La playlist de la semaine #1

Un an que l’idée des playlists avait été abandonné, enfin pas tout à fait. Elle était encore là, tapie dans l’ombre, prête à revenir quand l’envie sera revenue. Il aura fallu attendre un confinement national, voire mondial, pour qu’elle soit de retour, que j’écoute assez de groupes différents pour vous proposer quelque chose de constructif et qui, je l’espère ne sera pas redondant…

L’idée est toute simple. Revenir chaque samedi avec une petite sélection de tout ce que j’ai pu écouter en boucle, découvrir durant la semaine, et ce, sans aucune limitation dans la taille de la playlist et dans style. Bon, vous me connaissez assez maintenant pour bien comprendre qu’on ne s’éloignera jamais vraiment de mon ADN metal, mais on ne sait jamais. Du coup, comme dirait Vithia du groupe Rise Of The Northstar : “Si tu kiffes pas, t’écoutes pas et puis c’est tout”.

La Playlist de la semaine #1

KLONE – Silver Gate

Quoi de mieux pour commencer cette playlist confinement que de vous partager le tout dernier clip du groupe français Klone ? Véritable ode à l’évasion en temps normal, je dois dire que l’intensité du progressif prend tout son sens ici. On écoute, on plonge dans une atmosphère à la fois légère et lourde, on oublie ce qu’il y a autour de nous, on plane en apesanteur.
Silver Gate est à l’image de l’album. Parfait, travaillé, envoûtant, d’une qualité sonore exceptionnelle et invitant à faire un grand voyage.

DATCHA MANDALA – Stick It Out

Dans son premier album, Datcha Mandala proposait un heavy blues proche d’un Led Zeppelin, voire d’un Deep Purple dans sa meilleure période. Ici, avec Stick It Out, le groupe semble prendre un tout autre virage, bien plus massif et mélangeant davantage les genres musicaux, sans pour autant oublier le sens d’un bon riff accrocheur. En même temps, il faut dire que les gars ont enregistré chez Mars Red Sky… La tête bouge en rythme et ça donne tout de suite envie d’être avec eux durant un concert. On se rapproche bien volontiers du travail de Jack White sur certaines sonorités. En tout cas, il est indéniable que la part de modernisme dans le son leur font le plus grand bien. Le nouvel album Hara est d’ailleurs disponible en précommande et mon petit doigt me dit que je risque de me le prendre assez rapidement.

TESTAMENT – Children Of The Next Level

Le Big Four Of Thrash est à l’abandon. Slayer a pris sa “retraite”, Metallica vieilli et enchaîne les visites en rehab, Megadeth se repose après les soucis de santé de son leader et Anthrax, bah tout le monde les a oublié depuis déjà 20 ans, voire plus… Dans ce désert du Thrash grand public, il y a un groupe qui pourrait en détrôner quelques-uns et c’est bien évidemment Testament qui revient en force en ce début d’année 2020 avec un morceau au riffing plus qu’efficace. On est dans un thrash maîtrisé d’une main de fer, qui ne laisse rien passer. Toute la recette du thrash est présent, mais quand c’est bien exécuté, il ne faut pas cracher dessus.

HAVOK – Phantom Force

Il est indéniable que le Thrash est assez répétitif dans son genre et que beaucoup de groupes se ressemblent. Mais s’il y en a bien un qui peut tirer son épingle du jeu, c’est bien Havok. Le groupe a su apporter du modernisme dans son thrash, tout en laissant plus de place à la basse qui est souvent noyé dans le riffing général. Pas de fioriture dans le jeu de Havok, c’est carré, rapide et surtout ça va droit au but. C’est ce qu’on entend avec le titre Phantom Force qui apparaîtra dans l’album V qui doit arriver le 1er mai de cette année. Maintenant, il ne me reste plus qu’à me le procurer et à espérer une belle tournée européenne dans la foulée (le groupe sera d’ailleurs présent au Motocultor 2020).

LAMB OF GOD – Memento Mori

On change un tout petit peu de registre en allant flâner du côté du Groove Metal avec le groupe Lamb Of God que vous avez déjà pu voir quelques fois sur le blog. C’est, sans aucun doute, le seul groupe de ce genre qui continue à me plaire et à proposer quelques nouveautés album après album (Lamb Of God fête ses 26 ans cette année). 5 ans que l’on attend un nouvel album, bien que Chris Alder le batteur originel ait quitté le groupe en 2019. Grosse attente donc et en même appréhension d’entendre ce que Art Cruz pourra nous proposer derrière les fûts. Le constat est sans appel, Lamb Of God est bien de retour avec un morceau de grande qualité, apportant de nouvelles touches atmosphériques, tout en imposant une lourdeur propre au groupe. Le groove est bel et bien présent tout au long de ce titre et Randy Blythe semble plus en forme que jamais.

STINKY – Strangers With Familiar Faces

Stinky, c’est l’histoire d’un coup de foudre que seul un festival peut t’apporter. Tu ne sais rien du groupe, tu n’as rien de prévu à 10h30. Tu files rapidement devant la scène, tu découvres et tu te prends une sacrée claque. C’est ce qui m’est arrivé lors de l’édition 2019 du Hellfest. Depuis ce jour, Stinky tourne régulièrement en boucle dans mes oreilles et rythme de nombreuses sorties avec notre chien.
Le groupe de Hardcore clissonnais revient avec un morceau toujours aussi puissant, au relent mélancolique, mais toujours avec la hargne de sa chanteuse. Il y a de quoi de vous mettre quelques frissons avec Strangers Familiar Faces et surtout avec le nouvel album qui sera disponible en juin de cette année (c’est déjà en précommande).

