FOCUS – FEVRIER 2020

2020, année bissextile ! Une aubaine pour toutes les personnes nées un 29 février (Coucou madame), mais aussi pour les lecteurs. Une journée de plus pour lire. On ne va pas s’en priver !

Aujourd’hui, on revient sur nos lectures du mois, mais pas que.

APARTÉ: CHRIS

Je suis conscient qu’actuellement mon rythme de lecture dessert entièrement le Blog. Tom a un rythme soutenu et fait beaucoup d’efforts et compense mes manques. J’ai jamais eu la prétention d’avoir son niveau, mais d’apporter autre chose à son blog. Le soulager un peu, mais aussi proposer d’autres lectures, et genres, et sujets. C’est pourquoi, il est probable que dans les mois qui viennent, je vous parlerai d’autres films, séries, mais aussi jeux vidéo. J’ai deux-trois jeux à vous parler. Quoi qu’il en soit, je reste présent et j’espère que vous ne m’en tiendrez pas trop rigueur.

FOCUS – LITTERATURE: TOTO

Neuf parfaits étrangers de Liane Moriarty (Éditions Albin Michel)

neuf-parfaits-etrangers-liane-moriarty

J’ai commencé ce mois de Février avec la découverte de Liane Moriarty. Je dois dire que je la voyais souvent passer sur les réseaux sociaux et que l’envie de m’y mettre était assez grande. On m’a pourtant mis en garde sur le fait que l’on s’éloignait de ce que je lisais habituellement, mais j’ai quand même voulu essayer.
Vous le savez si vous avez lu l’article, mais le Smoothie Detox Moriarty n’est pas passé avec moi… J’ai vraiment eu du mal à me sortir de ce roman psychologique et cynique sur les nouvelles modes du bien-être et de ces gourous. Je n’ai pas réussi à entrer dans cette lecture, je n’ai rien ressenti pour les personnages qui m’ont tous paru caricatural. J’ai eu l’impression que l’autrice en faisait trop en nous proposant des personnages convenus et qu’elle ne savait pas vraiment où aller. J’ai attendu 350 pages pour que mon intérêt soit titillé et cela n’a duré que cent pages…

L’île au secret de Ragnar Jonasson (Éditions de La Martinière)

lile-au-secret-ragnar-jonasson

Il n’y avait qu’un seul roman qui pouvait me faire oublier cette frustration et ce roman n’était autre que le second volet de la saga de La dame de Reykjavik de Ragnar Jonasson. Vous le savez, le premier roman de cet auteur avait été un coup de foudre incroyable, une lecture qui m’avait marqué et meurtri par ses sentiments, qui avait réveillé quelques peurs. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec ce deuxième roman, mais je n’ai pas été déçu, loin de là. L’île au secret de Ragnar Jonasson est différent tout en étant similaire avec La Dame de Reykjavik. Le rythme est différent, la façon d’enquêter également, mais on retrouve cette mélancolie qui m’avait tant ébloui en 2019. Ragnar Jonasson montre, encore une fois, qu’il est un auteur de talent. Un maître dans l’univers du polar nordique, mais aussi mondiale en mélangeant avec aisance littérature blanche et roman noir. COUP DE FOUDRE.

Ceux qui te mentent de Nuala Ellwood (Éditions Michel Lafon)

ceux-qui-te-mentent-nuala-ellwood

Quelques jours plus tard, j’ai eu envie de replonger dans un thriller psychologique/domestique qui dormait dans ma PAL depuis quelques temps déjà. Ceux qui te mentent a été une assez bonne surprise dans le sens où l’autrice a réussi à mettre une thématique intéressante, alors que le reste était assez classique. On retrouve le postulat de la femme qui a des soucis avec l’alcool et/ou avec les médicaments et qui commence à voir des choses, alors que personne ne la croit. Derrière tout ça, Nuala Ellwood explore le thème du stress post-traumatique suite à un événement grave vécu pendant la guerre. Je dois dire que ce sont ses passages qui sauvent le roman de l’oubli, bien que le rythme soit présent jusqu’au bout. Vous devinerez sans doute quelques petites choses, mais la grosse révélation pourra vous retourner comme il faut. 

Hypnose de Peter James (Éditions Bragelonne)

hypnose-peter-james

J’ai continué le mois en voulant me faire peur avec un roman de Peter James… La 4eme de couverture était alléchante, les premières pages donnaient le ton avec une ambiance lourde, sombre et parfois désagréable. Malheureusement, la suite d’Hypnose ne m’a pas convaincu, pire que ça, je m’y suis ennuyé jusqu’au final. Aucune émotion, aucune empathie pour le personnage principal… J’ai lu, j’ai subi et j’ai déjà oublié ce roman.

Mourir en scène de Christos Markogiannakis (Éditions Albin Michel)

mourir-en-scene-christos-markogiannakis

Comment se remettre d’une mauvaise lecture ? Je crois que ma seule solution est de partir vers quelque chose de totalement différent et de nouveau par la même occasion. C’est donc dans cette optique que je me suis lancé dans Mourir sur scène de Christos Markogiannakis et je crois que c’était la meilleure chose à faire. Le roman débute par un prologue explosif (vous comprendrez pourquoi quand vous l’aurez lu) et la suite nous embarque dans un jeu d’énigme dans le monde des strass et des paillettes. Cette oeuvre est un véritable hommage aux romans d’Agatha Christie et aux Whodunit. L’auteur nous invite à mener l’enquête, à détecter les incohérences et surtout à trouver l’auteur des méfaits. C’est rafraîchissant, prenant et rythmé. Je conseille fortement !

