Mourir en scène de Christos Markogiannakis : Whodunit à la grecque

Il vous arrive de lire du Whodunit ? Je dois dire que c’est assez rare pour moi depuis quelques années, mais lorsque je tombe sur ce genre je ne peux m’empêcher de passer un très bon moment.

Aujourd’hui, je vous parle d’un Whodunit à la grecque qui se nomme Mourir en Scène de Christos Markogiannakis publié aux Éditions Albin Michel.

La 4eme de couverture

Un été torride sur les bords de la Riviera athénienne. Tandis que des hauts parleurs déversent des mélodies pop, une foule électrisée danse pieds nus sur le sable devant une chanteuse propulsée jusqu’à la scène par un monte-charge pneumatique, telle Aphrodite jaillie des eaux. Cinquante mille fans de tous âges assistent aux adieux de leur idole lors d’un concert retransmis en direct par la seule chaîne musicale ayant survécu à la crise grecque. Le capitaine de la police Christophoros Markou, numéro deux du département des homicides de l’Attique, n’est pas là pour s’amuser mais pour assurer le service d’ordre de la star avec ses équipes. Lorsque, tout à coup, la fête tourne au cauchemar : la scène prend feu avant d’exploser. Accident ou attentat ?

Mourir en scène : Whodunit à la grecque

Si vous êtes un amateur des polars, des enquêtes et plus particulièrement d’énigmes à la Agatha Christie, alors ne cherchez pas plus loin et lisez Mourir en scène de Christos Markogiannakis. L’auteur nous entraîne dans une structure classique, mais ô combien maîtrisé d’une main de maître. Le prologue annonce la couleur et la nature de l’enquête, puisque LA plus grande star du pays prend feu, puis disparaît lorsque la scène explose… La situation est grave, mais je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir une pointe d’amusement et j’ai pu retrouver ça tout au long de cette histoire.
Christos Markogiannakis nous embarque avec son inspecteur de police quelques semaines avant l’accident tragique pour tenter de comprendre qui peut bien être à l’origine de cet acte criminel. Véritable Whodunit, Mourir en Scène est un régal pour les amateurs du genre. On s’amuse à mener l’enquête, à suivre des fausses pistes pour mieux revenir au début et surtout on aime analyser chaque phrase et chaque posture des différents personnages. L’auteur joue avec nous et notre envie de connaître la vérité, avec quelques tournures de phrases qui nous mettent dans le doute et nous donnent surtout envie d’aller encore plus loin. Les pages défilent avec plaisir et le rythme devient encore plus intéressant dans la 3eme partie pour mieux retomber avec la conclusion de l’enquête.

mourir-en-scene-christos-markogiannakis

Mourir en scène est une plongée dans le monde du showbiz, des stars, du chant et des divas. Chaque personnage dépeint par Christos Markogiannakis nous marque par leur façon d’être. Comme je le disais, on prend plaisir à déceler des failles dans chaque comportement et bien que l’on finisse par déduire certaines choses, le roman n’en reste pas moins efficace. Ce monde du showbiz s’ouvre sous nos yeux et nous ne sommes pas déçus de ce nous découvrons. Christos Markogiannakis nous montre un monde de strass et de paillettes où l’argent coule à flot, mais où celui-ci peut disparaître du jour au lendemain. Il évoque aussi le cas des stars vieillissante qui s’accroche jusqu’au bout à leur réussite, quitte à être moins performante qu’avant.
Tout un monde gravite autour des stars et ce monde est caractérisé par une bande vautours qui n’attendent que la chute pour se satisfaire.
Sans être trop sérieux dans son propos, l’auteur évoque tour-à-tour les conflits entre les générations de star, entre les membres d’une même famille qui travaillent ensemble et donc le mal-être de certaines personnes dans ce beau monde, mais aussi un pays qui essaie de se relever après la crise économique. Si on enlève son côté Whodunit, Mourir en scène reste un très bon roman social et une très bonne comédie dramatique qui nous donne le sourire et nous fait réfléchir au monde qui nous entoure de loin.


Comment ? Si je conseille Mourir en scène de Christos Markogiannakis ? Bien sûr ! Comme je vous l’ai dit, pour moi ce roman s’adresse à tout le monde et pourra vous faire passer un excellent moment, que ce soit par son côté Whodunit ou par sa thématique du star système.
Mourir en scène est à retrouver chez votre libraire et à lire dès le 26 février.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s