Une vieille affaire de Nicolas-Raphaël Fouque: plongez dans les arcanes du pouvoir

Je n’aimais pas les romans mêlant enquête et politique, mais ça c’était avant de découvrir Dieu pardonne, moi pas et de lire Une vieille affaire de Nicolas-Raphaël Fouque

Retour sur un roman qui n’a pas fait long feu entre mes mains !

La 4eme de couverture

Une journaliste, Camille Trencavel est envoyée par sa rédaction à Lille pour couvrir une affaire sordide : l’assassinat d’Élisa, abattue d’une balle dans la nuque dans le parc de son lycée. Ce fait divers s’inscrit dans une actualité chargée. Des meurtres déciment les plus hauts dignitaires de l’État et des attentats provoquent une violente compétition entre des candidats à la future élection présidentielle.

Au fil des témoignages des proches d’Élisa, Camille découvre que la jeune fille avait subi des violences enfant, de la part d’un homme qui, à l’époque instituteur, côtoie désormais les plus hautes sphères de l’État.

Une vieille affaire :
plongez dans les arcanes du pouvoir

Le roman débute et nous sommes déjà transporté dans l’univers du romancier. Le premier chapitre se termine et nous avons déjà deux cadavres sur le dos. Une vieille affaire ne pouvait pas mieux commencer pour nous attirer dans ses filets. Par la suite, c’est avec une plume directe que l’auteur continue à jouer son va-tout sur nous, histoire de terminer son roman dans la journée. Nicolas-Raphaël Fouque ne s’encombre pas de descriptions à rallonge ou des états d’âmes de ses personnages. Il croque quelques lignes pour nous offrir des silhouettes, des galbes et des ombres qui n’attendent que notre imagination pour prendre vie. Est-ce que cela fonctionne ? Peut-être pas avec tout le monde, mais cela à prit avec moi et j’ai pu suivre des personnages humains dans ce qu’il y a de plus beaux, mais aussi dans ce qu’il y a de pire. Parce que l’auteur nous entraîne dans une histoire sordide et affreusement sombre autour des arcanes politiques de notre pays. Tous les amateurs de thriller autour de ce sujet devraient trouver leur bonheur, tant l’auteur s’échine à y mettre de la vie, du rythme et des péripéties. Est-ce que le romancier nous dépeint la réalité de ce qui se trame derrière les murs de l’Elysée ? J’espère que non… 

Une vieille affaire est une histoire de complots, de trahisons, de jeu des chaises musicales et des alliances douteuses dans un monde politique qui bat de l’aile. L’auteur nous montre un pouvoir politique mené par des ambitions personnelles qui peuvent amener le chaos dans le monde public et qui peuvent avoir des répercussions dangereuses pour des proies innocentes. Nicolas-Raphaël Fouque évoque un monde d’une noirceur indicible et  dérangeante où le pouvoir est passé maître. Les plus grands de ce monde peuvent faire ce qu’ils veulent en toute impunité, rendant cette histoire révoltante et abjecte.
Je n’en dirais pas plus, il faut lire ce roman pour le découvrir et je vous invite à le faire, tant l’auteur nous offre une oeuvre complète, intéressante et haletante. C’est un véritable long-métrage qui s’offre à nous avec des chapitres courts, parfaitement dosés en terme de rebondissements et d’horreur. Une vieille affaire est le genre de roman que l’on ne quitte pas et qui ne nous quitte pas. On prend part à l’enquête de cette journaliste pour que la vérité sorte enfin et on suit les différentes stratégies politiques vouées à prendre toujours plus de pouvoir. Nicolas-Raphaël Fouque offre clairement un sans-faute en seulement deux cents pages.


Voilà, je n’en dirais pas plus pour que vous ayez la surprise de découvrir ce roman. Je sais qu’on ne le voit pas beaucoup passer sur les réseaux, mais vous devriez y jeter un oeil. Nicolas-Raphaël Fouque s’évertue à nous offrir une enquête policière de qualité, prenante de bout en bout et très intéressante au niveau de ses thématiques. Un roman parfait pour accompagner durant votre journée de lecture et qui devrait vous offrir du grand spectacle. Une vielle affaire, c’est disponible chez Les Éditions d’Avallon. 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s