Juste derrière moi de Lisa Gardner (Éditions Albin Michel)

juste-derriere-moi-lisa-gardner

J’ai pu découvrir le dernier Lisa Gardner en avant-première grâce aux équipes d’Albin Michel et si je me suis lancé dedans avec une certaine appréhension (je ne suis pas un grand fan de l’autrice), je dois dire que j’ai passé un très moment et que cette lecture se termine par un coup de cœur. Gardner nous embarque dès son prologue et ne nous lâche plus jusqu’à son épilogue. Juste derrière moi est un thriller palpitant, une chasse à l’homme suffocante et un roman évoquant la notion de famille. On passe par toutes les émotions, on entre en total empathie avec chacun des personnages. On tremble par la peur, l’adrénaline et la tension de la chasse. Nous sommes les traqueurs et nous sommes les traqués… 

Obsession de Michaëla Watteaux (City Éditions)

obsession-michaela-watteaux

J’ai terminé le mois de février avec la découverte d’une nouvelle autrice et de son dernier roman, Obsession, paru chez City Éditions au début du mois. La lecture est encore fraîche dans mon esprit et c’est assez compliqué pour moi de véritablement savoir si ça l’a fait ou non. Michaëla Watteaux nous entraîne dans un cas de disparition de jeune fille qui tourne mal et qui n’est toujours pas résolu après 15 ans. On ne peut s’empêcher de penser au cas de l’affaire du petit Grégory, tant l’autrice nous montre les rouages, les difficultés et les bavures qui ont été réalisés par la police, le magistrat ou encore les journalistes. C’est une quête pour la vérité qui obsède les protagonistes, mais cette obsession ne s’arrête pas seulement au cas de cette jeune fille, l’autrice va plus loin, peut-être un peu trop pour moi. Obsession donne l’impression de vouloir parler de trop de sujets d’actualités en un seul roman et on a du mal à voir où tout cela nous mène au final… Il n’empêche que Michaëla Watteaux nous livre un thriller qui fonctionne et qui nous finit par nous obséder.

FOCUS – LITTÉRATURE: CHRIS

Siège 7A de Sebastián Fitzek

Chronique entière à paraître le 05 Mars

Je vais faire court, car je veux réserver le plus gros pour ma chronique à venir: j’ai bien kiffé ce roman ! On retrouve la magie Fitzek. Lu en deux aprem, c’est ce qu’il me fallait à ce moment précis. Personnages attachants, rebondissements, cause noble et d’actualité, surprises et bouleversements. On n’en ressort pas indemne, et avec moults peurs en prime. Sérieux, qui aime l’avion ?

FOCUS – CINÉMA & SÉRIE: CHRIS

1917 de Sam Mendes

De même que pour la chronique du Fitzek, un article sortira courant Mars. Ce film est un véritable coup de cœur. Je dois le revoir Mardi, un moment que je partage avec mon père, afin d’identifier tout ce dont je veux parler. Mais qu’est-ce que c’était bon. Le plan séquence, même si ce sont diverses prises qui ont été assemblées, captive et attire le spectateur au sein du film. Et pour un sujet aussi délicat et dont la tension se voit et se ressent, dans les images, la musique ou par la connaissance de l’horreur de la première guerre mondiale. Magistral, Sam Mendes !

Altered Carbon – Saison 2 (de Laeta Kalogridis)

Format plus court de deux épisodes pour cette saison. Y’a eu des rebondissements et des surprises, mais dans l’ensemble, c’est trop attendu et surtout on a l’impression que ça tourne en rond. Visuellement attractif, graphiquement joli, les personnages naviguent dans ce monde futuriste et plus particulière t la planète Harlan, terre natale de notre héros Takachi Kovacs. Tout ça c’est pas mal, malgré les quelques facilités scénaristiques. La saison 1 m’avait plus captivé, surpris. J’avais aussi le plaisir d’en savoir plus sur le monde, l’IA, tout ce qui faisait de ce monde futuriste et Cyberpunk une expérience à part. Là, nous sommes projeté dans ce monde à regarder un scénario écrit, sans réelles informations sur le background, la toile de fond, et je trouve vraiment dommage que l’on n’en apprenne pas plus.

Au niveau de l’histoire, c’est la quête d’un amour perdu, des rebondissements prévisibles mais pertinents, et d’autres surprenants. Et un format plus court et plus dynamique, dans l’ensemble. La fin laisse présager une troisième saison… À voir. Celle-ci ne m’a pas entièrement convaincu.


Et voilà le bilan touche à sa fin et comme vous avez pu le voir, comme le mois dernier, notre Chris national est sur le retour (en espérant que ce soit la bonne cette fois-ci) !

Dites nous en commentaire ce que vous avez pu lire dans le mois, on est curieux !

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Matatoune dit :

    L’île aux secrets est dans ma liste à lire !A suivre ! Bon weekend

    Aimé par 2 personnes

    1. tomabooks dit :

      Il est vraiment génial ! Bonne future lecture et bon dimanche 😋

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s