Ghosts Of L.A. de Nicolas Koch : thriller shakespearien

le

Nicolas Koch fait parti de ces auteurs qui sont entrés dans ma vie de manière fracassante avec un roman incroyable ! Je crois que vous le savez déjà, mais Un fruit amer fût un coup de cœur de l’année 2019.

L’auteur revient avec Ghosts Of L.A.,  un nouveau thriller publié aux Éditions De Saxus et je peux vous garantir que c’est encore parfait !

La 4eme de couverture 

Personne n’échappe à son passé. Personne n’échappe à ses erreurs.
Ellie Parker était pourtant persuadé du contraire.

Dans un Los Angeles tentaculaire, où se côtoient deux facettes opposées de l’humanité, le meurtre d’une brave dame sans histoires ouvre une boîte de Pandore. L’agent du FBI Ellie Parker, froid, cynique, méticuleux, se retrouve pris dans une toile aussi vaste que la Cité des Anges, étirant ses fils jusqu’à un passé ignoré.
Une toile dans laquelle les êtres sont broyés ; Blair Anderson la journaliste qui enquête sur une disparition, Clara Harding la comédienne compagne d’Ellie, Walter Cobb le flic…
Au-dessus d’eux plane une question dérangeante : qui est véritablement Ellie Parker, désormais traqué par ses propres fantômes ?
Un thriller magistral, au cœur de la folie humaine.

Ghosts Of L.A. : thriller shakespearien 

Alors que, Nicolas Koch nous offrait un polar brûlant, au contexte historique marquant et à la plume vivante, avec Un fruit amer, celui-ci revient en 2020 avec un tout autre roman, une oeuvre toujours aussi forte, perturbante à certains niveaux et où les apparences sont trompeuses. Ghosts Of L.A. est un roman efficace, palpitant et qui montre, encore une fois, que Nicolas Koch a du talent à revendre. Ici la plume est différente, bien que l’on retrouve cette même envie de nous faire vivre les événements de l’intérieur. La tension monte petit à petit, tandis qu’une légère sensation de malaise apparaît au fil des pages. Impossible de savoir vraiment d’où cela peut provenir, mais elle est là. Ce n’est peut-être que moi, mais la sensation de chaleur offerte dans Un Fruit Amer a laissé place à celle de la froideur, mais surtout à l’anonymat qu’offrent les grandes villes. Ici, nous ne sommes que des fantômes…
Ce thriller shakespearien est d’une efficacité redoutable et je vous garanti que les chapitres vont s’enchaîner à une vitesse folle. On plonge véritablement dans cette enquête dès les premiers chapitres et on suit chaque personnage avec attention. Si les ramifications de cette enquête peuvent paraître simples pour certains, il est indéniable que la puissance de ce roman se trouve ailleurs. Notamment dans son côté dramatique et psychologique et c’est pourquoi les personnages mis en place par l’auteur sont encore une fois marquants, mais d’une autre manière encore. Le côté historique n’étant pas là pour apporter un background percutant, Nicolas Koch a du encore plus plonger dans la psyché des personnages et je peux vous dire que cela fonctionne à merveille. Chacun d’entre eux sera pris dans une spirale infernale où les interrogations seront nombreuses.

ghosts-of-la-nicolas-koch

On ne peut que s’attacher au personnage d’Ellie Parker, l’agent du F.B.I. froid et méticuleux. Doté d’une mémoire eidétique, celui-ci plonge dans la tourmente et dans les affres de la vie. D’un personnage insondable et qui semble maîtriser chaque versant de sa vie, nous parvenons à un homme dont la carapace se brise petit à petit et dont la stabilité mentale lui joue des tours. Bien que chaque personnage soit intéressant, c’est bien autour de celui-ci que tout se joue dans ce thriller d’une force incroyable. Vous allez aimer suivre cette enquête, cette plongée dans cette ville tentaculaire et surtout dans ce face-à-face entre lui et sa Némésis. Nicolas Koch se place en chef d’orchestre dans cette histoire et je peux vous garantir qu’il maîtrise sa partition. Aucune fausse note à l’horizon. Tout fonctionne à la perfection, tout s’enchaîne et les pièces du puzzle s’alignent pour nous offrir un final spectaculaire qui laisse sans voix. Les dernières pages se lisent en apnée totale et je vous assure que vous allez revenir un peu en arrière pour être bien sûr de ce que vous avez pu lire. Nicolas Koch se joue de nous et on en redemande.
Sinon, si vous n’êtes toujours pas convaincu, il y a le personnage qui se cache derrière toute cette horreur. Une ombre, un fantôme qui ne laisse aucune trace dans cette ville qui grouille d’habitants et qui maîtrise son plan, sa quête, sa destinée. Nicolas Koch n’hésite pas à nous faire suivre ses actions et ses réflexions, apportant ainsi une drôle de sensation qu’on appelle empathie… Parce que je le redis, mais en plus d’être un thriller de qualité, Ghosts Of L.A. est aussi un drame puissant qui s’appuie sur l’oeuvre de William Shakespeare pour nous plonger dans les affres de la psyché humaine.


Nicolas Koch a de quoi vous surprendre avec son nouveau thriller et ce n’est pas plus mal. L’auteur ne s’enferme pas dans le genre du polar historique et prouve qu’il est à l’aise avec d’autres genres. Ghosts Of L.A. est un roman qui ne ressemble à aucun autre et ça fait du bien. L’auteur se fraye un chemin parmi les grands auteurs français et je vous assure qu’il mérite sa place. Du coup, je crois que vous avez compris, mais vous devez lire ce roman, par tous les moyens ! (Genre, attendez qu’une version numérique arrive ou alors jetez vous dessus à la fin du confinement. Cela vous fera du bien, vous ferez plaisir à votre libraire, mais aussi à l’auteur !)

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je note, je note. Si tu me parles de Shakespeare, de toute façon, en cinq minutes, je craque. :p

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s