R pour revanche de Preston & Child : bon divertissement

Il y a des auteurs qui vous donnent ou vous redonnent le goût de la lecture. Pour ma part, l’envie de me plonger dans le monde du thriller vient d’un duo qui m’a fait vivre un moment incroyable.

Ce duo n’est autre que celui de Preston & Child, et je vais vous en parler au travers de ma chronique de R pour revanche, qui est un bon divertissement, publié aux Éditions Archipel et disponible également aux Éditions J’ai lu.

La 4eme de couverture

À 12 ans, Gideon voit son père, un scientifique travaillant pour le gouvernement, se faire abattre sous ses yeux.

À 20 ans, Gideon est au chevet de sa mère, qui lui révèle que son père n’était pas le traître que tout le monde croyait, mais qu’il fut la victime d’un complot d’État.

À 32 ans, Gideon est enfin en paix avec lui-même. Il a exaucé les derniers souhaits de sa mère qui, sur son lit de mort, lui avait soufflé : « L’heure de la revanche a sonné… » Il vient enfin de d’éliminer l’assassin de son père, un ancien général haut gradé…

Une officine travaillant pour la CIA a suivi ses « exploits ». Elle connaît de surcroît son passé de cambrioleur et sa maîtrise des nouvelles technologies. Elle le contacte alors pour lui confier une mission aussi secrète que dangereuse…

R pour revanche : bon divertissement

Commencer R pour revanche du duo Preston & Child c’est prendre le risque de ne plus vous arrêter de lire et de terminer ce livre en quelques heures. Paradoxalement, ce n’est même pas la qualité du roman qui vous apportera cette sensation, parce que celui-ci est assez basique, voire vide d’intérêt. Non, si vous n’arriverez plus à vous stopper c’est parce que les deux auteurs ont mis en place un rythme machiavélique où les actions et péripéties s’enchaînent tous les chapitres. La recette est simple dans R pour revanche. Vous prenez un homme doué pour le cambriolage et les arnaques qui n’a plus rien à perdre et vous l’enrôler pour une mission au profit du pays. 
R pour revanche, ce n’est pas fin pour deux sous. On a le droit au sempiternel cliché de l’américain qui se sort de toutes les situations face au grand méchant chinois qui veut dominer le monde (remplacer le méchant Chinois par un méchant Russe et on se retrouve dans un actionner des années 80). Vous allez croire que je n’ai pas apprécié ma lecture, mais au contraire. Lire R pour revanche, c’est déconnecter son cerveau pendant quelques pages pour lire une aventure un poil régressif, mais tout de même de qualité. Je dois dire que cette parenthèse entre les thrillers m’a fait le plus grand bien. C’est léger, sans prise de tête et on s’amuse dans ce bon divertissement.

r-pour-revanche-preston-child

Si R pour revanche fonctionne, c’est aussi par son histoire de course contre la montre pour retrouver une arme secrète mise au point par un scientifique chinois. On nous fait bien comprendre que c’est primordial pour l’ordre mondial de la retrouver et de la confisquer aux autorités chinoises. Les actions s’enchaînent avec son lot de surprises qu’on ne peut voir au cinéma. R pour revanche, c’est le genre de roman que l’on pourrait voir adapter sur nos grands écrans et cela pourrait nous donner un film d’action comme on en a plus vu depuis les années 80 justement. Le genre de film avec un héros charismatique, prêt à tout pour s’en sortir et non dénué d’humour.
Dans ce roman, on fait la connaissance de Gideon Crew avec un événement tragique qui va marquer sa vie et qui sera le point de départ de cette folle histoire. On s’attache forcément à lui, vu que les auteurs vont nous coller à ses basques de la première à la dernière ligne. On y découvre un homme simple, qui vit en marge de la société pour profiter du grand air et de la nature. Ancien cambrioleur, Gideon est un homme plein de ressources et d’idées pour tromper son ennemie, apportant ainsi son lot de moments drôles et cocasses. Si l’action est rapide pour nous faire oublier le scénario qui tient sur un timbre-poste, le duo Preston & Child n’en oublie pas de faire développer son personnage principal tout au long de cette aventure. Parfois égoïste et tête brûlée, Gideon va grandir dans ce premier tome et c’est, je pense, ce qui donne envie de lire la suite de ses aventures.


Si vous êtes fan de ce genre d’histoire et d’actionner au cinéma, je pense pouvoir dire que R pour Revanche de Preston & Child est fait pour vous. Le duo d’auteur nous offre un roman qui va à cent à l’heure, sans aucun moyen de faire une pause. C’est une course contre la montre qui s’ouvre à nous, un combat entre deux êtres dans un New-York tentaculaire. 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. frey jean pierre dit :

    oui mais je prefere nettement Pendergast ou mystère et action vous emportent dans le tourbillon de la vie de ce personnage hors norme parfois facile mais où Preston et Child valident leur succès littéraire fanique (je ne parle pas de l’écriture)

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Je suis entièrement d’accord avec vous ! Pendergast est à des années lumières devant en terme d’intérêt et de style.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s