FOCUS – JANVIER 2020

Nouvelle année, mais aucun changement à l’horizon pour nous ! Le blog prend un rythme de croisière qui ne nous déplaît pas pour le moment et ça risque de rester comme cela pendant un petit moment encore.

Ce n’est pas pour autant que nous ne sommes pas de bonnes volontés et qu’on ne travaille pas de notre côté pour vous proposer quelques nouveautés pour l’année à venir. Mais en attendant, on va vous parler de notre mois de janvier ! De nos livres lus, aux séries TV et films vus. Focus sur janvier 2020 !

Focus – Littérature

La disparue de la cabine n°10 de Ruth Ware (Fleuve Éditions / Éditions Pocket)

J’ai voulu démarrer l’année avec une lecture simple, basique et c’est bien ce que j’ai eu. Enfin, je dirais même que j’ai pu lire un roman que l’on peut classer dans la catégorie, vite lu et vite oublié. Impossible de rentrer véritablement dans cette histoire, tant j’ai trouvé le développement inégal. Le personnage principal de La disparue de la cabine n°10 est insipide, mal exploité et représente tout ce que je déteste dans le monde du thriller psychologique et domestique… Heureusement que l’autrice soigne son ambiance oppressante et claustrophobe jusqu’au bout.

la-disparue-de-la-cabine-n-10-ruth-ware

Victime 2117 de Jussi Adler-Olsen (Éditions Albin Michel)

Commencer l’année avec un flop ce n’est pas le plus engageant, mais j’ai pu me rattraper avec une excellente lecture et je la dois à ma découverte du département V et de Jussi Adler-Olsen. Alors, je sais bien que commencer par le 8eme tome d’une saga n’est pas la meilleure chose à faire, mais j’ai pris un pied total avec cette histoire. J’ai fait connaissance de personnages incroyables, vivants et aux relations extrêmement fortes. Je suis passé par toutes les émotions durant cette lecture et les cent dernières pages ne m’ont pas laissé indemne… C’est un thriller d’une force évocatrice incroyable et qui sait prendre son temps quand il le faut pour nous faire vivre quelque chose de grandiose. Victime 2117 est le genre de roman intelligent et puissant que j’aimerais lire à chaque fois.

victime-2117-jussi-adler-olsen

Le Manuscrit inachevé de Franck Thilliez (Fleuve Éditions / Éditions Pocket)

Difficile de laisser un Franck Thilliez seul dans ma Pal, surtout quand celui-ci est une superbe édition spéciale qui dort depuis l’hiver 2018… Pour tout vous dire, je le craignais un peu celui-ci… Tout ça parce qu’on m’avait vendu la fin comme spectaculaire ! Et bien, je ne sais toujours pas quoi en penser de celle-ci… Mauvais ou coup de génie ? Je pense que tout cela revient à l’interprétation que l’on voudra bien s’en faire et je décide de ne pas décider. Sinon, Le Manuscrit inachevé est un page-turner dans la droite lignée de ce que Thilliez nous offre depuis des années. L’enquête est glauque, sinistre et on y voit toutes les pires horreurs de l’espèce humaine. Je recommande !

le-manuscrit-inacheve-franck-thilliez

L’Institut de Stephen King (Éditions Albin Michel)

Avoir un blog, c’est vivre des choses extraordinaires, comme découvrir le tout dernier roman de Stephen King en avant-première ! Véritable coup de cœur pour L’Institut qui m’a fait vivre une aventure humaine forte, violente et touchante. Stephen King joue avec nous et nos questionnements durant toute la durée du livre pour nous livrer une histoire à la croisée des genres qui pourra plaire aux fans de la première comme aux petits nouveaux. C’est rythmé, intéressant et ça remet en perspective pas mal de choses sur une possible société future… J’ai terminé ce roman avec une petite pointe au cœur et c’était beau !

linstitut-stephen-king

Le Jardin de Hye-Young Pyun (Éditions Rivages (collection noir))

Par moment, je ressens le besoin d’être bousculé dans mes lectures et je dois dire que ce fut le cas avec Le jardin de Hye-Young Pyun. J’ai pu découvrir un thriller psychologique et un huis-clos étrange et à l’ambiance singulière. J’ai eu l’impression d’être plongé dans l’atmosphère d’un film d’horreur asiatique. Tout est lourd, plombé par la mort et la solitude. L’autrice nous enferme de plus en plus dans une prison physique et psychique. Les murs se rapprochent petit-à-petit et les suspicions vont et viennent jusqu’au final glaçant. 

le-jardin-hye-young-pyun

Dans son silence de Alex Michaelides (Éditions Calmann-Lévy (collection noir))

J’ai fini le mois avec un roman que j’avais énormément vu passer sur les réseaux sociaux en 2019 et qui avait surtout fait l’unanimité chez tous les lecteurs. Le verdict est simple, ce roman est incroyablement beau. Dans son silence de Alex Michaelides est un thriller psychologique/psychiatrique de grande qualité. Un face-à-face intente entre un psychiatre et sa patience où chaque mot est pesé pour nous offrir une oeuvre parfaite. C’est intelligent, construit comme un tableau, couche par couche. On est pris dans ce mystère, on veut savoir, on tourne les pages et la révélation arrive (un poil trop tôt de mon côté, mais ça n’enlève rien à sa qualité)…

dans-son-silence-alex-michaelides

Focus – Littérature – Chris

Le singe d’Harlow de Ludovic Lancien

Chronique à venir début Février.

