des break ravageurs pour notre plus grand plaisir et je dois dire qu’on en redemande. Ajoutez à cela des petites nappes atmosphériques pour rendre le tout un peu plus malsain et vous avez là un des meilleurs albums de l’année 2019.


9. Slipknot – We Are Not Your Kind (Roadrunner Records)

Avec We Are Not Your Kind Slipknot revient en grande forme avec un album structuré et d’une maîtrise incroyable. Entre les interludes qui mettent en avant l’atmosphère si caractéristique du groupe et les compositions mêlant intelligemment chaos, rage et émotions. Slipknot évolue dans le temps, tout en proposant ce que les musiciens savent faire de mieux. We Are Not Your Kind est le genre d’album qui doit s’écouter d’une traite, tout en étant concentré, afin de profiter pleinement de l’ambiance lugubre, malsaine entre rage intense et calme lumineux mise en place par Slipknot. Cet album semble vouloir nous raconter quelques choses, nous mettre dans un état second et ça fonctionne vraiment bien. Je ne sais pas si c’est la nostalgie qui parle, mais We Are Not Your Kind c’est tout de même du grand Slipknot, inspiré, mature et efficace.


10. Killswitch Engage – Atonement (Metal Blade Records)

Je ne sais pas vraiment pourquoi j’inclus cet album dans ce top de l’année. Sans doute par pure nostalgie de mon adolescence ou par mon côté fragile qui ressort à ce moment-là de l’année, mais il est indéniable que Atonement ait réussi à me toucher et à me procurer de bonnes sensations. Et puis, je dois dire que cet album fait dans l’adversité pour le chanteur Jesse Leach m’a particulièrement ému. Ce n’est pas un album facile à aborder tant le chanteur se met à nu ici. Il faut savoir que celui-ci était le chanteur originel du groupe et qu’il est parti, pour cause de santé mentale, au moment où Killswitch Engage allait exploser à la face du monde. Ajoutez à cela un divorce après de longues années avec sa femme, une opération des cordes vocales et des envies suicidaires, vous avez le terreau parfait pour un album torturé. La force de Atonement, c’est que le groupe réussit à transformer cela pour le rendre solaire. Après la pluie, le beau temps. Killswitch Engage a créé un phare d’espoir, mais aussi un très bon album de la part du groupe. Toujours aussi mélodique et engageant, Killswitch Engage montre, une fois de plus, qu’ils sont les maîtres du Metalcore aux US. 


Et toi, c’est quoi tes coups de cœur de l’année ? N’hésite pas à m’en parler dans les commentaires.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    J’avais justement dans l’idée de remettre un peu de bruit dans mes oreilles. Le Cult Of Luna me semble pas pour ça, comme les autres titres de cette liste d’ailleurs.

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      J’ai bien fait de me lancer dans ce top alors ! Je ne peux que te conseiller l’album de Cult Of Luna qui est parfait à écouter au casque et idéal pour se mettre au travail (au même titre que Tool, Klone, Atlantean Kodex et celui d’Alcest 😉)

      J'aime

      1. princecranoir dit :

        Tool et Klone me tentent aussi énormément, j’avoue.

        Aimé par 1 personne

  2. Acaniel dit :

    Ah ben franchement, à part Slipknot, je ne connais aucun autre groupe. Le Grand Voyage est un album qui me tente pas mal. 😀

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Trop bien ! Tu peux aller écouter Yonder pour te faire une première approche et qui à l’image de la totalité de l’album 🙂. Après n’hésite pas à écouter toute la disco du groupe 😍

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s