The Monster de Bryan Bertino (2016)

Vous en avez marre de la mode du paranormal qui pullule dans le cinéma d’horreur depuis une dizaine d’années ? Vous, votre truc c’est les monstres que l’on pouvait retrouver dans les films de la Hammer ou dans d’autres productions comme Alien ou Predator ? Alors, n’attendez plus et découvrez The Monster de Bryan Bertino.

À la suite d’un accident de voiture en pleine nuit sur une petite route dans les bois, une mère divorcée et sa fille terrifiée se voient prises au piège de leur véhicule. Pour ne rien arranger à leurs affaires, elles deviennent bientôt les proies d’une créature surnaturelle monstrueuse et sans pitié, bien décidée à les inscrire à son prochain repas.

avis The Monster Bryan Bertino

Pour les personnes au fond de la salle, Bryan Bertino est l’une des figures montantes du cinéma d’horreur indépendant et que l’on a du mal à retrouver dans nos salles françaises. Trois films au compteur et trois sorties en direct to Dvd… Pourquoi je vous parle de ce réalisateur en ces termes ? Tout simplement parce que le cinéaste est le créateur d’un des mes coups de cœurs de la décennie dernière, à savoir The Strangers. Bryan Bertino, c’est aussi le réalisateur qui arrive à te sortir quelque chose de fort avec une idée qui tiendrait sur un timbre poste. The Strangers : Un couple en crise se voit harceler par un trio masqué / The Monster : Une mère et sa fille ont un accident en pleine nuit et une bête rôde dans les parages. Fort d’un budget ridicule, Bryan Bertino s’en sort avec les honneurs avec ce long-métrage qui vous procurera énormément de sensations. Tout passe par une mise en scène soignée, sur une tension qui monte tranquillement et sur la relation qu’entretiennent nos deux personnages. La première partie du film interpelle par son ton mélodramatique autour de cette mère de famille et de cette jeune fille qui semblent ne pas se comprendre ni parler de leurs sentiments respectifs. On sent une profonde douleur au sein de ce duo et Bryan Bertino réussit à nous toucher par la grâce de son sujet. Si cela fonctionne, c’est aussi par les magnifiques prestations de Zoe Kazan et Ella Ballentine. Le metteur en scène joue avec quelques détails et quelques tics pour renforcer le profond lien qui habite nos deux personnages. On comprendra alors assez rapidement que The Monster va se concentrer sur elles et quasi-uniquement sur elles, puisque les autres personnages ne feront que des passages furtifs. En seulement 15 petites minutes, Bryan Bertino réussit à nous parler de ses personnages, de leurs problèmes et de l’amour qui les unis. On s’attache à ce duo, on essaie de le comprendre, on a envie d’être avec elles pour les aider. Puis, vient l’accident et là, le film bascule dans tout autre chose…

avis The Monster Bryan Bertino

La pluie battante, un cadavre de loup en plein milieu de la route et l’accident. Notre duo se retrouve bloqué en pleine forêt.. Le monstre ne tarde pas à arriver, mais Bryan Bertino fait ça dans les règles de l’art et on retrouve son travail sur la tension que l’on avait déjà pu avoir dans The Strangers. Le réalisateur prend son temps, multiplie les plans larges en laissant toujours une forte place à l’obscurité. On entend des bruits, on voit des ombres furtives. On ne sait jamais où la créature pourrait arriver. La tension est forte, peut-être un peu trop pour les cœurs fragiles. La bête peut surgir à tout instant… L’attente est insoutenable, on est toujours aux aguets et quand on se relâche une seule seconde, c’est là que le monstre attaque. Bryan Bertino fait preuve d’une maîtrise incroyable de ses effets et prouve qu’il y a encore des auteurs amoureux du genre, du travail bien fait. Tel un orfèvre, le réalisateur nous offre un film de monstre efficace et de grande qualité.
The Monster n’est pas qu’un simple film de monstre, c’est aussi une métaphore des peurs et des faiblesses de nos deux personnages. Le monstre n’est qu’une représentation des soucis qui reviennent à la charge et qui les poussent dans leur retranchement. Au bout de ce parcours, il y aura de la rédemption, de l’amour et de la compréhension, et c’est dans tout ce que propose Bryan Bertino que The Monster est une belle réussite. 

avis The Monster Bryan Bertino

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. roadreader dit :

    Non mais il faut arrêter de nous faire saliver tous les jours avec un film différent chaque jour. The stranger je n’avais pas du tout aimé mais celui-ci me tente bien où est-ce que l’on peut le trouver ?

    Aimé par 1 personne

  2. princecranoir dit :

    Minimum de moyens, maximum d’efficacité, visiblement ce film d’angoisse a tout pout me plaire. Il va falloir que je m’intéresse de près à ce Mr Bertino.

    Aimé par 1 personne

    1. tomabooks dit :

      Mais oui, il le faut 😀

      Aimé par 1 personne

  3. tomabooks dit :

    Désolé 😈. Pourquoi tu n’avais pas aimé The Strangers ?. En tout cas, The Monster est disponible sur la plateforme Shadowz 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s