MALEVOLENCE – Keep Your Distance (ft. Bryan Garris – Kncoked Loose)

On continue du côté du Hardcore, mais cette fois-ci avec une toute autre violence. Malevolence est à ranger dans les jeunes groupes qui tentent d’apporter quelques nouveautés dans le genre, en s’inspirant du côté extrême de certains, comme le Death par exemple. Keep Your Distance, (avouez que le titre se prête à la période), c’est le genre de morceau classique que l’on retrouve assez souvent dans le Hardcore, mais qui est toujours aussi efficace dans le pit pour mosher, avec ses breaks ravageurs. Le petit plus, c’est la participation du chanteur de Knocked Loose qui accentue le côté bagarre du titre. 2min51 de violence parfaite pour la scène. C’est ultra efficace et on n’a qu’une envie, c’est d’écouter ce morceau encore et encore. 

CODE ORANGE – You and You Alone

Si le nom de Code Orange vous rappelle quelque chose, c’est normal. C’est parce que j’ai parlé de leur dernier album dans un article précédent, que vous pouvez retrouver ici. Du coup, je vais faire assez court dans le genre, mais j’avais quand même envie de placer une nouvelle fois ce groupe dans une sélection. Comme j’ai déjà pu l’écrire dans mon avis de Underneath, Code Orange vient tout simplement de sortir le meilleur album de l’année 2020 (alors que l’on est qu’en avril). Les jeunes gens de Pittsburgh arrivent avec un hardcore toujours aussi violent, sombre, efficace et travaillé pour nous offrir quelque chose de nouveau, une révolution dans le genre. Avec cet album, Code Orange est arrivé à quelque chose d’organique et cela passe par l’utilisation plus poussé des samples et autres glitch. You and You Alone est là pour vous faire mal, très mal et j’espère que vous allez tomber fou amoureux de ce groupe.

IGORRR – Downgrade Desert

Igorrr, c’est ma véritable découverte de cette semaine et je crois pouvoir dire que ça va vite se transformer en coup de cœur. De ce que j’ai pu écouter du groupe, Igorrr semble mélanger plusieurs genre en un pour apporter une touche particulière à son Black Metal et c’est bien le cas ici avec le morceau Downgrade Desert qui m’a apporté mon lot de frissons, notamment dû au chant de Laure Le Prunenec. Le groupe mélange avec une facilité déconcertante les sonorités venues du Moyen-Orient avec un Black Metal d’une efficacité redoutable. C’est lourd et envoûtant à la fois. C’est beau et ça va tourner en boucle dans mes oreilles pendant un bon petit moment.

BENIGHTED – Nails

La playlist monte petit à petit vers des titres de plus en plus violent, mais que voulez vous ? Je suis comme ça moi. Je me rends compte avec les années qui passent que je suis à la recherche de quelque chose qui m’apporte plus, qui me plonge dans mes plus bas instincts, quitte à ce que cela me perturbe, m’accroche l’oreille. C’est ce qui m’arrive à chaque fois avec le groupe français Benighted. J’y vais à petit pas, parce que je ne suis pas habitué à toute cette déferlante de scream, à ce Brutal Deathgrind qui ne laisse pas tranquille, qui vient remuer mes petites entrailles. Il est indéniable que le morceau vous fera quelque chose et pour certains, ce sera de l’incompréhension et du dégoût. Moi, je ressens une certaine fascination autour de cette violence visuelle et auditive. Nails va me hanter quelque temps.

CATTLE DECAPITATION – Bring Back The Plague

On réagit tous différemment au confinement et à la pandémie de Covid19. Quand certains se morfondent sur le canapé ou se batte pour un rouleau de papier toilettes, les gars de Cattle Decapitation en profitent pour te sortir un clip en corrélation avec l’un de ses derniers titres du nouvel album Death Atlas (sortie en novembre 2019). La distanciation sociale mise en scène par chacun des membres offre un clip au cynisme parfait.
J’ai décidé de terminer cette sélection avec un titre qui correspond bien à ce que l’on vit. Un titre à la fois violent de par son genre et par son texte. Bring Back The Plague ne pourra pas plaire à tout le monde, mais ce n’est pas bien grave. Cattle Decapitation, c’est du Deathgrind bien lourd, bien gras, anti-humain et qui te retourne comme il faut. 

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. princecranoir dit :

    Excellente idée cette Playlist !
    Il va vraiment falloir que je m’intéresse à ce Code Orange…

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Si tu aimes NIN ou bien Type O Negative, sans avoir peur du côté hardcore, alors je suis sûr que ça peut le faire. Ils sont jeunes et plus que prometteurs !

      J'aime

      1. princecranoir dit :

        Je connais un peu NIN, pas du tout l’autre. Plutôt hardcore tendance indus donc ?

        Aimé par 1 personne

      2. tomabooks dit :

        Oui c’est ça ! Très bien effectué qui plus est 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Je découvre de nouvelles choses ! Je vais commencer par Lamb of god que j’aime bien !

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Ça fait plaisir ! J’espère que les découvertes seront bonnes 🙂. Bon moment musical 😙

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s