Premier roman de mon ami Ludo, issu de la blogosphère. Et première réussie pour lui. De bonnes idées ainsi que d’excellentes recherches contenue dans ce thriller ont valu à Ludo d’être primé et gagnant et prix Fyctia du meilleur roman en 2019. Mérité. Suis-je pour autant surpris ? Non. Ludo a toujours eu ce don pour l’écriture. Ici, il nous emmène au cœur de la Bretagne, terres qu’il a découvert récemment. Un cadre charmant pour certains, le trou du cul du monde pour d’autres. Dans un cas comme dans l’autre, les différents protagonistes s’y retrouvent et sont forcés d’y perdre pied. L’intrigue est rondement mené, bien aidé par les chapitres courts et les nombreux rebondissements. Ludo n’a pas laissé respirer ses personnages et c’est de bon augure pour la suite, malgré les quelques défauts qui seront, je n’en doute pas, vite corrigés sur les prochains romans. Prometteur, indéniablement.

Focus – Cinéma – Chris

Back to the future, 1 & 2 en VOstfr

Quel bonheur d’avoir pu découvrir ce classique du cinéma en VO ! Oui, je ne l’avais encore jamais vu dans sa langue originale, le roumain… Non je plaisante, l’anglais, oui ! J’avais tout le temps regardé en français.

Durant les deux premiers films que j’ai pu voir au cinéma, j’ai du l’impression très nette de re-découvrir le film. Autant certains les blagues, plus compréhensible en anglais, que les dialogues des personnages. Puis la voix d’Emett Brown est quand même vachement mieux en VO ! Pas vrai Christopher Lloyd ?

En tout cas je me suis RÉGALÉ ! Un pur plaisir que j’avais initié début décembre avec le film Gladiator en VO. Déjà un très grand moment pour moi !

Focus – Série – Chris

Dracula par Steven Moffat et Mark Gatiss

Créé par les conceptions de la merveilleuse série Sherlock, qui a été mise en pause pour réaliser ce projet, Dracula retrouve la même mise en scène et réalisation. On retrouve l’esprit Sherlock même dans le générique, ainsi que celui de Penny Dreadful. Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette saison composé de 3 épisodes de 1h30 chacun, format SH.

Le premier est majestueux, tant dans son histoire, ses rebondissements, ses personnages que la naissance du mythe, du monstre, du comte qui nous effraie et qu’à créé Bram Stoker à l’origine. Ce premier épisode est léché. Glauque à certains moments, génial à d’autres, je me suis régalé de cette naissance et de cette histoire. C’était captivant. Et de loin.

Le second épisode démarre de façon énigmatique. On ne sait pas trop où l’on est, où on va. Tout se met en place au fur et à mesure, et j’avoue que ça m’a beaucoup plu également. Les décors sont beaux, les costumes pareil. On est sur une réalisation assez gothique, où un gros travail est fait sur l’ombre et le jeu de lumière. L’hémoglobine est également présente et ravira les plus soucieux du genre. Un épisode un cran en dessous du premier, mais tout de même captivant.

Le troisième est une aberration sans nom. Indigne. Après avoir tenté le Sherlock moderne, allons sur un Dracula moderne, accro à Tinder et aux réseaux sociaux pour trouver ses proies. Et trouver la perle rare. Ouais. Ouais mais non. Y’a des choses qui font que ça marche avec Sherlock, son côté barré, son air intellectuellement supérieur couplé à ses réflexions et suppositions dérisoires. Ce côté limite décalé qui se marie parfaitement avec la modernité. Mais là, non. C’est incohérent, sans fondement et c’est mal écrit. Vraiment mal écrit. On comprend rien, tout est confus. Le final se révèle plus intéressant, mais j’ai toujours pas compris ce qu’il se passait vraiment. Bref, c’est très moyen et je suis assez remonté.

Dans l’ensemble, j’en garde un bon souvenir. Mais je préfère que l’on se consacre sur un S5 de Sherlock, avec le retour de nos personnages fétiches.



Et voilà le bilan touche à sa fin et comme vous avez pu le voir notre Chris national est sur le retour !

Dites nous en commentaire ce que vous avez pu lire dans le mois, on est curieux !

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Ton article ne m’incite pas tellement à finir Dracula ! Il me reste à voir le troisième épisode. J’avais néanmoins préféré le deuxième au premier.

    Aimé par 1 personne

    1. Pleack dit :

      J’aime bien les naissances de personnages. Que ce soit au cinéma (Batman Begins [même si je préfère évidemment le monument The Dark Knight], Joker récemment). Pour cet épisode 1 je me suis bien retrouvé dans les premisses de Dracula et j’avoue que le moment où il arrive devant le couvent m’a énormément plu !
      Pour le second, l’atmosphère est différente !
      Qu’as-tu apprécié de plus ? Le rebondissement principal ? Que ça se passe sur un bâteau ? Je suis curieux de savoir 🙂
      Et pour le 3e, tente quand même ta chance… Sait-on jamais !

      J'aime

      1. princecranoir dit :

        J’ai bien aimé ce huis clos sur le bateau, l’enfermement des personnages, et les flash-back, évidemment le cliffhanger final.
        Je pense regarder la suite d’ici peu.

        Aimé par 1 personne

  2. On m’a offert Le Jardin et si je ne l’ai pas encore lu, il a l’air vraiment prenant…
    Je pense bientôt attaquer Dracula, mais je rêve de la saison 5 de Sherlock !

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      J’espère que Le Jardin te plaira parce qu’il ne passe pas bien auprès de beaucoup de monde. Je pense qu’il faut être sensible à l’esprit lent des productions asiatiques 😉. Bonne prochaine lecture !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est une lenteur qui ne me dérange pas 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. Je vais craquer pour le dernier King…

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Il ne faut pas hésiter 😍

      J'aime

  4. La série « Dracula » me fait tellement rêver, grande fan de vampires devant l’éternel, je ne peux pas passer à côté !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s